lundi 3 janvier 2022

Le 3 JANVIER avec la VIERGE MARIE et Saint FRANÇOIS de SALES (Mère de Chaugy)

 « Quelle dureté de cœur j’éprouve :
 je n’ai plus de goût pour la lecture ! 
je n’aime plus la méditation ni la prière ! »

(Exemple d’aridité spirituelle de saint Bernard)

LIENS de TÉLÉCHARGEMENT des PDF de CANTIQUES & PAROLES de SAINTS

3 JANVIER


 
 

   Honorez aujourd’hui la sacrée Vierge comme la première SACRIFICATRICE de l’Agneau de Dieu, qu’elle n’a exposé au couteau de la circoncision que pour commencer un sacrifice qui durera trente-trois ans, et ne s’achèvera que sur la Croix.

Faut-il nous étonner et nous plaindre, si nous devons souffrir jusqu’à la mort pour consommer le sacrifice de nous-mêmes ? Il ne se fait pas en un jour ; mais celui qui nous a fait la grâce de faire le premier coup fera lui-même avec nous les autres.
 
 

TRAIT de la VIE de SAINT FRANÇOIS de SALES

dont on commémore cette année le 400ème anniversaire de la naissance au ciel (28 décembre 1622)

vrai miroir de douceur et d’humilité, 
priez pour nous.

        Le troisième jour de l’année 1602, notre Père saint François de Sales partit pour Paris, où il allait solliciter le rétablissement de la religion catholique dans le pays de Gex. Il vit dès le matin Monseigneur Claude de Granier, Évêque de Genève, duquel il était Coadjuteur à future succession, sous le titre d’Évêque de Nicopolis. Ses amis voulaient qu’il se fît sacrer et qu’il prît l’habit violet avant son départ ; mais il répondit humblement : « Pendant que Dieu nous laissera Monseigneur notre Évêque, je ne changerai point de rang dans l’Église, ni de couleur en mes habits. » Dieu, qui aime les humbles, bénit ses desseins et, contre toute apparence, le Bienheureux obtint de Sa Majesté très-chrétienne une grande partie de ce qu’il demandait pour le bien de la religion catholique.

        En ce même jour, l’année 1619, notre saint Fondateur prêcha dans l’église de Saint-Sulpice à Paris, et fit l’éloge de sainte Geneviève avec tant d’onction et d’éloquence, qu’on disait, en sortant du sermon, que saint Germain était ressuscité pour faire comprendre aux Parisiens le respect et la dévotion qu’ils devaient avoir pour leur sainte Patronne.


 

ÉGALEMENT au 3 JANVIER :
 
 
 
 
 
https://montfortajpm.blogspot.fr/p/le-chapelet-recite-avec-vous.html


« Le Rosaire est admirable !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
Disons-le donc tous les jours ! »
Alors, rendez-vous ici :