jeudi 13 janvier 2022

Le 13 JANVIER avec la VIERGE MARIE et Saint FRANÇOIS de SALES (Mère de Chaugy)

peut nous délivrer du Purgatoire ; 
c’est pourquoi nous devons nous résigner en tout à la Volonté de Dieu. »

(Saint Alphonse de Liguori)

LIENS de TÉLÉCHARGEMENT des PDF de CANTIQUES & PAROLES de SAINTS

13 JANVIER

 


 

 

          Honorez aujourd’hui la sacrée Vierge congédiant les Mages.

            Les Pères de la vie spirituelle nous conseillent d’imiter ces saints rois, en retournant dans notre patrie par un chemin différent de celui par lequel nous en étions sortis ; mais, sans manquer de respect pour ce conseil, et même, comme je crois, sans m’en éloigner, je dis avec notre bienheureux Père : Ne retournons point en la région de laquelle nous sommes sortis ; laissons pour jamais l’Arabie et la Chaldée ; demeurons aux pieds du Sauveur et disons avec la céleste Épouse : J’AI TROUVÉ CELUI QUE MON CŒUR DÉSIRE ; JE LE TIENS ET JE NE L’ABANDONNERAI JAMAIS !

 

(à retrouver ici : ICI dans la Playlist "Florilèges"


TRAIT de la VIE de SAINT FRANÇOIS de SALES

dont on commémore cette année le 400ème anniversaire de la naissance au ciel (28 décembre 1622)

Saint François de Sales,
dont la patience et la sérénité n’ont jamais été altérées 
par les injures, les calomnies et les contradictions,
priez pour nous.
 

           Le treizième jour de l’année 1616, un jeune cavalier, que saint François de Sales reprenait souvent de ses désordres, assembla sous les fenêtres de l’évêché plusieurs insolents, qui passèrent la nuit avec des cors de chasse et une meute de chiens. Le saint Prélat se servit de son autorité pour arrêter le ressentiment de Messieurs ses frères, et leur dit que ces pauvres imprudents seraient assez mortifiés de ne savoir pas si on les avait ouïs, et qu’on verrait le lendemain qu’ils auraient plus de mal qu’on ne pourrait leur en faire. Il arriva comme le Saint l’avait dit, car ce gentilhomme fut malade à la mort, et ce bon Pasteur le visita avec beaucoup de charité pendant sa maladie. Tous les autres furent aussi grièvement malades, ou de pleurésie, ou de rhume, ou de maux de dents ; de sorte qu’il n’y en eut pas un qui ne fût châtié par la main souveraine de Celui qui s’est réservé la vengeance.


Le treizième jour de l’année 1620, notre saint Fondateur, ayant promis à nos Sœurs d’Annecy de leur donner des lois nouvelles, vint leur faire l’entretien de celles des Colombes.


 

ÉGALEMENT au 13 JANVIER :
 
 
 
 
https://montfortajpm.blogspot.fr/p/le-chapelet-recite-avec-vous.html


« Le Rosaire est admirable !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
Disons-le donc tous les jours ! »
Alors, rendez-vous ici :