mardi 18 janvier 2022

Le 18 JANVIER avec la VIERGE MARIE et Saint FRANÇOIS de SALES (Mère de Chaugy)

 « Si vous avez l’esprit inquiet, 
vous manquerez toujours en beaucoup de choses 
et vous ne ferez rien de bien. »

(Saint Alphonse de Liguori)

LIENS de TÉLÉCHARGEMENT des PDF de CANTIQUES & PAROLES de SAINTS

18 JANVIER



             Honorez aujourd’hui la sacrée Vierge, non-seulement comme la nourrice, mais comme la TUTRICE et GOUVERNANTE du saint Enfant-Jésus. Le Verbe de Dieu, ce Roi de l’éternité, abaissé au silence et à la pauvreté de sa crèche par un miracle de son inexprimable amour, se laisse à la merci de sa sainte Mère, qui le gouverne de la part du Père éternel. Nous ne lisons pas que Jésus ait jamais étendu ses petites mains pour prendre le sein de sa bénite Mère ; et cependant, il se réjouissait sur vos genoux, ô Vierge sacrée ! et son amour le mettait en silence et en repos lorsqu’il dormait entre vos bras comme un enfant de paix, après avoir tiré sa douce nourriture de votre lait virginal. Oh ! que toute chair se taise devant le Seigneur : il s’est élevé en sa miséricorde dans sa sainte habitation, qui est le sein de Marie. Allons à ce trône d’honneur, et apprenons de l’adorable exemple de l’Enfant-Dieu cette grande maxime de notre saint Fondateur : de ne rien demander et de ne rien refuser.
 

(Ce 7 POÉSIES chantées de Sainte THÉRÈSE de l'ENFANT-JÉSUS
 

 

La CHAIRE de Saint PIERRE à ROME
 
 
 

 

TRAIT de la VIE de SAINT FRANÇOIS de SALES

dont on commémore cette année le 400ème anniversaire de la naissance au ciel (28 décembre 1622)

 qui aviez pour principe de ne rien demander et de ne rien refuser,
priez pour nous.

          

               Le dix-huitième jour de l’année 1619, notre Père saint François de Sales renouvela l’amitié qu’il avait déjà contractée en 1602 avec M. André Duval, doyen de Sorbonne. Ces deux grands serviteurs de Dieu se confessèrent et se donnèrent mutuellement des avis spirituels pour leur conduite. Chacun d’eux disait de son compagnon : « Je ne suis pas digne de délier la courroie de ses souliers. » Lorsque l’un des deux recevait l’abjuration de quelque hérétique qu’ils avaient catéchisé ensemble, chacun en voulait céder la gloire à l’autre, ce qui faisait dire à saint Vincent de Paul : « Voilà les disputes des Saints, qui s’humilient pour exalter leurs frères. »


 

ÉGALEMENT au 18 JANVIER :
 
 
 
 
 
https://montfortajpm.blogspot.fr/p/le-chapelet-recite-avec-vous.html


« Le Rosaire est admirable !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
Disons-le donc tous les jours ! »
Alors, rendez-vous ici :

lundi 17 janvier 2022

Le 17 JANVIER avec la VIERGE MARIE et Saint FRANÇOIS de SALES (Mère de Chaugy)

 « Il faut fuir la mélancolie 
qui est la peste de la dévotion 
et la cause de mille fautes. »

(Saint Alphonse de Liguori)

LIENS de TÉLÉCHARGEMENT des PDF de CANTIQUES & PAROLES de SAINTS

17 JANVIER



1- RÉCIT de l'APPARITION, PRIÈRES & VISITE de PONTMAIN (ALBUM de 160 PHOTOS)

2- "MÈRE de l'ESPÉRANCE"
 

 

             Honorez aujourd’hui la sacrée Vierge comme le LIS où se repaît l’Agneau de Dieu pour se nourrir de son lait miraculeux, dont une seule goutte vaut mieux que toutes les affluences du ciel. Ô doux Jésus ! vous ne vous êtes nourri dans votre sainte enfance que pour vous faire du sang et nous le laisser en nourriture de salut ; mais aujourd’hui les divins Anges viennent recueillir le miel céleste sur les lis de la poitrine de la très-pure Vierge. Ah ! qui pourra jamais comprendre les divines faveurs que le saint Amour promet à l’âme solitaire qui a rompu avec toutes les créatures, pour trouver heureusement son Bien-Aimé attaché au sein de sa Mère, et pour s’attacher à Jésus sur le sein de Marie !
 
 

TRAIT de la VIE de SAINT FRANÇOIS de SALES

dont on commémore cette année le 400ème anniversaire de la naissance au ciel (28 décembre 1622)

 dont la vie, au milieu des plus grands travaux,
était une oraison continuelle,
priez pour nous.

          

                Notre Père saint François de Sales a fait plusieurs fois en ce jour l’éloge de saint Antoine ermite, qu’il avait choisi pour être un des gardiens de son petit désert intérieur. « C’est dans ce désert, disait-il, que je demeure solitaire en Dieu, au milieu du monde et des affaires qui m’environnent. Pourquoi serais-je distrait par des hommes, puisque ce saint Ermite n’était pas distrait de ses oraisons par des légions de démons, qui savent et qui peuvent mieux distraire nos esprits que toutes les autres créatures ? Nous serons donc sans excuse, si nous ne sommes pas saints. Puisque saint Antoine s’est sanctifié parmi les démons, pourquoi ne nous sanctifierons-nous pas parmi les hommes, parmi les chrétiens et parmi les âmes religieuses ? »


            Un 17 janvier, notre vénérable Sœur Jeanne-Bénigne Gojos vit, dans une apparition, notre saint Fondateur en gloire. « Sa tête, dit-elle, était environnée comme d’un grand cercle lumineux où les noms de ses filles étaient gravés, les uns comme sur des pierres précieuses, les autres en forme d’étoiles éclatantes. L’éclat des plus brillantes ne diminuait en rien la beauté de celles qui en avaient moins ; au contraire, celles-ci semblaient en tirer un plus grand lustre. Oh ! que la beauté de ces innombrables filles, qui rejaillissait sur leur bon Père, me parut pleine, et son bonheur immense de les voir ainsi sauvées, sanctifiées, glorifiées par son moyen ! Je vis alors bien vérifiées ses espérances, lorsqu’il nomme ses filles son manteau d’honneur, sa joie et sa couronne. »


 

ÉGALEMENT au 17 JANVIER :
 
 
 
 
https://montfortajpm.blogspot.fr/p/le-chapelet-recite-avec-vous.html


« Le Rosaire est admirable !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
Disons-le donc tous les jours ! »
Alors, rendez-vous ici :

dimanche 16 janvier 2022

Le 16 JANVIER avec la VIERGE MARIE et Saint FRANÇOIS de SALES (Mère de Chaugy)

 « La perfection de l’amour envers Dieu 
heureuses les âmes qui se laissent conduire par le Seigneur 
dans la voie que Dieu désire. »

(Saint Jean Chrysostome)

LIENS de TÉLÉCHARGEMENT des PDF de CANTIQUES & PAROLES de SAINTS

16 JANVIER


SOLENNITÉ de la SAINTE FAMILLE 
(2e dimanche après l’Épiphanie)

Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL de la vidéo :

Fichier PDF des Paroles de ce cantique ici :
 




 

 

             Honorez aujourd’hui la sacrée Vierge contemplant et admirant les beautés de son divin Fils, comme une SACRÉE AVETTE distillant le miel de la belle dilection sur la fleur de Jessé.

            Les abeilles, dit saint François de Sales, n’ont nul repos en leur ruche tandis qu’elles n’ont point de roi ; elles ne cessent de voleter par l’air, de se dissiper et égarer ; mais, dès aussitôt que leur roi est né, elles se tiennent ramassées autour de lui, et ne sortent que pour la cueillette et par son commandement. De même les puissances de notre âme, comme abeilles spirituelles, n’ont aucun repos jusqu’à tant qu’elles aient choisi Notre-Seigneur pour leur Roi. Que notre âme donc, comme une abeille mystique, n’abandonne jamais le petit Roi Jésus ; qu’elle fasse son miel autour de lui et pour lui, et qu’elle le prenne sur lui puisque ses lèvres sont détrempées de grâces.
 
(Ce Cantique "MARIE CONTEMPLANT LE SAINT ENFANT ENDORMI"
 

TRAIT de la VIE de SAINT FRANÇOIS de SALES

dont on commémore cette année le 400ème anniversaire de la naissance au ciel (28 décembre 1622)

dont la patience et la sérénité n’ont jamais été altérées 
par les injures, les calomnies et les contradictions,
priez pour nous.

 

           Le seizième jour de l’année 1618, notre Père saint François de Sales reçut, avec une douceur admirable, le libelle diffamatoire qu’un avocat (1) avait fait contre lui et contre ses filles de la Visitation, en des termes si injurieux que les plus indifférents en étaient touchés. Quoique le saint Prélat connût le caractère et l’esprit de cet homme, qui s’était obstiné à le persécuter depuis trois ou quatre ans, il ne voulut jamais souffrir qu’on en fit paraître aucun ressentiment, disant à ceux qui voulaient venger cette injure : « J’ai remis cet homme entre les mains de Dieu, il ne faut pas que personne soit si hardi que d’y toucher. J’invoque tous les jours pour lui la divine Miséricorde, mais je crains beaucoup la divine Justice. » Il y a bien de l’apparence que cet avocat, persévérant dans ses vices, perdit sa cause pour l’éternité, car il fit une fin très-funeste.


(1) Cet avocat était le sieur Pellet dont la fille fut plus tard religieuse de la Visitation.


 

ÉGALEMENT au 16 JANVIER :
 
 
 
 
https://montfortajpm.blogspot.fr/p/le-chapelet-recite-avec-vous.html


« Le Rosaire est admirable !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
Disons-le donc tous les jours ! »
Alors, rendez-vous ici :