samedi 8 septembre 2018

GRANDEURS du CŒUR de MARIE (cantique)

466

« Nous ne pouvons offrir à Dieu 
rien qui lui soit plus agréable
que notre volonté. »

(Saint Alphonse de Liguori)


LIENS de TÉLÉCHARGEMENT des PDF de CANTIQUES & PAROLES de SAINTS

https://montfortajpm.blogspot.com/2016/02/le-sommet-de-la-perfection-dapres-st.html


* * * * * * *

 

 https://montfortajpm.blogspot.fr/2016/09/litanies-et-cantique-a-Notre-Dame-de-la-Salette.html

 

 

 

https://montfortajpm.blogspot.com/2016/03/notre-dame-des-7-douleurs-vendredi-de.html







 




MÉDITATION MUSICALE pour la NATIVITÉ de la SAINTE VIERGE

(8 septembre)



 Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL de la vidéo :

https://youtu.be/ETDfWYFcCK4

(exemple de site de téléchargement :  

https://www.onlinevideoconverter.com/fr/video-converter )

 

>>> Autres CANTIQUES pour la NATIVITÉ de MARIE

 

>>> CANTIQUES en l'honneur de NOTRE-DAME de BÉHUARD & NOTRE-DAME l'ANGEVINE (ou du MARILLAIS) (8 septembre)

 

 

Doux Cœur de Marie, soyez mon salut !



Fichier PDF de cette Prière de Saint Louis de Gonzague : 




GRANDEURS du CŒUR de MARIE
manifestées par sa VIE


Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL de la vidéo :

https://youtu.be/a5lql88vSsM


Chant : Jean-Myriam Chevalier

Mélodie & Accompagnement : Gilbert Chevalier (aveugle)

   Enregistrement : 22 août 2018

 

1- Heureux qui du Cœur de Marie,
Connaît, honore les grandeurs,
Et qui sans crainte se confie
À ses maternelles faveurs !
Après le Cœur du divin Maître
À qui seul est dû tout encens,
Fut-il jamais, et peut-il être
Un cœur plus digne de nos chants ?

2- Les cieux se trouvent sans parure
Auprès des traits de sa beauté ;
Des Anges l’innocence pure
Voit s’éclipser sa pureté ;
Et de respect baissant leurs ailes,
Les légions des Séraphins,
Du haut des voûtes éternelles,
Lui cèdent en transports divins.

3- Parais, ô Fille bien-aimée !
Console, charme l’univers,
Et, plus terrible qu’une armée,
Confonds, écrase les enfers :
Cours au Temple où le Ciel t’appelle,
Va présenter à l’Immortel
Ton Cœur, l’offrande la plus belle
Qui fût portée à son autel.

4- À l’ombre de ses tabernacles,
C’est là que le Dieu des élus
Fait en elle autant de miracles
Qu’elle y voit croître de vertus :
Là son Cœur pur, humble et docile
Aux grands, aux éternels desseins,
Se forme à devenir l’asile
Et le séjour du Saint des Saints.

5- Au moment où la Vierge est Mère,
Sans ternir son intégrité,
Son Cœur se change en sanctuaire
De l’adorable Trinité.
Oh ! de quels charmes fut suivie,
De quels sacrés transports d’ardeur,
L’union du Cœur de Marie
Avec celui d’un Dieu sauveur !

6- Quand Jésus, né dans l’indigence,
Baigne pour nous ses yeux de pleurs,
Marie, avide de souffrance,
Aime à s’unir à ses douleurs.
Quand, chargé de nos injustices,
Il veut de son Sang innocent
Pour nous répandre les prémices,
Le Cœur de Marie y consent.

7- Si pour nous l’Enfant magnanime
Au Temple se voue à souffrir,
La Mère, comme lui victime,
Fait ses délices de l’offrir :
Si le Pontife lui découvre
Du Ciel les ordres rigoureux,
Son âme d’elle-même s’ouvre
Au glaive le plus douloureux.

8- De quelle profonde tristesse
 Son Cœur, hélas ! est-il frappé,
Quand l’objet cher à sa tendresse
De ses regards s’est échappé !
Mais combien sa joie est extrême
Quand on le découvre au Saint Lieu,
Développant la loi suprême
Et de son Père et de son Dieu !

9- Quelle force aida son courage,
Lorsqu’elle put suivre les pas
De ce Fils, qu’une affreuse rage
Traînait au plus honteux trépas !
Auprès de cette Croix sanglante
Où mourait un Dieu Rédempteur,
Qui retint son âme expirante ?
Ce fut l’amour, ce fut son Cœur !

10- Vous que son agonie attire
Pour partager ses sentiments,
Voyez si le plus dur martyre
Peut rassembler tant de tourments :
Voyez-le ce Cœur intrépide
Par les mêmes mains déchiré
Qui percent d’un fer déicide
Le Cœur de son Fils expiré...

11- Mais il en est temps !... enlevée
Sur les ailes du pur amour,
L’humble Marie est élevée
Au haut du sublime séjour.
Hâtez-vous d’offrir à son trône,
Saints Anges, vos tributs d’honneur :
Chantez du Dieu qui la couronne
Les dons, la gloire et la splendeur !

12- Et nous, fils d’un père coupable,
Par le Ciel condamnés aux pleurs,
Cherchons dans ce Cœur secourable
Un abri contre nos malheurs :
Pécheurs, à cet aimable asile
Ne craignez pas de recourir ;
L’entrée en est sûre et facile
À la douleur, au repentir.

13- Ô Cœur de la plus tendre Mère,
Cœur plein de grâce et de bonté,
Vous sur qui, dans notre misère,
Notre espoir a toujours compté !
Soyez, soyez notre refuge
Et notre appui dans tous les temps ;
Surtout auprès de notre Juge,
Dans le dernier de nos instants.

(tiré du "Recueil de Cantiques à l'usage des élèves du Sacré-Cœur de Jésus", 1883)

 

CANTIQUE précédent : Le CŒUR de NOTRE AIMABLE MÈRE

 

>>> VIE de la SAINTE VIERGE (cantique sur les Ave Maria de Lourdes & Fatima)

 

 

À toi, Marie, à toi notre amour !
Marie, à toi nos cœurs sans retour !


 

1- PRIÈRE pour CONSACRER au SAINT CŒUR de MARIE les ACTIONS de la JOURNÉE

2- LITANIES chantées du SAINT CŒUR de MARIE (composées par St Jean Eudes) 


3- AMENDE HONORABLE au CŒUR-IMMACULÉ de MARIE pour le Premier Samedi du Mois

4- CONSÉCRATIONS chantées au CŒUR-IMMACULÉ de MARIE
 
5- Le TRÈS SAINT CŒUR de MARIE (cantique de St Jean Eudes) 

6- HYMNE sur le TRÈS SAINT CŒUR de la MÈRE de DIEU (St Jean Eudes)

7- 4 HYMNES du TRÈS SAINT CŒUR de la BIENHEUREUSE VIERGE (St Jean Eudes) 

8- Le CŒUR de NOTRE AIMABLE MÈRE (cantique)


 https://montfortajpm.blogspot.fr/p/le-chapelet-recite-avec-vous.html


« Le Rosaire est admirable !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
Disons-le donc tous les jours ! »
Alors, rendez-vous ici :