samedi 22 septembre 2018

HISTOIRES et RÉCITS sur le SCAPULAIRE de NOTRE-DAME du MONT-CARMEL 3

468

  « Nous devons être persuadés 
que tout ce qui arrive contre notre volonté 
n’arrive que par la Volonté de Dieu. »

(Saint Alphonse de Liguori)
 
LIENS de TÉLÉCHARGEMENT des PDF de CANTIQUES & PAROLES de SAINTS


* * * * * * *

 https://montfortajpm.blogspot.fr/2016/09/litanies-et-cantique-a-Notre-Dame-de-la-Salette.html

 

 

 


Tout sur la Salutaire Promesse
attachée au port du Scapulaire de Notre-Dame du Mont-Carmel
+ ses Litanies, ici :


De Marie, voulez-vous revêtir
Les incomparables Livrées ?
Voici donc, pour vous faire plaisir
Où vous pourrez les trouver :

http://www.traditions-monastiques.com/fr/piete-objets-scapulaire-chapelet/11-scapulaire-mont-carmel-etoffe-scp2301.html






HISTOIRES et RÉCITS
sur le Saint SCAPULAIRE 
de NOTRE-DAME du MONT-CARMEL
(1895)

>>> Première Partie : Qu'est-ce que le Scapulaire ?

 
>>> Deuxième Partie : Histoire de St Simon Stock



TROISIÈME PARTIE :
Le SCAPULAIRE, SIGNE de SALUT






- I -
Histoires lues & chantées


Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL de la vidéo :

(exemple de site de téléchargement :  

https://www.onlinevideoconverter.com/fr/video-converter )

 

(à télécharger ici : https://gloria.tv/track/YppCPpMFfDzF3h2vxEC3DjgGG )




- II -
Détails




8- La PÉCHERESSE MARIE

Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL de la vidéo :

https://youtu.be/LDQIkclpa2M


(à télécharger ici : https://gloria.tv/track/ahnMNY21oWZz2RLKxAT6cb4LG )

 


 
 
           La vie des Saints est toute pleine d’exemples de la miséricorde divine se manifestant par Marie.

              Une pauvre femme nommée Marie s’était livrée dès le bas âge à tous les vices ; contrainte de se retirer en dehors du village, dans une masure abandonnée, elle y mourut enfin sans se repentir. Or, il y avait aux environs une religieuse en grande réputation de vertu, et qui consacrait de longues heures au soulagements des âmes du Purgatoire ; elle ne songea pas plus que les autres à la pécheresse défunte. Un jour que Sœur Catherine était en prière, un spectre environné de flammes lui apparut, implorant son secours.
« - Et qui êtes-vous ? demanda la religieuse.
- Je suis la pécheresse Marie, chassée de la ville et morte il y a quatre ans.
- Quoi, s’écria Catherine, tu es sauvée ?
- Oui je le suis, par la miséricorde de la Très Sainte Vierge, dont j’ai porté le nom et les Livrées. Quand je me vis près de mourir, abandonnée et méprisée de tout le monde, j’ai dit à la sainte Mère de Dieu : “ Je suis délaissée, ô Vous, Espérance des désespérés, ayez pitié de moi.” J’ai fait un acte de contrition de tout mon cœur, Marie a tenu sa promesse ; encore quelques messes, et le Ciel m’est ouvert, car celui qui meurt revêtu des Livrées de Marie ne souffrira pas les flammes éternelles. »
    • Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL de la vidéo :

      https://youtu.be/ss5JZqUINe0

       

      (à télécharger ici : https://gloria.tv/track/anHdCN91ubhG3NamqE2nPepEN )

       


                 L’un des abonnés aux Lettres curieuses et édifiantes nous ayant raconté le trait suivant qu’il a communiqué aux rédacteurs, nous sommes heureux de le reproduire ici, à l’honneur de la Très Sainte Vierge.

                   Un missionnaire chinois, sollicité par un malade qui demandait instamment le Baptême, crut devoir retarder cette grâce à cause de l’ignorance du catéchumène dont les dispositions paraissaient d’ailleurs assez douteuses. Comme il dut s’éloigner, le catéchiste chargé de l’instruction du malade devait lui administrer le Baptême en cas de mort. En effet, le moribond parut bientôt en danger et fit appeler la catéchiste. Dans les accès douloureux de la fièvre et des accidents cérébraux, le malade constamment agité tenait le visage hors du lit et penché en avant ; dans cette posture, l’eau versée sur la tête glisse sur les cheveux et le catéchiste se demande si elle a bien touché la peau. Cependant, soit respect humain, soit hésitation naturelle, il tarde à recommencer ; peu à peu le catéchiste se rassure, il passe le Scapulaire au cou du moribond, et oublie enfin le doute qui avait d’abord fatigué son esprit. Tous les jours, les chrétiens se rendaient au lit du malade, ils récitaient les prières, et l’agonisant, la mort sur les lèvres, semblait ne pas pouvoir rendre le dernier soupir. « Il attend quelque chose pour trépasser », disaient les chrétiens. Un jour, le catéchiste entendit cette parole et se demanda enfin si le baptême avait été valide. L’agonie se prolongeant toujours, il se décida à recommencer sous condition, et cette fois, écartant les cheveux, il s’assura que l’eau coulait sur la tête du malade. À peine l’ablution était-elle terminée que le nouveau chrétien expirait doucement, à la grande reconnaissance des fidèles qui, tous, admiraient une fois de plus la maternelle intervention de Marie : 

                   La Sainte Vierge n’avait pas permis qu’un homme revêtu du Scapulaire quittât ce monde sans Baptême.






>>> Quatrième Partie : Le Scapulaire, Sauvegarde dans les dangers



 https://montfortajpm.blogspot.fr/p/le-chapelet-recite-avec-vous.html


« Le Rosaire est admirable !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
Disons-le donc tous les jours ! »
Alors, rendez-vous ici :