dimanche 28 février 2016

Dernières mises en ligne _ St Porphyre, St Léandre de Séville

107

« Les œuvres de dévotion faites dans l’état de péché, 
si elles ne servent pas à obtenir le salut, 
servent néanmoins à trois choses :
    1- à contracter l’habitude des exercices de piété ;
    2- à obtenir les biens temporels ;
    3- à disposer ceux qui les pratiquent à recevoir la grâce. »

(Saint Thomas d’Aquin)

 Téléchargement PDF du "Recueil de Paroles de Saints 1" :
  http://www.sitew.com/fs/Root/cohsg-Recueil_de_paroles_de_Saints_1.pdf



* * *




« À Gaza en Palestine,
saint Porphyre, évêque,
qui, du temps de l'empereur Arcadius,
renversa l'idole et le temple de Marnas,
et qui, après avoir beaucoup souffert,
s'endormit dans le Seigneur. »

(Le Martyrologe Romain au 26 février
le 27 pour les années bissextiles)






« À Séville en Espagne,
la naissance au ciel de saint Léandre,
évêque de cette ville,
frère de saint Isidore évêque et de sainte Florentine vierge,
qui, par ses prédications et par son zèle,
secondé par Récarède, roi des Visigoths,
convertit cette nation de l'impiété arienne à la foi catholique. »

(Le Martyrologe Romain au 27 février
le 28 pour les années bissextiles)


* * *

"Au CIEL, tous les ANGES"

sur les Ave Maria de Lourdes & Fatima

 

https://gloria.tv/album/n9xexwE67Vc/media/SCPP3VHj5Go

 

      LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :
http://www.mp3tunes.tk/download?v=4Usij-N6OTk


Interprète : Gilbert Chevalier (aveugle) 
Enregistrement : août 2015


1- Au Ciel, tous les Anges,
En chœurs glorieux,
Chantent vos louanges,
Ô Reine des Cieux !

R./ Ave, ave, ave Maria !
    Ave, ave, ave Maria !



* * *


L’UTILITÉ des CANTIQUES

(cantique de St Louis-Marie Grignion de Montfort)

  


  LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :
http://www.mp3tunes.tk/download?v=96LRa6H4Btk

 

Compositeur-interprète : Gilbert Chevalier (aveugle) 
Enregistrement : 2012



1- Chantons, ma chère âme, chantons,
Faisons retentir nos cantons
D’une très sainte mélodie :
Le Ciel et tout nous y convie !

2- Notre grand Dieu toujours joyeux
Nous écoute du haut des Cieux,
Il aime beaucoup les cantiques :
Ce sont ses concerts angéliques.

3- Écoutons les anges chanter
Et chantons pour les imiter !
Ils sont anges par leurs louanges :
En chantant nous deviendrons anges.

4- Jour et nuit brûlant d’un saint feu,
Ils chantent les grandeurs de Dieu ;
Dieu même y prête les oreilles :
Chantons donc comme eux ses merveilles !

5- En chantant ils brûlent d’amour :
Chantons, brûlons à notre tour !
En chantant ils soufflent leurs flammes :
Chantons pour enflammer nos âmes !

6- Leurs airs font retentir les cieux,
Faisons un écho merveilleux :
Que tout chante et se réjouisse
Et que la terre au ciel s’unisse !

7- Chantons, mais chantons comme il faut
Pour chanter dans les Cieux plus haut :
Chantons, âme prédestinée,
Chantons pour être couronnée.

8- Mon cantique est désapprouvé
Du mondain et du réprouvé.
Tant mieux ! puisqu’il ne veut pas croire,
Sur lui je chanterai victoire.

9- Dieu veut que ses bons serviteurs
Chantent jour et nuit ses grandeurs :
Quand toute son Église chante,
Il triomphe à sa voix charmante.

10- Comme il est toujours bienheureux,
Il veut des serviteurs joyeux.
Le trouble le chasse d’une âme
Et la tristesse éteint la flamme.

11- Dieu fait chanter en tous les lieux
Le prêtre et le religieux :
Il leur fait chanter ses mystères
Les jours et les nuits même entières.

12- Il trouve un très parfait honneur
Dans leurs chants, s’ils partent du cœur.
Il veut qu’au plus lugubre office
On lui fasse ce sacrifice.

13- Les saints chrétiens des premiers temps
S’animaient au bien par leurs chants :
En chantant de divins cantiques
Ils devenaient tout séraphiques.

14- Le Saint-Esprit les y portait.
Souvent saint Paul leur répétait :
« Soyez joyeux, chantez, fidèles,
Quelques chansons spirituelles. »

15- Plusieurs fois les saints ont chanté,
C’est un secret de sainteté.
Marie a fait un beau cantique :
Chantons en prenant sa pratique.

16- Chantons donc, mais avec ferveur ;
Chantons, nous plairons au Seigneur ;
Chantons, nous lui donnerons gloire ;
Chantons, nous chanterons victoire !

17- Sachez qu’un cantique sacré
Rend notre esprit plus éclairé,
Chasse du cœur toute humeur noire
Et met Dieu dans notre mémoire.

18- Lorsque le cœur est abattu,
Le cantique porte vertu :
Chantez, malgré votre tristesse,
Et vous recevrez l’allégresse.

19- Le chant, ainsi qu’il est écrit,
Ouvre le cœur au Saint-Esprit :
Dieu descend dans un cœur qui chante
Et lui donne grâce abondante.

20- Le cantique charme nos maux
Et nous délasse en nos travaux :
C’est en chantant qu’on se dispose
À travailler à d’autre chose.

21- Le chant est un secret divin
Pour chasser tout esprit malin :
Un saint cantique que l’on chante
Le fait s’enfuir lorsqu’il nous tente.

22- Le monde a mêlé le péché
Dans des airs qu’il a recherchés :
Sa musique est l’apprentissage
De son plus fin libertinage.

23- Chantons et réparons l’honneur
Que ses chansons font au Seigneur :
Par de nouveaux airs de justice
Détruisons ceux de sa malice !

24- Chante, ivrogne, en buvant ton vin ;
Après avoir bu ce venin,
Va pleurer, va prendre avec rage
Le fiel des dragons pour breuvage !

25- Libertin, qu’il t’en coûtera
Pour ce vilain chant d’opéra !
Satan l’a fait par sa malice ;
En chantant tu lui rends service.

26- Avale, avale les poisons
De tes amoureuses chansons :
Un jour ces impures délices
Seront tes plus cruels supplices.

27- Le diable, par ce mot couvert,
Te fait rire, mais il te perd :
Il souffle ton chant, il t’enflamme
D’un tendre plaisir, mais infâme.

28- Tu prends un poison infernal
Et dis que ce n’est pas un mal :
Cette parole à double entente
Cache et fait ta perte évidente.

29- Tu nous appelles scrupuleux
Et nous t’appelons malheureux,
Car à ta chanson si plaisante
Tout le ciel pleure et l’enfer chante.

30- Loin de moi, chantres de Bacchus !
Loin de moi, chantres de Vénus !
Loin de moi, fins suppôts du diable !
Dont le malheur est déplorable.

31- Tu chantes cet air empesté
Devant tous pour être écouté,
Tu leur en apprends la cadence
Et tu corromps leur innocence.

32- Damne-toi si tu veux, mondain,
Mais ne damne pas ton prochain :
Il t’écoute, il apprend le crime,
Il le fait, il tombe en l’abîme.

33- Va, cloaque de saleté !
Vomir ailleurs l’impureté
Des chansons de tes amourettes
De tes paroles de fleurettes.

34- Amis de mon Dieu, tenons bon
Contre le monde et le démon :
Leur air est beau, leur voix est tendre,
Mais gardons-nous de les entendre !

35- Chantons en l’honneur de Jésus
L’excellence de ses vertus,
Pour les mettre en notre mémoire
Et les pratiquer avec gloire.

36- Faisons retentir l’univers
De nos chansons et de nos vers,
Afin que Dieu s’y glorifie
Et le prochain s’en édifie.





https://gloria.tv/album/xgXUQwebtSD/media/7B924MCBWtk

 

LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :
http://www.mp3tunes.tk/download?v=5xbWcvTZzgU


Chant : Jean-Myriam Chevalier
  Mélodie &
orgue : Gilbert Chevalier (aveugle) 

  Enregistrement : 22 février 2016




* * *


GLOIRE À NOTRE MÈRE !

  -10-

sur les Ave Maria de Lourdes & Fatima

  

 


 

LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

 http://www.mp3tunes.tk/download?v=8jjTQI6fX3g



* * *

 


CANTIQUE aux FILLES de la SAGESSE

(cantique de St Louis-Marie Grignion de Montfort)

  

 


 LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :
http://www.mp3tunes.tk/download?v=zH9wIPUvg-Y

 

Compositeur-interprète : Gilbert Chevalier (aveugle)
Enregistrement : 2005



1- Ô Filles de la Sagesse,
Aidez les pauvres perclus,
Les accablés de tristesse,
Les estropiés, les rebuts.
Ceux que le monde délaisse
Doivent vous toucher le plus.

R./ Dieu caché dans mon prochain :
Il faut bien que je l’aime !


2- Fondez sur la Providence
Sans penser au lendemain.
Méprisez cette prudence
Qui veut un appui certain,
Sans mettre votre espérance
En ce qu’on vous met en main.

3- Que le Seigneur est habile !
Il tire tout du néant.
N’ayez donc point, ô ma fille,
Cette clé d’or et d’argent
Qui, contre tout l’Évangile,
Donne l’entrée au couvent.

4- Cette pauvre fille est-elle
Docile et pauvre d’esprit ?
Laissez là mademoiselle
Bien riche et d’un grand crédit,
Si d’ailleurs elle n’est telle
Que demande Jésus-Christ.

5- De tous soyez les servantes,
Donnez tout sans déguiser :
Voilà vos fonds et vos rentes
Qu’aucun ne peut épuiser,
Voilà vos lettres patentes
Qu’on ne vous peut refuser.

6- Aimez d’un amour immense :
L’amour n’est point limité.
Mais par votre obéissance,
Réglez votre charité,
Autrement quelque imprudence
En ternirait la beauté.

7- Pour avoir victoire entière,
Pour briller comme un soleil,
En Dieu choisissez un père
Pour votre esprit et votre œil :
Voyez-le en toute affaire
Et suivez bien son conseil.

St Louis-Marie de Montfort & les Filles de la Sagesse (Marie-Louise Trichet)


* * *


HÉLAS ! QUELLE DOULEUR REMPLIT MON CŒUR

(cantique du petit séminaire de la Primatiale de Lyon)

 

 

       LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=Ds3-3r7JsJE

  

Interprète : Jean-Myriam Chevalier

 

  Premier couplet du cantique avec partition pour quatre voix mixtes 

 

Plus de détails avec téléchargements des Paroles ici :

http://cantiques-anciens.blogspot.fr/2016/02/6-helas-quelle-douleur-remplit-mon-coeur.html

 

 

Autre Version du même cantique ici :

http://montfortajpm.blogspot.fr/2015/12/necessite-de-lacte-de-contrition.html

  

 

 


Page "Le CHAPELET récité avec vous !"


« Le Rosaire est admirable !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
Disons-le donc tous les jours ! »

Alors, rendez-vous ici :
"Le CHAPELET récité avec vous ! 
avec Méthode montfortaine"