samedi 20 février 2016

Sainte BERNADETTE (18 février)


« Ô Dieu, qui aimez et protégez les humbles,
vous qui avez réconforté votre servante Marie-Bernard
par les apparitions et les entretiens 
de l'Immaculée Vierge Marie,
faites qu'en suivant les humbles sentiers de la foi
nous méritions de parvenir au ciel
et de vous y contempler face à face.  
Par Notre-Seigneur Jésus-Christ, 
votre Fils, qui, étant Dieu, 
vit et règne avec Vous
dans l’unité du Saint-Esprit pour les siècles des siècles.
Ainsi soit-il. »


 
(Oraison de la messe de la fête)

 

 

LITANIES de NOTRE-DAME de LOURDES, ici :
http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/02/notre-dame-de-lourdes-11-fevrier.html


HISTORIQUE des APPARITIONS
en 153 couplets
+ les 4 Récits, ici :
https://montfortajpm.blogspot.fr/2018/02/Lourdes-historique-des-Apparitions-Ave-Maria.html


« À Nevers,
la naissance au ciel de sainte Marie-Bernard 
ou Bernadette Soubirous,
vierge des Sœurs de Nevers,
qui fut favorisée à Lourdes 
de plusieurs apparitions de Marie-Immaculée. »
On solennise sa fête le 18 février 
dans plusieurs diocèses de France.

(Le Martyrologe Romain au 16 avril)

AVE MARIA de LOURDES

 

Le RÉCIT résumé en 10 couplet

(diaporama)

 

Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL de la vidéo :

https://youtu.be/B2-AxVyYIME

(exemple de site de téléchargement :  

https://www.onlinevideoconverter.com/fr/video-converter )

 


Le CANTIQUE de PROCESSION de LOURDES :


Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL de la vidéo :

https://youtu.be/XNEa-6NItoU

 

Version INSTRUMENTALE :

 

Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL de la vidéo :

https://youtu.be/XNEa-6NItoU

 

Fichier PDF des Paroles ici :  

   

-I-

Le RÉSUMÉ du CANTIQUE de PROCESSION

sur "Vierge de Lumière"

    


 Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL de la vidéo :

https://youtu.be/aKveuQOjFLI


Interprète : Gilbert Chevalier (aveugle) 



1- Ô Vierge Marie,
    Le peuple chrétien
    À Lourdes vous prie :
    Chez vous il revient.

R./ Ave, ave, ave Maria !
    Ave, ave, ave Maria !


2- Chantons votre histoire
    Dans votre Cité :
    Du haut de la gloire
    Daignez l’écouter.

3- Un jour Bernadette
    Ramasse du bois
    Avec deux fillettes
    Qui pleurent de froid.

4- Jusqu’à Massabielle
    L’enfant veut passer ;
    Mais elle est si frêle,
    Comment traverser ?

5- Le froid l’a saisie,
    Un bruit la surprend ;
    Mais sur la prairie
    Ne souffle aucun vent.

6- Le fond de la roche
    S’éclaire à l’instant :
    La Dame s’approche,
    Fait signe à l’enfant.

7- La blanche apparence
    Paraît à ses yeux
    Comme une présence
    Qui parle de Dieu.

8- Avec la parure
    D’un lys immortel,
    Elle a pour ceinture
    Un ruban du ciel.

9- Au pied de sa Mère,
    L’enfant qui la voit,
    Apprend à bien faire
    Le Signe de Croix.

10- L’enfant la supplie :
    « Que dit votre Cœur ? »
    - « Je veux que l’on prie
    Pour tous les pécheurs. »

11- Avec insistance
    La Dame, trois fois,
    A dit : « Pénitence ! »
    Chrétien, c’est pour toi !

12- « Mangez l’herbe amère
    Qui sort du limon,
    Et, dans la poussière
    Courbez votre front.

13- « À cette fontaine
    Venez et buvez ;
    Dans l’eau pure et saine
    Allez vous laver.

14- « Je veux qu’ici même,
    Au pied de ces monts,
    Le peuple que j’aime
    Vienne en procession.

15- « Et qu’une chapelle
    Bâtie en ce lieu,
    Aux hommes rappelle
    Qu’il faut prier Dieu. »

16- Marie à la terre
    Livra son secret,
    Par cette bergère
    Que tous ignoraient.

17- Vierge Immaculée,
    En vous nous croyons,
    Enfin révélée
    Par votre vrai nom.

18- « Marie est venue
    Chez nous, dix-huit fois :
    L’enfant qui l’a vue
    Est digne de foi. »

19- Ô Vierge Marie,
    Vivons dans l’espoir,
    Après cette vie,
    Au Ciel de vous voir.

20- Que votre louange
    Redise sans fin 
    Le chant que l’Archange
    Apprit aux humains. 

 



-II-

Les 60 couplets d'ORIGINE

sur un air inspiré de Beethoven

 

Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL de la vidéo :

https://youtu.be/3SN9cJ8bCfc

 


1- L’heure était venue,
Où l’airain sacré,
De sa voix connue,
Annonçait l’Ave.

2- D’une main discrète,
L’ange, la prenant,
Conduit Bernadette
Au bord du torrent.

3- Un souffle qui passe
Avertit l’enfant
Qu’une heure de grâce
Sonne en ce moment.

4- Sur Massabielle,
Son œil voit soudain
L’éclat qui révèle
L’Astre du matin.

5- C’est un doux visage,
Rayonnant d’amour,
Qu’entoure un nuage
Plus beau que le jour.

6- Son regard s’inspire
D’un reflet divin,
Mais un doux sourire
Dit : « Ne craignez rien. »

7- Elle a la parure
D’un lys immortel ;
Elle a pour ceinture
Un ruban du ciel.

8- On voit une rose
Sur ses pieds bénis,
Fraîchement éclose
Dans le Paradis.

9- On voit un rosaire
Glisser dans sa main,
Et de la prière
tracer le chemin.

10- L’âme palpitante,
Le cœur enivré,
L’heureuse Voyante
Répétait : « Ave ! »

11- L’extase s’achève,
Le monde revient ;
L’enfant se relève
Disant : « À demain ! »

12- Avant chaque aurore,
Son cœur en éveil
Par soupirs implore,
L’heure du réveil.

13- « Mère de la terre,
Ne défendez pas
D’aller voir la Mère
Qui paraît là-bas !

14- « Elle était si belle !
Je veux la revoir.
Que désire-t-elle ?
Je veux le savoir. »

15- Colombe fidèle,
Elle prend l’essor,
Vole à tire d’aile
Au nouveau Thabor.

16- « Ô Dame chérie,
Que demandez-vous ?
Parlez, je vous prie,
Et dites-le nous ! »

17- « Avec vos compagnes,
Venez quinze fois
Près de ces montagnes
Écouter ma voix.

18- « Enfant généreuse,
Je vous le promets,
Vous serez heureuse
Au Ciel pour jamais. »

19- « Si vous êtes bonne,
Le monde est méchant :
Il ne me pardonne
de vous voir souvent.

20- « Le savant s’offense
De votre bonté ;
Je n’ai pour défense
Que la vérité. »

21- Près de la Voyante,
Au lever du jour,
La foule croyante
Se rend tour à tour.

22- La pauvre bergère,
Comme un séraphin,
Du Ciel à la terre,
Franchit le chemin.

23- La voilà ravie
Dans cette beauté
Que le temps envie
À l’Éternité.

24- De son blanc visage
Les traits allongés
Vers la sainte image
Semblent emportés.

25- Pendant sa prière
Brille sur son front
La pure lumière
De la Vision.

26- Le peuple fidèle
Admire à genoux
De l’aube éternelle
Le reflet si doux.

27- « Qu’avez-vous, Madame,
Murmura l’enfant.
D’où vient que votre âme
Est triste à présent ?

28- « Que faudra-t-il faire
Pour tarir vos pleurs ? »
- « Prier, dit la Mère,
Pour tous les pécheurs.

29- « Je veux qu’ici même,
En procession,
Le peuple qui m’aime
Invoque mon nom.

30- « Que d’une chapelle,
Le marbre béni
Aux âges rappelle
Mon séjour ici. »

31- Ô profond mystère
D’un profond amour !
Faut-il qu’une mère
Trahisse à son tour ?

32- Deux fois Bernadette
Vient aux lieux aimés :
Deux fois sur sa tête
Les Cieux sont fermés.

33- « Ô Dame clémente !
Ne savez-vous pas
Qu’à votre Voyante,
On livre combat ? »

34- « Enfant prends courage
Et bannis l’effroi :
Il faut que l’orage
Éprouve la foi. »

35- « Elle m’est rendue.
Elle reparaît.
Je goûte à sa vue
Un nouvel attrait.

36- « Vision chérie,
Source de douceurs,
Mettez, je vous prie,
Comble à vos faveurs.

37- « On demande un gage
À votre bonté :
Rendez témoignage
À la vérité.

38- « Que sur cette épine
Et que sous vos pieds
Une fleur divine
Pousse à l’églantier. »

39- Par un doux sourire
Accueillant ces vœux,
Elle semble dire :
« Je donnerai mieux. »

40- La fleur éphémère
Se dessèche et meurt ;
Le Cœur d’une Mère
N’est point cette fleur.

41- « À cette fontaine
Allez maintenant :
L’eau dont elle est pleine,
Voilà mon présent. »

42- L’enfant prend sa course
Vers l’eau du torrent :
Un signe, à la source
Ramène l’enfant.

43- Ses doigts, de la terre
Déchirent le sein ;
D’humide poussière
Elle emplit sa main.

44- Fontaine de vie,
Qui peut désormais
De ton eau bénie
Compter les bienfaits ?

45- « Et Vous dont la terre
Admire le don,
Céleste Étrangère
Quel est votre nom ?

46- « À votre servante
Qui prie à genoux,
À votre Voyante,
Le cacherez-vous ? »

47- Au Cœur de sa Mère,
Quatre fois l’enfant
D’une humble prière,
Fait monter l’accent.

48- Paraît cette fête,
Où de Gabriel
L’Église répète
L’Ave solennel.

49- La Beauté rayonne
D’un nouveau reflet :
La Vierge abandonne
Son dernier secret.

50- À sa bien-aimée,
L’Apparition,
De l’IMMACULÉE
Prononce le nom.

51- Sainte Messagère,
Remontez aux Cieux ;
Et de notre terre
Portez-y les vœux !

52- Vous vouliez du monde,
Et de tous côtés,
Il vient, il abonde,
Il est à vos pieds.

53- Salut, ô vallée,
Ô trône d’amour,
Où l’Immaculée
A pris son séjour !

54- Avec son image,
Avec ses bienfaits,
Ta grotte sauvage
N’est plus sans attraits.

55- La fontaine y coule
Sans jamais tarir ;
Ainsi vient la foule
Sans jamais finir.

56- Pieux sanctuaire,
Tu les vis présents,
De la France entière
Les nobles enfants !

57- La voûte sacrée
Depuis ce grand jour,
De chaque contrée
A vu le retour.

58- Du trône de grâce
On sait le chemin,
Le pèlerin passe
Et passe sans fin.

59- Heureux qui voyage
En ces lieux bénis !
On y prend passage
Pour le Paradis.

60- Astre salutaire,
Que votre rayon,
Nous mène à la terre
De la Vision.




 

-III-

Les 60 couplets du CENTENAIRE

sur le canon de Pachelbel

 
 


Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL de la vidéo :

https://youtu.be/YI0cN5DN-AY

 


1- Ô Vierge Marie,
    Le peuple chrétien
    À Lourdes vous prie :
    Chez vous il revient.

R./ Ave, ave, ave Maria !
    Ave, ave, ave Maria !


2- Chantons votre histoire
    Dans votre Cité :
    Du haut de la gloire
    Daignez l’écouter.

1ère apparition : 11 février 1858
3- Un jour Bernadette
    Ramasse du bois
    Avec deux fillettes
    Qui pleurent de froid.

4- Jusqu’à Massabielle
    L’enfant veut passer ;
    Mais elle est si frêle,
    Comment traverser ?

5- Le froid l’a saisie,
    Un bruit la surprend ;
    Mais sur la prairie
    Ne souffle aucun vent.

6- Le fond de la roche
    S’éclaire à l’instant :
    La Dame s’approche,
    Fait signe à l’enfant.

7- La blanche apparence
    Paraît à ses yeux
    Comme une présence
    Qui parle de Dieu.

8- Avec la parure
    D’un lys immortel,
    Elle a pour ceinture
    Un ruban du ciel.

9- Au pied de sa Mère,
    L’enfant qui la voit,
    Apprend à bien faire
    Le Signe de Croix.

10- Les grains d’un rosaire
    Couraient dans sa main
    Et de la prière
    Traçaient le chemin.

11- Longtemps Bernadette,
    Devant le rocher,
    Joyeuse, répète
    Le chant de l’Ave.

12- « Elle était si belle,
    Comment la revoir ?
    De moi que veut-elle ?
    Comment le savoir ? »

2e apparition : 14 février 1858
13- Elle est revenue
    Sans dire son nom ;
    L’enfant tout émue
    A peur du démon.

14- D’un geste rapide
    L’eau sainte a jailli :
    À l’enfant timide
    La Dame a souri.

3e apparition : 18 février 1858
15- « Vous êtes venue,
    À Lourdes chez nous ;
    Pauvresse inconnue.
    Qui suis-je pour vous ? »

16- « Venez, je vous prie,
    Ici, quinze fois,
    Avec vos amies
    Entendre ma voix.

17- « Enfant généreuse,
    Un jour, je promets,
    De vous rendre heureuse
    Au Ciel, à jamais. »

La quinzaine des apparitions :
18- La foule croyante
    Revient chaque jour,
    De l ’humble voyante
    Guettant le retour.

19- Ses yeux s’illuminent,
    Son front a pâli,
    Car elle devine
    Un monde infini.

20- Le peuple fidèle
    Pressent qu’aujourd’hui
    Une ère nouvelle
    Commence pour lui.

21- La Dame est partie,
    Comment la revoir ?
    L’enfant éblouie
    Conserve l’espoir.

22- Deux fois la Bergère
    Revient pour prier :
    Aucune lumière,
    Au roc n’a brillé.

22 février 1858 :
23- « On dit qu’à la Grotte
    J’ai tout inventé ;
    Ma mère sanglote,
    On veut m’arrêter. »

7e apparition : 23 février 1858
24- La Dame inconnue
    Bientôt reparaît :
    L’enfant à sa vue,
    Retrouve la paix.

25- « Sachez que l’orage
    Un jour passera,
    Que votre courage,
    Plus fort reviendra. »

8e apparition : 24 février 1858
26- L’enfant la supplie :
    « Que dit votre Cœur ? »
    - « Je veux que l’on prie
    Pour tous les pécheurs. »

27- Avec insistance
    La Dame, trois fois,
    A dit : « Pénitence ! »
    Chrétien, c’est pour toi !

28- « Mangez l’herbe amère
    Qui sort du limon,
    Et, dans la poussière
    Courbez votre front. »

9e apparition : 25 février 1858
29- « À cette fontaine
    Venez et buvez ;
    Dans l’eau pure et saine
    Allez vous laver. »

30- Le Gave tout proche
    L’attire un instant :
    Un signe, à la roche
    Ramène l’enfant.

31- Tandis qu’elle creuse,
    Bientôt elle voit
    Jaillir l’eau bourbeuse
    Du sol dans ses doigts.

32- Ô source de vie
    Qui rends la santé,
    Fontaine bénie,
    Comment te chanter ?

13e apparition : 2 mars 1858
33- « Je veux qu’ici même,
    Au pied de ces monts,
    Le peuple que j’aime
    Vienne en procession.

34- « Et qu’une chapelle
    Bâtie en ce lieu,
    Aux hommes rappelle
    Qu’il faut prier Dieu.

35- « Allez dire aux prêtres
    Le vœu de mon Cœur :
    Allez le soumettre
    À votre pasteur. »

36- Le prêtre réclame
    Un signe parlant :
    « Quelle est cette dame ?
    Son nom, je l’attends.

37- « Demande pour gage,
    A dit le pasteur,
    Qu’au rosier sauvage,
    Il pousse une fleur. »

14e et 15e apparitions :
38- Avec un sourire
    Accueillant ce vœu,
    La Dame veut dire :
    « Je donnerai mieux. »

16e apparition : 25 mars 1858
39- La terre est en fête :
    Dieu vient nous sauver ;
    L’Église répète
    Le chant de l’Ave.

40- « Ô vous dont la terre
    Admire le don,
    Quel est le mystère
    De votre saint nom ? »

41- Trois fois la Bergère
    Refait humblement
    La même prière :
    La Dame l’entend.

42- Marie à la terre
    Livre son secret,
    Par cette bergère
    Que tous ignoraient.

43- Vierge Immaculée,
    En vous nous croyons,
    Enfin révélée
    Par votre vrai nom.

17e apparition: 7 avril 1858
44- Le cierge qui brûle
    Épargne ses doigts ;
    Survient l’incrédule
    Qui doute et qui croit.

18e apparition: 16 juillet 1858
45- La Vierge fidèle
    Revient, mais se tait :
    Elle est bien plus belle
    Alors que jamais.

Le jugement de l’Église :
46- Fidèle au message,
    L’Église a parlé,
    Rendant témoignage
    À la vérité.

47- « Marie est venue
    Chez nous, dix-huit fois :
    L’enfant qui l’a vue
    Est digne de foi. »

Les pèlerinages :
48- La foule innombrable,
    Depuis ce grand jour
    Revient, inlassable,
    Chanter son amour.

49- La grotte où l’on prie,
    Dispense la paix ;
    C’est là que Marie
    Répand ses bienfaits.

Le pèlerinage d’aujourd’hui :
50- On voit la fontaine
    Couler sans tarir
    Et la foule humaine
    Passer sans finir.

51- Aux grâces nouvelles
    Sachons obéir,
    Car Dieu nous appelle
    À nous convertir.

52- On dit son Rosaire,
    On vit dans la foi ;
    Avec vous, ô Mère,
    On porte sa croix.

53- Le Dieu qui pardonne
    Absout le pécheur :
    La grâce rayonne
    Au nom du Sauveur.

54- Sans cesse, ô Marie,
    Au Christ menez-nous :
    Le Dieu de l’Hostie
    Triomphe chez vous !

55- Nos croix sont bien lourdes
    Quand Dieu est lointain :
    La grâce de Lourdes
    Est notre soutien !

56- Avec tous les nôtres,
    Dans notre cité,
    Soyons les apôtres
    De paix, d’unité.

Dernière prière :

57- Salut, ô Marie,
    Le Fils du Dieu Saint,
    Qui vous a choisie,
    Bénit votre sein.

58- À l’heure dernière,
    Pour nous, les pécheurs,
    Veuillez, Sainte Mère,
    Prier le Sauveur.

59- Ô Vierge Marie,
    Vivons dans l’espoir,
    Après cette vie,
    Au Ciel de vous voir.

60- Que votre louange
    Redise sans fin 
    Le chant que l’Archange
    Apprit aux humains.




-IV-

"À MASSABIELLE"

&

"Ô VOUS QUI SUR TERRE"

sur un air inspiré de Mozart




Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL de la vidéo :

https://youtu.be/DgEnH390n8U

  

- I -

 

1- À Massabielle,
    Voici qu’aujourd’hui
    Marie nous appelle
    Ses enfants chéris.

R./ Ave, ave, ave Maria !
    Ave, ave, ave Maria !


2- Reine, Notre-Dame,
    En chœur triomphal,
    Chante et vous acclame
    Votre armée loyal(e) :

3- Noble Souveraine
    De ces lieux bénis,
    Vous êtes la Reine
    De notre pays !

4- Car, auguste Reine
    De notre pays,
    Êtes Suzeraine
    De Lourdes aujourd’hui.

5- Et tout près du Gave
    Vous nous recevez :
    C’est là qu’on se lave
    De tous ses péchés.

6- De nos cœurs en fête
    Montent tour à tour,
    Ô Femme parfaite,
    L’hommage et l’amour.

7- Pourquoi sur ces rives
    Avez-vous parlé,
    Et près des eaux vives,
    Tous, nous appeler ?

8- Vous vouliez nous dire
    Que l’essentiel,
    Qui seul peut conduire
    Au chemin du Ciel.

9- L’humble Bernadette
    Transmit ce désir.
    La parole est nette :
    Il faut obéir !

10- Vous nous dites, Mère :
    « Vous devez priez ! »
    Nul chrétien sincère
    Ne peut l’oublier.

11- De la pénitence
    S’impose la loi :
    Notre orgueil immense
    Se cabre d’effroi.

12- « Faites l’âme forte
    Devant le devoir ! »
    Ce nous réconforte
    D’un divin espoir.

13- Ô Vierge de Lourdes,
    Tendez-nous les bras
    Quand les tâches lourdes
    Nous courbent trop bas.

14- Quand l’ardeur s’émousse,
    Relevez nos fronts ;
    Soyez-nous très douce
    Lorsque nous souffrons.

15- Étouffez les flammes
    Des désirs pervers
    Et gardez nos âmes
    Du feu des enfers.

16- Ô pleine de grâce,
    Céleste clarté,
    Qu’en nos cœurs s’efface
    Toute impureté.

17- Fleur Immaculée,
    Calmez nos douleurs ;
    Lys de la vallée,
    Parfumez nos cœurs.

18- Nous voulons vous plaire
    Et boire à longs traits
    Au flot centenaire
    De tous vos bienfaits.

19- Flot qui prend sa source
    Près de l’églantier
    Et poursuit sa course
    Dans le monde entier.

20- Pour qu’un geste éclaire
    Notre âme aux abois,
    Faites-nous bien faire
    Le Signe de Croix.

21- Votre Cœur très tendre
    Et très maternel,
    Ici fait entendre
    Un plus doux appel.

22- Vous séchez nos larmes,
    Mère au grand pouvoir,
    Et parez de charmes
    L’austère devoir.

23- Donnez la clémence,
    Quelque soit nos torts,
    Sur toute souffrance
    De l’âme et du corps.

24- Nos humbles villages,
    Nos bourgs, nos cités,
    Contre les mirages,
    Tenez-les cachés.

25- Malgré ses faiblesses,
    Nos serments trahis,
    Gardez vos tendresses
    À notre pays.

26- Par nous, vous en prie,
    Parmi vos bienfaits,
    Ajoutez Marie,
    Celui de la paix.




Fichier PDF des Paroles de ce cantique : 

  http://www.montfortajpm.sitew.fr/fs/Root/ddq82-A_Massabielle_O_vous_qui_sur_terre_Ave_Maria_de_Lourdes_.pdf

+ Téléchargement : http://www.montfortajpm.sitew.fr/dl/Root/ddq82-A_Massabielle_O_vous_qui_sur_terre_Ave_Maria_de_Lourdes_.pdf

  

 


Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL de la vidéo :

https://youtu.be/kxKvsu7fTuY


- II -

 

1- Ô vous qui sur terre
    N’aspirez qu’au Ciel,
    Chantez d’une Mère
    Le Nom immortel :

R./ Ave, ave, ave Maria !
    Ave, ave, ave Maria !


2- Elle est apparue,
    Et, dans sa splendeur,
    Une enfant l’a vue
    Pleine de douceur.

3- Heureuse colline,
    Monts qu’elle a ravis,
    Que sa main divine
    A souvent bénis.

4- Écho des vallées
    Qu’avec tant d’amour
    Elle a visitées,
    Dites tour-à-tour :

5- Gave au doux murmure,
    Flots bleus du torrent,
    À la Vierge pure
    Redites ce chant :

6- Rochers Massabielle,
    Rochers glorieux
    Qui vîtes si belle
    La Reine des Cieux.

7- Et vous, Grotte obscure,
    Églantiers fleuris,
    À qui, Vierge pure,
    Douce elle a souri.

8- Aux hymnes des Anges,
    Astres radieux,
    Mêlez vos louanges :
    Chantez, terre et cieux !

9- Ô Mère, j’envie
    Le bonheur si doux
    De l’enfant bénie
    Priant avec vous !

10- Votre doux sourire
    Ravissait son cœur,
    Et semblait lui dire :
    « Prie avec ferveur ! »

11- Votre pure image
    Soudain la charmait :
    Son chaste visage
    Brillant s’enflammait !

12- En votre présence,
    Le monde fuyait,
    Et dans le silence
    Son cœur vous parlait.

13- Un jour, vos paupières
    Se voilaient de pleurs :
    Vos larmes amères
    Montraient vos douleurs.

14- « Ô Dame si belle,
    Pourquoi pleurez-vous ?
    Que faire ? dit-elle
    Ah ! dites-le nous ! »

15- « Je veux que la France
    Après tant d’erreurs,
    Fasse pénitence,
    Répande des pleurs.

16- « Va, fille fidèle,
    Aux prêtres pieux,
    Dis qu’une chapelle
    S’élève en ce lieu.

17- « Dans ce sanctuaire
    Venez m’implorer :
    Que toute la terre
    Y vienne prier !

18- « Qu’avec allégresse
    Chantant mon saint Nom,
    La foule s’y presse
    En procession.

19- « La source féconde,
    Qui coule en ce lieu,
    Va montrer au monde
    La bonté de Dieu.

20- « Qu’on y vienne boire,
    S’y laver joyeux,
    Y chanter ma gloire,
    Mes bienfaits nombreux. »

21- L’enfant éblouie
    Fixant vos doux traits,
    Vous disait ravie,
    Devant tant d’attraits :

22- « Ô Fleur matinale,
    Céleste rayon,
    Beauté virginale,
    Dites votre nom ! »

23- « Je suis appelée
    La Conception
    Pure, Immaculée ! »
    Gloire à ce saint Nom !

24- Bénissez, ô Mère,
    Vos pieux enfants :
    Avec leur prière,
    Recevez leurs chants.

25- Comme à Bernadette
    Parlez-nous toujours ;
    L’orage s’apprête :
    Veillez sur nos jours !

26- Lys de la vallée,
    Ô Reine des fleurs
    Vierge Immaculée,
    Parfumez nos cœurs.

27- Comme la lumière
    Du cierge qui luit,
    Que notre prière
    Monte à vous sans bruit.

28- Ô brillante Étoile,
    Bel Astre des mers,
    Guidez notre voile
    Sur les flots amers.

29- Voyez nos angoisses,
    Du plus haut des Cieux
    Et sur nos paroisses
    Abaissez les yeux.

30- Dans votre chapelle,
    Plein de vos faveurs,
    Ô Vierge fidèle,
    Nous laissons nos cœurs.

31- Divine Patronne
    Qui régnez aux Cieux,
    Ô Mère si bonne,
    Recevez nos vœux.

32- Nous voulons sur terre
    Jusqu’au dernier jour
    Vous aimer, vous plaire,
    Vous chanter toujours :

33- Ô Mère chérie
    Donnez-nous l’espoir,
    Après cette vie,
    Au Ciel de vous voir.

34- Et dans la lumière
    Du jour éternel,
    Toujours, tendre Mère,
    Nous dirons au Ciel :


Fichier PDF des Paroles de ce cantique : 

  http://www.montfortajpm.sitew.fr/fs/Root/ddq82-A_Massabielle_O_vous_qui_sur_terre_Ave_Maria_de_Lourdes_.pdf

+ Téléchargement : http://www.montfortajpm.sitew.fr/dl/Root/ddq82-A_Massabielle_O_vous_qui_sur_terre_Ave_Maria_de_Lourdes_.pdf  

  

TOUTES les AUTRES VERSIONS chantées ici :

 http://montfortajpm.blogspot.fr/2017/02/a-Massabielle-et-o-vous-qui-sur-terre--Ave-Maria-de-Lourdes.html 



 


Page "Le CHAPELET récité avec vous !"


« Le Rosaire est admirable !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
Disons-le donc tous les jours ! »

Alors, rendez-vous ici :
"Le CHAPELET récité avec vous ! 
avec Méthode montfortaine"