mardi 21 août 2018

LITANIES de SAINTE JEANNE-FRANÇOISE de CHANTAL

459

« Nul pécheur, nous dit saint Bernard,
quelque énorme que soit son crime,
ne peut se perdre si Marie le protège. »

(Saint Alphonse de Liguori)


LIENS de TÉLÉCHARGEMENT des PDF de CANTIQUES & PAROLES de SAINTS

 

* * * * * * *

 
 https://montfortajpm.blogspot.com/2016/08/priere-pour-consacrer-au-saint-Coeur-de-Marie-les-actions-de-la-journee.html

 

 

 

 



SAINTE JEANNE de CHANTAL, priez pour nous.
(21 août)  
& Naissance de saint François de Sales (21 août 1567)

St François de Sales donnant les règles de l'Ordre de la Visitation à Ste Jeanne de Chantal

 

« Notre petite Congrégation est un ouvrage du Cœur de Jésus et Marie. 

Le Sauveur mourant nous a enfantés par l’ouverture de son Sacré-Cœur. »

(Saint François de Sales à sainte Jeanne de Chantal, lettre du 10 juin 1611)

 

  >>> LITANIES DE SAINT FRANÇOIS DE SALES

 

LITANIES DE SAINT JEANNE-FRANÇOISE de CHANTAL

récitées par Sainte Marguerite-Marie

et copiées de sa propre main



Seigneur, ayez pitié de nous.
Jésus-Christ, ayez pitié de nous.
Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ, écoutez-nous.
Jésus-Christ, exaucez-nous.

Père céleste qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Fils, Rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Esprit-Saint, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Trinité Sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.

Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous.
Saint Joseph, bien-aimé Père nourricier du Fils de Dieu, priez pour nous.
Saint François de Sales, évêque, notre père très aimant, priez pour nous.
Sainte Jeanne-Françoise de Chantal, 

notre véritable et très digne mère, priez pour nous.
Sainte Jeanne-Françoise, femme très forte,
Sainte Jeanne-Françoise, servante très fidèle de Dieu,
Sainte Jeanne-Françoise, épouse parfaite du Christ,
Sainte Jeanne-Françoise, imitatrice attentive de la Mère de Dieu,
Sainte Jeanne-Françoise, dévote servante de saint Joseph,
Sainte Jeanne-Françoise, joie et couronne du bienheureux François,
Sainte Jeanne-Françoise, unie de cœur et d’âme avec le bienheureux François,
Sainte Jeanne-Françoise, qui vivait dans une familiarité intime avec les Anges,
Sainte Jeanne-Françoise, très dévouée au culte de tous les Saints,
Sainte Jeanne-Françoise, ardente zélatrice du culte divin,
Sainte Jeanne-Françoise, remplie de la foi la plus vive,
Sainte Jeanne-Françoise, animée de l’espérance la plus ferme,
Sainte Jeanne-Françoise, embrasée de la charité la plus ardente,
Sainte Jeanne-Françoise, tout appliquée à la vie intérieure,
Sainte Jeanne-Françoise, victime du divin Amour,
Sainte Jeanne-Françoise, holocauste d’agréable odeur,
Sainte Jeanne-Françoise, martyre d’amour,
Sainte Jeanne-Françoise, pierre fondamentale de la maison de Dieu,
Sainte Jeanne-Françoise, directrice très prudente du bercail mystique,
Sainte Jeanne-Françoise, guide fidèle des brebis du Christ,
Sainte Jeanne-Françoise, colonne inébranlable de la Visitation,
Sainte Jeanne-Françoise, lampe ardente de bons exemples,
Sainte Jeanne-Françoise, douce mère des épouses du Christ,
Sainte Jeanne-Françoise, douée du discernement des esprits,
Sainte Jeanne-Françoise, palmier très fécond,
Sainte Jeanne-Françoise, violette mystique,
Sainte Jeanne-Françoise, la sainte Paule de notre siècle,
Sainte Jeanne-Françoise, modèle des personnes consacrées à Dieu,
Sainte Jeanne-Françoise, exemplaire des veuves,
Sainte Jeanne-Françoise, mère très chère des vierges,
Sainte Jeanne-Françoise, colombe pacifique,
Sainte Jeanne-Françoise, vous qui, du pèlerinage de cette vie, 

êtes retournée dans la patrie,
Sainte Jeanne-Françoise, aigle royale, habitant dans les régions célestes,
Sainte Jeanne-Françoise, plus blanche que le cygne,
Sainte Jeanne-Françoise, phénix, vivant d’une nouvelle vie,
Sainte Jeanne-Françoise, véritable et très douce Mère de la Visitation,


Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde,
pardonnez-nous, Seigneur.
Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde,
exaucez-nous, Seigneur.
Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde,
ayez pitié de nous, Seigneur.

Jésus-Christ, écoutez-nous,
Jésus-Christ, exaucez-nous.

ANTIENNE

Louons tous cette femme glorieuse, 

qui a opéré des merveilles pendant sa vie ; 
car elle est sortie de son pays, pour obéir à Dieu ; 
elle est morte à elle-même, pour vivre de la vie du Christ ; 
elle a entrepris pour la Christ les plus grands travaux 
et a persévéré jusqu’à la fin.

V./ Priez pour nous, ô notre très digne Mère ;
R./ Afin que nous servions Dieu en esprit et en vérité.

PRIONS


Dieu Tout-puissant et Éternel, qui, 
par l’entremise de la bienheureuse Jeanne-Françoise, 
avez daigné nous appeler au nombre de vos épouses ; 
faites, dans votre miséricordieuse bonté, que, 
comme elle a pu vous plaire par sa perpétuelle charité, 
par son humilité et par ses autres vertus, 
de même, grâce à son intercession, 
nous méritions, en imitant ses vertus, 
de vous être toujours agréables, 
à vous qui êtes notre Époux, notre Roi et notre Dieu, 
et qui vivez et régnez, avec le Père et le Saint-Esprit, 
dans tous les siècles des siècles.
Ainsi soit-il.





Le SERVICE de DIEU en ESPRIT et en VÉRITÉ

  (cantique de St Louis-Marie Grignion de Montfort)

(les 2 vidéos se suivent)


Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL des vidéos :

1- https://youtu.be/MZ9V2NAoA9I

2- https://youtu.be/2z-P862WmAE

(exemple de site de téléchargement :  

https://www.onlinevideoconverter.com/fr/video-converter )

Compositeur-interprète : Gilbert Chevalier (aveugle)
Enregistrement : 2006


1- Servons Dieu, mais sans aucun partage,
Car un cœur qui partage périt.
« Tout ou rien ! » dit Dieu dans son langage.
« Quelque peu, dit Satan, me suffit. »

2- Donnez tout, c’est Dieu qui le réclame :
« Je suis Maître absolu de tout bien.
Tout le cœur, tout l’esprit, toute l’âme :
Donnez tout, ou ne me donnez rien.

3- « Jusqu’au vif, ce partage me touche,
Je ne puis souffrir un cœur perclus :
Je vomis le tiède de ma bouche
Et jamais je ne le reprends plus. »

4- Lui donner un demi-sacrifice,
Partager en deux son petit cœur,
Quel larcin, quelle horrible injustice,
Quel mépris de ce puissant Seigneur !

5- Quoi ? ce cœur, si petit en soi-même
Qu’un oiseau n’en serait pas content,
Est trop grand pour ce grand Dieu qui l’aime ?
Grand mépris d’un Monarque si grand !

6- Ce bon Dieu, par un amour immense,
Donne tout, promet tout ce qu’il est :
Donnons tout, c’est la reconnaissance
Qu’il demande, et pour notre intérêt.

7- On ne peut, c’est un divin oracle,
Bien servir deux maîtres à la fois,
Puisqu’ils font l’un à l’autre un obstacle,
Puisqu’ils ont de différentes lois.

8- On se perd, quand on prend la méthode
De mêler l’or et l’argent à Dieu,
D’allier l’Évangile à la mode :
Fuyons donc ce funeste milieu !

9- Très souvent le Seigneur nous imite :
Il est saint avec ceux qui sont saints ;
Partageons : Dieu partage et limite ;
Donnons tout : il donne à pleines mains.

10- Veillons-nous ? Il ne dort point, il veille.
L’aimons-nous ? Il brûle, il est en feu !
Dormons-nous ? Il est froid, il sommeille :
Notre peu l’oblige à donner peu.

11- Qui fait un péché considérable
Transgresse tous les commandements,
Perd le ciel et devient tout coupable
De l’enfer et de tous ses tourments.

12- Vous péchez, la faute est peu de chose,
Mais hélas ! sans en faire d’état ;
De là naît cette métamorphose
Où le saint devient un scélérat.

13- Pour un rien être à son Dieu rebelle,
Pour un rien le mettre en compromis,
Pour un rien le mettre en parallèle :
Ce n’est plus être de ses amis !

14- Tout d’un coup on ne va pas au crime,
Tout d’un coup le bon n’est pas méchant,
Mais l’abîme attire un autre abîme
Pour avoir trop suivi son penchant.

15- C’est un rien où l’on n’est pas fidèle :
On néglige un petit règlement,
Puis on est infidèle et rebelle,
Puis on tombe en l’endurcissement.

16- Un article, un seul point de pratique
Négligé, combattu, rejeté,
A formé l’impie et l’hérétique
Et conduit à toute iniquité.

17- Un défaut qu’on flatte avec attache
Est souvent l’écueil des plus grands saints :
Souvent c’est où le Seigneur attache
Leur salut et ses plus grands desseins.

18- Loin de nous ces personnes flottantes
Qui prennent parti des deux côtés,
Loin de nous ces âmes négligentes :
Malheur sur leurs infidélités !

19- Combattons ces passions malignes,
Cette humeur, ce péché dominant !
Détruisons ces renardeaux des vignes
Qui nous font un dommage étonnant.

20- Mettons donc tout l’esprit à connaître,
Tout le cœur pour aimer ardemment,
Tout le corps pour servir ce grand Maître,
Mais sans cesse et sans ménagement !

21- Tenez bon, ô serviteur fidèle :
Pour avoir été fidèle à peu,
Vous serez dans la vie éternelle
Établi sur tous les biens de Dieu.

22- Je vous prends, ô fidèle Marie,
Après Dieu pour mon original :
Que j’imite en tout temps de ma vie,
Votre Cœur fidèle et libéral !

23- Jamais plus, grand Dieu, de résistance !
J’obéis à vos moindres attraits,
Je soumets à votre obéissance
Tout mon cœur, sans partage, à jamais !





Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL de la vidéo :

https://youtu.be/_UGAMov_nxE






 « Si les Sœurs de la Visitation
 sont bien humbles et bien fidèles,
 elles auront le Cœur de Jésus
 pour demeure en ce monde
et pour palais dans le ciel. »


(Sainte Jeanne-Françoise de Chantal à saint François de Sales en 1617)

 

SOMMAIRE des CANTIQUES de Sainte MARGUERITE-MARIE + PRIÈRES

 

  « Cœur de Jésus, doux paradis des âmes,
Toute douceur est amère sans vous ;
Mais, quand on est embrasé de vos flammes,
Il n’est tourment qui ne paraisse doux.

Quand viendrez-vous, ô ma Béatitude !
Me faudra-t-il attendre encor longtemps ?
Venez, venez, ô chère Plénitude,
Et mes désirs enfin seront contents. »
 

(Les deux couplets préférés de la Sœur Marie-Anne-Sophie de Rottembourg qui les chanta jusqu’à la veille de sa mort qui advint le 6 juin 1775 pendant la récitation des Litanies du divin Cœur de Jésus.)


(à télécharger ici : https://gloria.tv/track/wBq7yF4ighCr1QGc6A76CUskw )

PAROLES, ici :
http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/06/acte-de-reparation-au-sacre-cur.html


AUX RELIGIEUSES DE LA VISITATION

(cantique de St Louis-Marie Grignion de Montfort)

 (les 8 vidéos se suivent)

Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL de la vidéo :

https://youtu.be/jwtmf4D7240

 

(à télécharger avec les 8 autres versions ici : https://gloria.tv/track/9A9mxDJJXYAW6RPrXzopAzi73 )

  

1- Ô très saintes Religieuses,
Mes vers ne peuvent vous nommer
Tant je vous trouve bienheureuses
D’avoir ce grand Cœur pour l’aimer.

2- Il vous a prises pour partage,
Il a pris son palais chez vous,
Il est aussi votre héritage,
Ce qui n’est pas commun à tous.

3- Du haut de la Croix du Calvaire,
Par Marie, il est descendu
Jusqu’au cœur de votre saint Père,
C’est en lui qu’il s’est tout perdu.

4- Ce Père saint et charitable,
Après un docteur amoureux,
Vous a donné ce Cœur aimable
Afin de brûler de ses feux.

5- Si votre règle est si charmante,
François n’en est pas tant l’auteur,
Que la douceur humble, innocente,
Et sans orgueil et sans rigueur.

6- C’est pour vous une gloire immense
De ce que ce Cœur de l’Agneau
À chez vous comme pris naissance :
Votre maison est son berceau.

7- Si, chez vous, il a voulu naître,
C’est pour s’accroître et s’augmenter :
Vous devez le faire connaître,
Vous devez le faire éclater.

8- Il a chez vous pris son asile,
Chassé qu’il est de tant de cœurs ;
Il a chez vous son domicile :
Brûlez, brûlez de ses ardeurs.

9- Dieu vous a fait dépositaires
De ce trésor très excellent ;
C’est à vous, Révérendes Mères,
De faire croître ce talent.

10- Comme, Dieu merci, vous le faites,
Je ne vous menacerai point ;
Tâchez d’être encor plus parfaites
Et plus fidèles en ce point.

11- Entre trois cœurs, prenez vos places :
Jésus, Augustin et François ;
Mais que le premier, plein de grâces
Vous mette en un et non en trois.

12- Voici mes vers, que je présente
À vos cœurs tous réduits en un ;
Si cette offrande est excellente,
C’est parce qu’elle est en commun.

13- Si quelque cœur par sa malice
N’est pas dans la communauté,
Je n’offre point mon sacrifice
Pour ce monstre d’iniquité.

14- Que, s’il est sorti de son centre,
De ce Cœur plein de charité,
Que dès aussitôt, il y rentre
Par l’ouverture du côté.

15- Sans trop vous soucier de la rime,
Méditez bien mes petits vers ;
Comprenez-en le sens sublime
Et faites-en vos doux concerts.

16- Si ces vers sont très peu de chose,
Jetez-en la faute sur moi,
Mais que je ne sois pas la cause
Que vous y refusiez la foi.

17- Mais, si mes vers vous édifient,
Rendez-en la gloire au Très-Haut,
Faites partout qu’ils fructifient
Et suppléez à mon défaut.

18- Un prêtre a besoin de sagesse,
Qu’il entre dans vos oraisons :
 
Le Cœur de Jésus vous y presse,
Obtenez-lui ce don des dons.

 

(les 2 vidéos se suivent)



Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL des vidéos :

1- https://youtu.be/Jset22C1KAQ

2- https://youtu.be/tG5PytarZV8



 https://montfortajpm.blogspot.fr/p/le-chapelet-recite-avec-vous.html


« Le Rosaire est admirable !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
Disons-le donc tous les jours ! »
Alors, rendez-vous ici :