lundi 6 août 2018

RECUEIL de PAROLES de SAINTS 9 (paroles d'Espérance)

455

« Je dis par jour un Rosaire,
Ou du moins un Chapelet :
La pratique est volontaire,
Mais c’est un secret parfait
Qui rend notre vie heureuse
Et notre mort précieuse. »


(Saint Louis-Marie Grignion de Montfort)


LIENS de TÉLÉCHARGEMENT des PDF de CANTIQUES & PAROLES de SAINTS

En Fichier PDF illustré de 12 pages :
http://www.montfortajpm.sitew.fr/fs/Root/dklyr-Explication_du_Rosaire_en_cantique_Methode_montfortaine_en_Images.pdf
+ Téléchargement : http://www.montfortajpm.sitew.fr/dl/Root/dklyr-Explication_du_Rosaire_en_cantique_Methode_montfortaine_en_Images.pdf


* * * * * * *

 

 https://montfortajpm.blogspot.fr/2016/08/litanies-du-saint-Coeur-de-Marie.html

 

 

 

 




NEUVAINE de l'ASSOMPTION

  ~15 août ~

 (Saint Alphonse de Liguori)

https://montfortajpm.blogspot.com/2016/08/neuvaine-la-tres-sainte-vierge-marie.html





PAROLES d'ESPÉRANCE -25-

 

Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL de la vidéo :

Malgré que de nombreuses Paroles de Saints de ces vidéos 
se retrouvent dans l'un ou l'autre des 10 Recueils
il s'agit de deux séries différentes quant à l'ordre et au contenu.



RECUEIL de PAROLES de SAINTS 9

Tirées en grande partie
des Œuvres de saint Alphonse de Liguori,
plus particulièrement des “Gloires de Marie”
&
de “La Mine d’or” ou 100 000 sentences
du R.P. Robert (1865)

 


Fichier PDF de ce Neuvième Recueil de Paroles de Saints, ici :


 

1691- « Il y a trois sortes d’apostasie :
        1- celle d’infidélité, quand on abandonne sa foi ;
        2- celle de désobéissance, quand on abandonne les préceptes de l’Église ;
        3- celle d’irrégularité, quand on abandonne l’état religieux ou la cléricature. »
(Saint Bonaventure)

**************************************************************************************
1692- « Pour souffrir avec patience, il n’y a pas de moyen plus efficace que la volonté de souffrir toutes les contrariétés pour faire la Volonté de Dieu. »
(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1693- « Rien de ce qui arrive à celui qui se conforme à la Volonté de Dieu ne le peut contrister. »
(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1694- « Il arrive souvent que la prospérité fait tomber ceux que l’adversité n’avait pu vaincre. »
(L’abbé Daniel)

**************************************************************************************
1695- « Mon divin Sauveur m’a assuré que, par la dévotion à son Sacré-Cœur, il voulait arracher du sentier de la perdition un grand nombre d’âmes que Satan croyait déjà tenir. »
(Sainte Marguerite-Marie)

**************************************************************************************
1696- « Marie promet autant de secours à l’heure de la mort qu’on récite d’Ave Maria. »
(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1697- « Notre négligence rend les démons plus lents à nous attaquer et fait qu’ils dédaignent de faire contre nous les mêmes efforts qu’ils faisaient contre les généreux athlètes de Jésus-Christ, croyant que cessant ainsi de nous combattre et nous donnant lieu par là de nous relâcher et de nous tenir moins sur nos gardes, ils pourront nous surprendre et nous vaincre bien plus aisément. »
(L’abbé Cérène)

**************************************************************************************
1698- « Quelque faute qu’un pécheur commette, s’il revient à moi avec un sincère désir de se corriger, je suis toujours prête à le recevoir. »
(La Sainte Vierge à sainte Brigitte)

**************************************************************************************
1699- « Si un pécheur revient à moi, je ne regarde point combien il a péché mais quelle est sa bonne volonté. »
(La Sainte Vierge à sainte Brigitte)
**************************************************************************************
1700- « Ce n’est pas en vain que je suis appelée la Mère de Miséricorde. »
(La Sainte Vierge à Sainte Brigitte)

**************************************************************************************
1701- « De même que celui qui abandonne sa foi est un apostat, ainsi celui qui revient à son iniquité après l’avoir abandonnée est, sans aucun doute, un apostat aux yeux du Dieu tout-puissant, bien qu’il semble conserver la foi. »
(Saint Grégoire le Grand)

**************************************************************************************
1702- « Je ne dédaigne pas de panser et de guérir les plaies du pécheur qui revient à moi. »
(La Sainte Vierge à sainte Brigitte)

**************************************************************************************
1703- « Les apostats sont semblables à la femme de Loth, qui regarda derrière elle, et c’est ce qui s’appelle apostasier. »
(Saint Thomas d’Aquin)

**************************************************************************************
1704- « Il n’y a qu’une voie pour arriver au Ciel, c’est une bonne vie. »
(Léon XIII, dans "Immortale Dei")

**************************************************************************************
1705- « La bienheureuse Vierge promit à sainte Mechtilde une bonne mort si elle récitait chaque jour Trois Ave Maria en l’honneur de sa Puissance, de sa Sagesse et de sa Bonté. »
(Le Père Oriéma)

**************************************************************************************
1706- « Celui qui met toute sa confiance dans la bonté du Seigneur est sûr de son salut éternel. »
(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1707- « Celui qui fait la Volonté de Dieu va au Ciel. »
(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1708- « Les apostats sont des transgresseurs volontaires et des violateurs de la loi qu’ils avaient reconnue. »
(Saint Anaclet)
**************************************************************************************
1709- « Celui qui néglige de faire la Volonté de Dieu n’entre pas au Ciel. »
(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1710- « Tout apostat doit être réprimandé avant son retour, et ne doit pas être admis comme accusateur ni même comme témoin contre ceux qui se conduisent bien. »
(Saint Anaclet)

**************************************************************************************
1711- « Si nous voulons sauver notre âme, prions sans cesse le Seigneur de nous apprendre à faire sa Volonté. »
(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1712- « En quelque péril que l’on soit, on peut obtenir son salut de Marie. »
(Saint Thomas d’Aquin)

**************************************************************************************
1713- « Il n’est jamais permis à l’homme de commettre la faute la plus légère, cette faute devrait-elle sauver le monde, car pour l’utilité d’une créature finie qui n’est rien par elle-même, on ne doit pas offenser le Créateur infini de toute chose qui est le Souverain Bien. »
(Dieu à sainte Catherine de Sienne)

**************************************************************************************
1714- « Rien ne vous est impossible, ô Marie, puisque vous pouvez rendre aux désespérés eux-mêmes l’espérance du salut. »
(Saint Pierre Damien)

**************************************************************************************
1715- « Je prends un singulier plaisir à voir mon amour honoré sous la figure d’un Cœur de chair. Je désire que l’image en soit exposée en public, afin de toucher par là le cœur insensible des hommes. »
(Le Sacré-Cœur à sainte Marguerite-Marie)

**************************************************************************************
1716- « Celui qui s’attache avec persévérance à Marie ne sera point trompé dans son espérance. »
(Richard de Saint-Laurent)

**************************************************************************************
1717- « Que personne, mes frères, placé dans un monastère, ne pense à en sortir. »
(Saint Augustin)

**************************************************************************************
1718- « Personne ne prie Marie sans éprouver les doux effets de sa charité. »
(Sainte Brigitte)

**************************************************************************************
1719- « Si vous daignez prier votre Fils pour nous, ô Marie, aussitôt il vous exaucera. »
(Saint  Anselme)

**************************************************************************************
1720- « Souvenez-vous de la femme de Loth : elle fut préservée des malheurs de Sodome, mais en chemin elle regarda derrière elle, et elle resta là où elle regarda. »
(Saint Augustin)

**************************************************************************************
1721- « Si vous voulez mourir dans votre péché, vous y mourrez ! Mais vous n’y mourrez point alors sous le Scapulaire. »
(Bienheureux Claude de la Colombière)

**************************************************************************************
1722- « Ô Marie, il vous suffit de vouloir notre salut pour qu’il soit impossible que nous ne nous sauvions pas. »
(Saint  Anselme)

**************************************************************************************
1723- « Le sacrifice le plus agréable que nous puissions faire à Dieu est celui de notre propre volonté ; mais pour être parfait, il doit être entier et constant. »
(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1724- « Que ne verrons-nous pas en voyant Dieu qui est le Paradis même ! »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1725- « La terre est un champ de bataille où chacun de nous doit combattre et vaincre pour se sauver. »
(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1726- « Les persécutions, les tentations, les infirmités, les ennuis et toutes les misères de ce monde auront une fin ; et après cela, Dieu nous donnera une vie pleine de délice qui ne finira jamais. »
(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1727- « Lorsque la haine de Dieu et de l’Église a pénétré dans l’esprit, un mouvement rétrograde s’imprime à toute chose : on en revient à l’antique et barbare liberté ou plutôt à ce despotisme cruel duquel la famille du Christ et la discipline introduite par elle nous avait délivrés. »
(Saint Pie X)

**************************************************************************************
1728- « Heureux celui qui souffre pour Dieu en cette vie ! Il souffrira pendant quelque temps, mais sa joie sera éternelle dans la céleste Patrie. »
(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1729- « La céleste Patrie est un lieu non plus de fatigues mais de repos. »
(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1730- « En Paradis, nous verrons Dieu tel qu’il est parce que nous lui serons semblables, et c’est là une proposition de foi. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1731- « La céleste Patrie est un lieu non plus de crainte mais de sûreté. »
(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1732- « En Paradis, nous verrons Dieu avec les yeux-mêmes de Dieu. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1733- « Nulle chose n’offense Dieu plus gravement et n’excite plus fortement son courroux que la tache d’hérésie. »
(Saint Charles Borromée)

**************************************************************************************
1734- « La céleste Patrie est un lieu non plus de tristesse mais de contentement. »
(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1735- « En Paradis, nous verrons Dieu en Dieu. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1736- « La céleste Patrie est un lieu non plus d'ennui mais de joie éternelle. »
(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1737- « Rien ne contribue davantage à la ruine des provinces et des royaumes que ce fléau si affreux qu’est la tache d’hérésie. »
(Saint Charles Borromée)

**************************************************************************************
1738- « Plus nous aurons souffert, plus nous recevrons de consolation. »
(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1739- « Le Seigneur promet à ceux qui souffrent ici-bas avec résignation pour son amour une récompense immensément au-dessus de tout ce que nous pouvons endurer. »
(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1740- « En Paradis, nous serons impeccables comme Dieu. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1741- « L’ingratitude des hommes m’est plus sensible que tout ce que j’ai souffert dans ma Passion. »
(Le Sacré-Cœur à sainte Marguerite-Marie)

**************************************************************************************
1742- « Judas ne trouva qu’un surcroît de désespoir parce qu’il s’était séparé de l’unité des Apôtres. »
(Saint Augustin)

**************************************************************************************
1743- « Dieu ne refuse point sa grâce à qui fait ce qu’il peut. »
(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1744- « Voir et aimer Dieu, tel est le bonheur du Paradis. »
(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1745- « En Paradis, nous serons immortels comme Dieu. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1746- « Lorsque nous recourons à Marie, nous devons être assurés de sa protection. »
(Saint Anselme)

**************************************************************************************
1747- « Votre apostasie vous fait prendre pour un homme léger. »
(Saint Augustin)
**************************************************************************************
1748- « En Paradis, nous serons impassibles comme Dieu. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1749- « C’est par l’adversité et non par la prospérité que Dieu éprouve la patience et la fidélité de ses serviteurs pour leur donner ensuite une couronne de gloire immortelle. »
(Saint Alphonse de Liguori)
**************************************************************************************
1750- « Comme Judas, vous courez risque de perdre votre esprit par votre apostasie. »
(Saint Augustin)

**************************************************************************************
1751- « Les plaisirs d’ici-bas, plus ils sont grands et continus plus vite on s’en fatigue ; mais les joies célestes, plus on les goûte, plus on les aime. »
(Saint Alphonse de Liguori)
**************************************************************************************
1752- « Marie assiste à leur mort tous ses pieux serviteurs. »
(Sainte Mechtilde)
**************************************************************************************
1753- « La parfaite soumission à la divine Volonté est le fruit de la dévotion à la sainte Vierge. »
(Saint Jean Eudes)

**************************************************************************************
1754- « Au Ciel, nous serons libres comme Dieu. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1755- « L’unique paradis dont puissent jouir ici-bas ceux qui aiment Dieu, leur plus grand bonheur, c’est d’accomplir parfaitement la sainte Volonté de leur Seigneur. »
(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1756- « Par votre apostasie vous méprisez Dieu. »
(Saint Augustin)
**************************************************************************************
1757- « Les bienheureux sont toujours pleinement rassasiés et toujours pleinement avides. »
(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1758- « Les bienheureux désirent sans cesse les joies célestes et ils les obtiennent sans cesse. »
(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1759- « Au Ciel, nous serons puissants comme Dieu. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1760- « Les délices du Ciel paraissent toujours nouvelles. »
(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1761- « En Paradis, toujours on jouit et toujours on aspire. »
(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1762- « Par votre apostasie vous abandonnez vos amis. »
(Saint Augustin)

**************************************************************************************
1763- « Au Ciel, nous serons tranquilles comme Dieu. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1764- « Dans le Ciel, toujours on aspire et toujours on jouit comme au premier instant de la jouissance. »
(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1765- « Au Ciel, nous serons heureux comme Dieu. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************

1766- « Par votre apostasie vous perdez votre âme. »
(Saint Augustin)

**************************************************************************************
1767- « En Paradis, nous serons éternels comme Dieu. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1768- « Heureux celui qui se sauve. »
(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1769- « Par votre apostasie vous perdez l’espoir de réhabiliter votre âme. »
(Saint Augustin)

**************************************************************************************
1770- « Heureux qui, sortant de ce lieu d’exil entre dans la céleste Jérusalem pour y jouir de ce jour qui dure éternellement. »
(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1771- « Dans la céleste Jérusalem, on est toujours rassasié de joie, à l’abri de toute crainte d’être jamais privé de cette félicité. »
(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1772- « Par votre apostasie vous devenez odieux à tout le monde. »
(Saint Augustin)

**************************************************************************************
1773- « Au Ciel, on est exempt de toute peine. »
(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1774- « Les bienheureux seront tout à Dieu, et Dieu sera tout aux bienheureux. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1775- « Par votre apostasie, vous êtes reconnu comme le plus méchant des hommes. »
(Saint Augustin)

**************************************************************************************
1776- « En Paradis, nous serons abîmés et submergés en Dieu. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1777- « Si nous voulons être en paix à l’heure de la mort, ne cessons pas de prier la très sainte Vierge tant que nous serons sur la terre. »
(Saint Jean Bosco)

**************************************************************************************
1778- « Apostasier, c’est un mal, c’est un péché mortel, c’est vivre en réprouvé. »
(Saint Augustin)

**************************************************************************************
1779- « Dieu est la vie des bienheureux. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1780- « Dieu est la respiration des bienheureux. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1781- « Au Ciel, Dieu sera notre tout. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1782- « Mon divin Fils a promis de délivrer de tout malheur et d’admettre à la gloire éternelle tous ceux qui auraient été dévots envers Anne, ma mère. »
(La Sainte Vierge à un pieux anachorète ; rapporté par les Bollandistes)

**************************************************************************************
1783- « Celui qui déserte la foi pour la combattre est pire que celui qui n’a pas pu la déserter, ne l’ayant jamais connue. »
(Saint Augustin)

**************************************************************************************
1784- « Au Ciel, notre vouloir sera celui-là-même de Dieu. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1785- « Tant que nous serons en vie, n’omettons jamais de prier notre divine Mère, et alors son assistance au moment de mourir se fera toute-puissante. »
(Saint Jean Bosco)

**************************************************************************************
1786- « Au Ciel, notre pouvoir sera celui-là-même de Dieu. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1787- « Si quelqu’un déserte la foi, il faut nécessairement que la charité s’éteigne en lui, car il ne peut pas aimer ce qu’il croit ne pas exister. »
(Saint Augustin)

**************************************************************************************
1788- « Au Ciel, notre savoir sera celui-là-même de Dieu. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1789- « Quiconque sort des rangs de la milice de Dieu s’expose à voir contre lui des forces ennemies et à tomber sous leurs glaives. »
(Saint Bernard)
**************************************************************************************
1790- « Au Ciel, notre avoir sera celui-là-même de Dieu. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1791- « S’il reste à l’âme confirmée en grâce quelque souillure, le Seigneur l’envoie en Purgatoire, et elle se soumet avec une entière résignation, elle-même ne voulant pas entrer dans le Ciel, ce lieu de toute pureté, sans être complètement purifiée. »
(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1792- « Au Ciel, notre jouissance sera celle-là-même de Dieu. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1793- « Il ne faut jamais se laisser aller au désespoir. »
(Sainte Catherine de Sienne)

**************************************************************************************
1794- « Au Ciel, nous verrons un Dieu vivant sans âme. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1795- « Ceux qui, sous un habit religieux, portent un cœur mondain et prennent part à toutes les jouissances du siècle qu’ils peuvent trouver, bien qu’une certaine honte les empêche d’apostasier extérieurement, ne laissent pas, par leur indifférence, d’apostasier peu à peu au fond de leur cœur. »
(Saint Bernard)

**************************************************************************************
1796- « Au Ciel, notre être-même ne sera plus ou ne paraîtra plus distinct de Dieu lui-même. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1797- « Celui qui quitte son ordre se prive des consolations du couvent. »
(Saint Bernard)

**************************************************************************************
1798- « Au Ciel, nous verrons un Dieu voyant sans yeux. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1799- « La miséricorde divine est infiniment plus grande que tous les crimes qui peuvent se commettre dans le monde. »
(Sainte Catherine de Sienne)

**************************************************************************************

PAROLES d'ESPÉRANCE -26-

 


Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL de la vidéo :



1800- « Au Ciel, nous verrons un Dieu, grand sans dimension. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1801- « Dans son égarement, celui qui quitte son ordre ne tarde pas à prendre des chemins détournés, et il s’expose à faire naufrage. »
(Saint Bernard)

**************************************************************************************
1802- « Au Ciel, nous verrons un Dieu, beau sans parties. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1803- « L’Église ne peut décerner les honneurs du culte à ce qui n’est pas saint. »
(Saint Alphonse de Liguori)
**************************************************************************************
1804- « Au Ciel, nous verrons un Dieu, trine sans nombre. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1805- « Dans l’Église romaine, l’erreur ne s’est jamais mêlée au culte catholique. »
(Le Pape saint Eusèbe)

**************************************************************************************
1806- « Au Ciel, nous verrons un Dieu qui donne tout et ne prend rien. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1807- « Rougissez d’avoir pris la fuite, et, après  avoir pris la fuite, rougissez de n’avoir pas repris votre place dans les rangs des combattants pour combattre encore. »
(Saint Bernard)

**************************************************************************************
1808- « Au Ciel, nous verrons un Dieu qui reçoit tout et n’acquiert rien. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1809- « Nulle fête ne se célèbre dans l’Église qu’en l’honneur de ce qui est saint. »
(Saint Thomas d’Aquin)

**************************************************************************************
1810- « Au Ciel, nous verrons un Dieu qui fait tout et ne se fatigue pas. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1811- « Le désespoir est le seul crime impardonnable parce qu’il est sans remède. »
(Le chanoine Millot)

**************************************************************************************
1812- « Au Ciel, nous verrons un Être incompréhensible. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1813- « Faites sur toutes choses que Dieu soit le mieux aimé. »
(Bienheureuse Françoise d’Amboise)

**************************************************************************************
1814- « Au Ciel, nous verrons Dieu qui est l’Être de tous les êtres. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1815- Prophétie de saint François d’Assise :

« Ayant convoqué ses frères peu de temps avant de mourir, il les avertit des tribulations futures, disant :

    “ Mes frères, agissez avec force, ayez de la fermeté et soyez dans l’attente du Seigneur. Une grande époque de tribulations et d’affliction est imminente dans laquelle de grands périls et des embarras temporels et spirituels pleuvront, la charité d’un grand nombre se refroidira et l’iniquité des méchants surabondera. Le pouvoir des démons sera plus grand que d’ordinaire, la pureté immaculée de notre congrégation religieuse et des autres sera flétrie, au point que très peu parmi les chrétiens voudront obéir au vrai Souverain Pontife et à l’Église Romaine avec un cœur sincère et une charité parfaite. Au moment décisif de cette crise, un personnage non canoniquement élu, élevé à la Papauté, s’efforcera avec adresse de communiquer à beaucoup le poison mortel de son erreur. Alors les scandales se multiplieront, notre congrégation religieuse sera divisée, plusieurs parmi les autres seront complètement détruites, parce que leurs membres ne s’opposeront pas mais consentiront à l’erreur. Il y aura tant et de telles opinions et divisions dans le peuple, et chez les religieux et chez les clercs que si ces jours mauvais n’étaient abrégés, comme l’annonce l’Évangile, même les élus tomberaient dans l’erreur (si cela se pouvait), si dans un tel ouragan ils n’étaient protégés par l’immense miséricorde de Dieu. Alors notre Règle et notre manière de vivre seront attaquées très violemment par certains. D’effroyables tentations surviendront. Ceux qui auront été très éprouvés en bien recevront la couronne de vie. Malheur éternel à ceux qui s’attiédiront en mettant leur seule espérance dans leur vie de religion, qui ne résisteront pas fermement aux tentations permises pour l’épreuve des élus. Ceux qui dans la ferveur de l’esprit s’attacheront à la piété avec charité et le zèle de la vérité, recevront des persécutions et des injures comme désobéissants et schismatiques. Car leurs persécuteurs aiguillonnés par les esprits mauvais diront que c’est faire un grand hommage à Dieu de tuer et de faire disparaître de la terre des hommes si mauvais. Alors le Seigneur sera le refuge des affligés et il les sauvera parce qu’ils auront espéré en lui. Et alors, pour se conformer à leur Chef, ils agiront selon la Foi et ils choisiront d’obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes, gagnant par la mort la vie éternelle. Ne voulant pas consentir à l’erreur et à la perfidie, ils ne craindront absolument pas la mort. Alors la vérité sera tenue dans le silence par certains prédicateurs alors que d’autres la foulant aux pieds la nieront. La sainteté de vie sera tenue en dérision par ceux qui la professent extérieurement, c’est pourquoi Notre-Seigneur Jésus-Christ leur enverra non pas un digne pasteur, mais un exterminateur.” »
(Traduction littérale du texte latin figurant dans les très officielles "Opera omnia" de saint François d’Assise, imprimerie de la bibliothèque ecclésiastique, Paris 1880, colonne 430)

**************************************************************************************
1816- « Au Ciel, nous verrons Dieu qui est l’acte de toutes les puissances. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1817- « Un religieux apostat est un homme sans règle. »
(Saint Bernard)

**************************************************************************************
1818- « Au Ciel, nous verrons Dieu qui est la puissance de tous les actes. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1819- « Le religieux apostat ne regarde plus le règlement, et le règlement ne le regarde plus. »
(Saint Bernard)

**************************************************************************************
1820- « Au Ciel, nous verrons Dieu qui est le principe sans fin qui commence toujours. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)
**************************************************************************************
1821- « Le plus grand des châtiments que Dieu pourrait nous envoyer est la perte de la foi. »
(tiré des "Annales de la Propagation de la Foi", 1832)

**************************************************************************************
1822- « Au Ciel, nous verrons Dieu qui est la fin sans principe qui jamais ne finit. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1823- « Le feu de l’amour divin dans les élus est si ardent que, si jamais leur cœur était accessible à la crainte de perdre Dieu ou de ne pas l’aimer de toute leur force comme ils l’aiment, cette crainte serait pour eux un enfer insupportable ; mais il n’en est rien. »
(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1824- « Au Ciel, nous verrons Dieu, cette toute-puissance merveilleuse à laquelle rien ne résiste. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1825- « L’apostasie éteint l’esprit. »
(Saint Bernard)

**************************************************************************************
1826- « Au Ciel, nous verrons un Dieu qui donne à tout et à tous le mouvement en restant immobile. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1827- « Les élus ont la certitude, comme ils sont certains de l’immutabilité de Dieu, qu’ils l’aimeront toujours de toutes leurs forces et qu’ils en seront toujours aimés, et que cet amour réciproque n’éprouvera jamais, dans toute l’éternité, la moindre altération. »
(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1828- « Au Ciel, nous verrons un Dieu qui produit sans matière. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1829- « L’apostasie intercepte la grâce. »
(Saint Bernard)

**************************************************************************************
1830- « Au Ciel, nous verrons un Dieu qui met chaque chose à sa place sans avoir de lieu. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1831- « L’apostasie produit l’indifférence. »
(Saint Bernard)

**************************************************************************************
1832- « Au Ciel, nous verrons un Dieu qui ordonne tout sans avoir de temps. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1833- « Je pense que dans l’oraison, le plus parfait des actes d’amour divin, c’est de se réjouir de la félicité infinie de Dieu puisque tel est l’exercice continuel des bienheureux en Paradis. »
(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1834- « Au Ciel, nous verrons un Dieu qui travaille sans instrument. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1835- « L’apostasie provoque ordinairement le Seigneur au vomissement. »
(Saint Bernard)

**************************************************************************************
1836- « Au Ciel, nous verrons un Dieu qui soutient tout sans fatigue. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1837- « Un apostat est un homme dangereux, parce que, mettant de côté la vérité de la foi, il se tourne vers les erreurs de l’infidélité. »
(Saint Bonaventure)

**************************************************************************************
1838- « Au Ciel, nous verrons cette Sagesse incarnée, et dans les impénétrables profondeurs de ses idées les plus secrètes, nous verrons une infinité de mondes possibles : ô Dieu, quel spectacle ! »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1839- « Le suprême contentement qui fait le Paradis, c’est Dieu. »
(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1840- « Au Ciel, nous verrons dans le lointain des océans plus vastes que cet univers. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1841- « Le contentement qui fait le Paradis, c’est la splendeur de cette Cité. »
(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1842- « Au Ciel, nous verrons dans le lointain des sphères plus sublimes que tous les mondes. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1843- « On avance dans le mal quand on en est venu à des dogmes pervers. »
(Saint Bonaventure)

**************************************************************************************
1844- « Au Ciel, nous verrons dans le lointain des astres plus éclatants que le soleil. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1845- « Le contentement qui fait le Paradis, c’est la beauté de ses habitants. »
(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1846- « Au Ciel, nous verrons des mondes plus beaux que celui-ci. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1847- « Celui qui cesse d’être uni à Dieu s’associe avec le démon. »
(Saint Césaire d’Arles)

**************************************************************************************
1848- « Au Ciel, nous verrons des mondes plus grands que celui-ci. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1849- « Le contentement qui fait le Paradis, c’est la société des Anges et des Saints. »
(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1850- « Au Ciel, nous verrons des mondes plus parfaits que celui-ci. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1851- « Quiconque, après s’être détaché de l’Église véritable, en embrasse une autre, se sépare aussi des promesses de l’Église. »
(Saint Cyprien)

**************************************************************************************
1852- « Au Ciel, nous verrons des mondes en comparaison desquels ce soleil serait comme la terre. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1853- « Quiconque, après s’être détaché de l’Église véritable, en embrasse une autre, n’a plus de droits aux récompenses de Jésus-Christ. »
(Saint Cyprien)

**************************************************************************************
1854- « Au Ciel, nous verrons des mondes en comparaison desquels ce soleil ne serait qu’une ombre. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1855- « Le contentement qui fait le Paradis, c’est la présence de Marie. »
(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1856- « Au Ciel, nous verrons des mondes en comparaison desquels ce vaste univers ne serait qu’un misérable grain de poussière. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1857- « Celui qui abandonne l’Église de Jésus-Christ est un étranger. »
(Saint Cyprien)

**************************************************************************************
1858- « Au Ciel, nous verrons cette interminable immensité qui remplit tous les lieux sans en occuper aucun. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1859- « Celui qui abandonne l’Église de Jésus-Christ est un profane. »
(Saint Cyprien)

**************************************************************************************
1860- « Au Ciel, nous verrons ce cercle infini dont le centre est partout et la circonférence nulle part. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1861- « En fixant au 22 août la fête du Cœur-Immaculé de Marie et en l’étendant à l’Église universelle, Pie XII lui assigna comme but d’obtenir, par l’intercession de la très sainte Vierge, “ la paix des nations, la liberté de l’Église, la conversion des pécheurs, l’amour de la pureté et la pratique des vertus.” »
(Missel quotidien et vespéral de Dom Gaspar Lefebvre, 1958)

**************************************************************************************
1862- « Au Ciel, nous verrons cet Être très haut et très profond. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1863- « Celui qui abandonne l’Église de Jésus-Christ est un ennemi. »
(Saint Cyprien)

**************************************************************************************
1864- « Au Ciel, nous verrons cet Être très présent et très éloigné. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1865- « Le contentement qui fait le Paradis, c’est la présence de Jésus-Christ dont la beauté surpasse immensément celle-même de Marie. »
(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1866- « Au Ciel, nous verrons cet Être qui est au-dedans de toutes choses sans y être renfermé. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1867- « Le contentement qui fait le Paradis, c’est de goûter éternellement les immenses délices de Dieu dont on ne se lasse jamais. »
(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1868- « Au Ciel, nous verrons cet Être qui est en-dehors de toutes choses sans en être exclu. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1869- « Croyez-vous pouvoir vivre et rester debout en abandonnant l’Église ? »
(Saint Cyprien)

**************************************************************************************
1870- « Au Ciel, nous verrons cet Être qui est uni à toutes choses sans se confondre avec elles. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)
**************************************************************************************
1871- « Mon fils, j’aimerais beaucoup mieux vous voir mort, que souillé d’un seul péché mortel. »
(Bienheureuse Blanche de Castille à saint Louis enfant)

**************************************************************************************
1872- « Au Ciel, nous verrons cet Amour divin qui forme comme l’essence de la divinité. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1873- « Que personne ne s’imagine que ce sont les bons qui abandonnent l’Église. »
(Saint Cyprien)
**************************************************************************************
1874- « Au Ciel, nous verrons cet Amour divin qui forme comme les entrailles de la miséricorde. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1875- « Le vent n’enlève pas le froment, ni la tempête ne renverse pas l’arbre qui repose sur des racines solides. »
(Saint Cyprien)

**************************************************************************************
1876- « Au Ciel, nous verrons cet Amour divin qui forme comme le cœur du Cœur de Dieu. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1877- « Tout enfant qui abandonne la Mère qui le nourrit ne pourra pas loin d’elle respirer et vivre longtemps : il perd la substance de sa vie. »
(Saint Cyprien)

**************************************************************************************
1878- « Au Ciel, nous verrons cet Amour divin qui forme comme l’âme de Dieu-même. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1879- « De nos jours, il n’est que trop vrai, les nations ont frémi et les peuples ont médité des projets insensés contre leur Créateur, et presque commun est devenu ce cri de ses ennemis :
Retirez-vous de nous ! »
(Saint  Pie X, première encyclique "E Supremi Apostolatus" du 4 octobre 1903)

**************************************************************************************
1880- « Au Ciel, nous verrons cet Amour divin qui forme comme la vie de Dieu-même. »
(Saint Léonard)

**************************************************************************************
1881- « Le contentement qui fait le Paradis, c’est de se trouver sauvé par la divine miséricorde. »
(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1882- « Au Ciel, nous verrons cet Amour divin qui forme comme la substance de Dieu-même. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1883- « De nos jours, en la plupart, il y a un rejet total de tout respect de Dieu. »
(Saint Pie X)

**************************************************************************************
1884- « Au Ciel, nous verrons ce Cœur amoureux de la divine bonté : ô Dieu, qu’il y a de quoi s’évanouir ! »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1885- « Au Ciel, quelle reconnaissance de voir tant de réprouvés moins coupables que soi et de se trouver sauvé ! »
(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1886- « Au Ciel, le cœur de l’homme, se fondant pour ainsi dire en Dieu, s’échappera comme hors de lui-même et se perdra dans cette océan de félicité. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1887- « Devant la grande œuvre que le Seigneur accomplira, nul ne pourra résister ni se sauver. Aussi, toute prévention et toute précaution seront-elles vaines. Ce que l’on doit faire, c’est de recourir au Très-Haut pour qu’il nous compte parmi ceux qu’il a choisis : ces derniers seront tous sains et saufs. Tous ceux qui conserveront dans leur cœur la foi en Jésus-Christ et qui garderont une conscience non-contaminée par les fausses maximes du monde, seront rassemblés sous le glorieux étendard de la Croix. »
(La Vénérable Élisabeth Canori-Mora)
**************************************************************************************
1888- « Au Ciel, nous serons perdus en Dieu comme une goutte d’eau dans la mer. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1889- « De nos jours, il y a des habitudes de vie, tant privée que publique, où nul compte n’est tenu de la souveraineté de Dieu. »
(Saint Pie X)

**************************************************************************************
1890- « Au Ciel, nous serons perdus en Dieu comme une étincelle dans un vaste incendie. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1891- « De nos jours, il n’est effort ni artifice que l’on ne mette en œuvre pour abolir entièrement le souvenir de Dieu et jusqu’à sa notion. »
(Saint Pie X)

**************************************************************************************
1892- « Au Ciel, nous verrons Dieu en nous. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1893- « Si grande est l’audace et si grande la rage avec lesquelles on se rue partout à l’attaque de la religion que, qui pèse ces choses a droit de craindre qu’une telle perversion des esprits ne soit le commencement des maux annoncés pour la fin des temps et comme leur prise de contact avec la terre, et que véritablement le fils de perdition dont parle l’Apôtre n’ait déjà fait son avènement parmi nous. »
(Saint Pie X)

**************************************************************************************
1894- « Au Ciel, nous verrons toute chose et nous-mêmes en Dieu. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1895- « De nos jours, on bat en brèche les dogmes de la foi. »
(Saint Pie X)

**************************************************************************************
1896- « Au Ciel, nous verrons Dieu en Dieu. »
(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1897- « Tous ceux qui ne m’aiment pas se vouent à la mort éternelle. »
(Saint Alphonse de Liguori faisant parler Marie par l’Écriture)

**************************************************************************************
1898- « De nos jours, on tend d’un effort obstiné à anéantir tout rapport de l’homme avec la Divinité. »
(Saint Pie X)

**************************************************************************************
1899- « De nos jours, l’homme, avec une témérité sans nom, a usurpé la place du Créateur en s’élevant au-dessus de tout ce qui porte le nom de Dieu, et c’est là, au dire de l’Apôtre, le caractère propre de l’Antéchrist. »
(Saint Pie X)

**************************************************************************************
1900- « De nos jours, l’homme, impuissant à éteindre complètement en soi la notion de Dieu, secoue cependant le joug de sa Majesté et se dédie à lui-même le monde visible en guise de temple où il prétend recevoir les adorations de ses semblables. »
(Saint Pie X)

**************************************************************************************
1901- « Il siège dans le temple de Dieu où il se montre comme s’il était Dieu lui-même. »
(Saint Pie X)

**************************************************************************************
1902- « Il est loisible assurément à l’homme qui veut abuser de sa liberté de violer les droits et l’autorité suprême du Créateur ; mais au Créateur reste toujours la victoire. »
(Saint Pie X)

**************************************************************************************
1903- « La ruine plane de plus près sur l’homme, justement quand il se dresse plus audacieux dans l’espoir du triomphe. »
(Saint Pie X)

**************************************************************************************
1904- « Tout apostat est un excommunié. »
(Les Décrétales)

**************************************************************************************
1905- « Quelle sera l’issue de ce combat livré à Dieu par de faibles mortels ? Nul esprit censé ne le peut mettre en doute. Dieu ferme les yeux sur les péchés des hommes, comme oublieux de sa puissance et de sa majesté ; mais bientôt après ce semblant de recul, se réveillant ainsi qu’un homme dont l’ivresse agrandit la force, il brise la tête de ses ennemis afin que tous sachent que le Roi de toute la terre, c’est Dieu, et que les peuples comprennent qu’ils ne sont que des hommes. Tout cela, nous le tenons d’une foi certaine et nous l’attendons. »
(Saint Pie X)

**************************************************************************************
1906- « Le R. P. Dorland rapporte que la Sainte Vierge dit un jour au vénérable Dominique, chartreux, dévot au saint Rosaire, qui résidait à Trèves, l’an 1481 :
    “ Toutes les fois qu’un fidèle récite le Rosaire avec les méditations des mystères de la vie et de la Passion de Jésus-Christ, en état de grâce, il obtient pleine et entière rémission de tous ses péchés.”
Elle dit aussi au bienheureux Alain de la Roche :
    “ Sachez qu’encore qu’il y ait quantité d’indulgences données à mon Rosaire, j’y en ajouterai beaucoup davantage pour chaque cinquantaine à ceux qui le réciteront sans péché mortel, à genoux dévotement, et quiconque persévérera dans la dévotion au saint Rosaire avec ces articles et méditations, je lui obtiendrai, pour récompense de ce bon service, pleine rémission de la peine et de la coulpe de tous ses péchés à la fin de la vie. Et que cela ne te semble pas incroyable ; il m’est facile, puisque je suis la Mère du Roi des cieux, qui m’appelle pleine de grâce, et si j’en suis remplie, j’en ferai une ample effusion à mes chers enfants.” »
(Saint Louis-Marie Grignion de Montfort,  dans le "Secret admirable du Très Saint Rosaire")

**************************************************************************************
1907- « Dans le cas où le pape deviendrait hérétique, il se trouverait, par ce seul fait et sans aucune sentence, séparé de l’Église. En effet, une tête séparée d’un corps ne peut, aussi longtemps qu’elle en reste séparée, être la tête de ce même corps dont elle s’est retranchée. Donc, un pape qui aurait été séparé de l’Église par l’hérésie, cesserait par cela-même d’être la tête de l’Église : il ne pourrait être hérétique et rester Pape, parce qu’étant hors de l’Église, il ne peut posséder les clefs de l’Église. »
(Saint Antonin)

**************************************************************************************
1908- « Un pape manifestement hérétique a cessé de lui-même d’être le Pape et la tête, de la même façon qu’il a cessé d’être catholique et membre du corps de l’Église. La raison en est qu’il ne peut pas être la tête s’il n’est pas membre. Or, l’acatholique n’est pas membre de l’Église, et un hérétique manifeste n’est pas catholique. C’est pourquoi, un hérétique manifeste ne peut pas être Pape. C’est la sentence de tous les anciens Pères qui enseignent que les hérétiques manifestes perdent aussitôt toute juridiction. »
(Saint Robert Bellarmin)

**************************************************************************************
1909- « Il arrive que ceux qui abandonnent Dieu se plongent aussitôt dans les plaisirs de la chair, et qu’ils trouvent leurs jouissances dans l’ordure. »
(Saint Cyrille d’Alexandrie)

**************************************************************************************
1910- « Finalement, les saints Pères enseignent unanimement, non seulement que les hérétiques sont en dehors de l’Église, mais encore qu’ils sont, par le fait-même, privés de toute juridiction et dignité ecclésiastique. En effet, les hérétiques, avant même d’être excommuniés, sont hors de l’Église et privés de toute juridiction, car ils se sont condamnés par leur propre sentence, comme l’enseigne l’Apôtre, c’est-à-dire coupés du corps de l’Église sans excommunication, comme l’explique saint Jérôme. »
(Saint Robert Bellarmin)

**************************************************************************************
1911- « À quoi sert de vous éloigner, puisqu’en quelque lieu que vous alliez, vous vous trouvez avec vous-même ? »
(Saint Eusèbe)

**************************************************************************************
1912- « Vous auriez raison de vous éloigner, si vous pouviez quelque part vous éviter. »
(Saint Eusèbe)

**************************************************************************************
1913- « Vous aurez raison de vous éloigner, si vous pouvez aller quelque part où le diable ne puisse vous trouver. »
(Saint Eusèbe)

**************************************************************************************
1914- « Si les hommes me rendaient quelque retour d’amour, j’estimerais peu tout ce que j’ai souffert pour eux et je voudrais, s’il se pouvait, en souffrir davantage ! »
(Le Sacré-Cœur à sainte Marguerite-Marie)

**************************************************************************************
1915- « Ne vous abusez pas ; ce n’est pas en passant d’un lieu à un autre que vous évitez votre ennemi, mais en passant du vice à la vertu, de la passion à l’amendement, et si vous prenez un autre moyen pour le fuir, il vous suivra ; corrigez-vous, et il vous fuira. »
(Saint Eusèbe)

**************************************************************************************
1916- « Quelque part que vous alliez, les liens des passions qui vous enchaînent serrerons votre cœur de part et d’autre. »
(Saint Eusèbe)

**************************************************************************************
1917- « Hors de l’Église, nul ne peut se sauver. »
(La Glose)

**************************************************************************************
1918- « Il faut tout faire pour l’amour, c’est la plus grande de toutes les récompenses ;
Il faut tout faire par amour, c’est le plus noble de tous les motifs ;
Il faut tout faire en amour, c’est la pratique la plus solide. »
(Maxime de la Mère Louise-Joseph du Bal, "Année Sainte de la Visitation")

**************************************************************************************
1919- « Le 30 octobre 1617, notre Père saint François de Sales, étant grandement occupé à préparer son peuple pour lui faire gagner saintement le jubilé général que le Pape avait concédé cette année-là, reçut un contrecoup de douleur fort sensible en lisant des lettres où on lui donnait avis que l’Électeur de Saxe, en dérision de nos Pardons, avait ordonné, pour ce même jour et les deux suivants, une fête solennelle par tout son État, en mémoire de ce qu’il y avait cent ans à tel jour, Martin Luther avait fait afficher ses thèses à Wittemberg contre les indulgences des Papes, et en action de grâces de la consommation de ce premier siècle de l’hérésie des protestants. Ce saint Prélat fit d’admirables discours sur cette impiété, sur les malheurs de cet insigne apostat, et sur la nuit éternelle d’horreur où l’avait conduit la fausse lumière qui a malheureusement aveuglé tant de chrétiens, et les a plongés dans l’erreur et les ténèbres. »
(La Mère de Chaugy, "Année Sainte de la Visitation")

**************************************************************************************
1920- « Celui qui sort du sein de l’Église devient coupable de sa mort. »
(La Glose)

**************************************************************************************
1921- « Quiconque se détourne de la foi et de la vérité, doit nécessairement tomber et périr. »
(La Glose)

**************************************************************************************
1922- « Condamnation de l’opuscule : "L’apparition de la Très Sainte Vierge de La Salette"

    Mercredi 9 mai 1923

    Dans la session générale de la Suprême Congrégation du Saint­-Office, les Éminentissimes et Révérendissimes cardinaux préposés à la garde de la foi et des mœurs ont proscrit et condamné l’opuscule : "L’apparition de la Très Sainte Vierge sur la sainte montagne de La Salette le samedi 19 septembre 1845. - Simple réimpression du texte intégral publié par Mélanie, etc. Société Saint-Augustin, Paris-Rome­-Bruges, 1922" ; ordonnant, à qui de droit, de faire en sorte que les exemplaires de l’opuscule condamné soient retirés des mains des fidèles.
    Et le même jour, Notre Saint-Père le Pape Pie XI, dans l’audience ordinaire accordée au R. Père assesseur du Saint-Office, a approuvé, sur le rapport qui lui en a été fait, la résolution des Éminentissimes Pères.

    Donné à Rome, au palais du Saint-Office, le 10 mai 1923.

Aloïs CASTELLANO, notaire de la Suprême Sacrée Congrégation du Saint-Office »
("Les Actes de S.S. Pie XI")

**************************************************************************************
1923- « Un apostat, qui dans sa malice, se fixe hors de la foi, fait tous ses efforts pour entraîner avec lui les autres fidèles à l’infidélité. »
(La Glose)

**************************************************************************************
1924- « Telle est la gravité du péché d’apostasie, que c’est à peine si le coupable peut être ramené au bien. »
(La Glose)

**************************************************************************************
1925- « Tous les bienheureux se sont sanctifiés par la prière ; tous les réprouvés sont descendus en enfer pour avoir cessé de prier : en continuant à prier, ils se seraient sauvés. »
(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1926- « Celui qui quitte l’état religieux s’efforce, pour donner quelque excuse à sa malice, de diffamer et de scandaliser les frères qui appartiennent à cet ordre, et c’est ainsi qu’autant qu’il le peut, il les fait périr en leur enlevant leur réputation. »
(La Glose)

**************************************************************************************
1927- « Pour être sauvé, il suffit d’invoquer Marie qui est plus désireuse de nous accorder ses grâces que nous de les recevoir, sa miséricorde étant plus prompte à nous secourir que nous ne sommes à l’invoquer. »
(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************

  PAROLES d'ESPÉRANCE -27-


Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL de la vidéo :

 


 https://montfortajpm.blogspot.fr/p/le-chapelet-recite-avec-vous.html


« Le Rosaire est admirable !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
Disons-le donc tous les jours ! »
Alors, rendez-vous ici :