dimanche 20 octobre 2019

À SAINT VINCENT FERRIER (cantique du Pardon vannetais)

515

« Quand un pécheur recourt à Marie,
quelque misérable et quelque souillé qu’il soit,
elle ne dédaigne pas de lui tendre la main
et de le retirer de l’abîme de perdition où il est plongé. »



* * * * * * *

https://montfortajpm.blogspot.com/p/le-chapelet-recite-avec-vous.html

 





DIMANCHE des MISSIONS 

(Dimanche précédent le Christ-Roi : 20 octobre) :

ANNALES de la PROPAGATION de la FOI




SAINT VINCENT FERRIER,

priez pour nous.

600ème anniversaire de sa mort
(5 avril 1419)

>>> St Antonin sur Saint VINCENT FERRIER (+ autre CANTIQUE)

 

 

À SAINT VINCENT FERRIER

(cantique du pardon vannetais sur la mélodie originale)

Auteur : Mgr Becel

 

1) CANTIQUE INTÉGRAL

précédé d'une version musicale :

Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL de la vidéo :

https://youtu.be/Xxphit1vjTc

(exemple de site de téléchargement :  

https://www.onlinevideoconverter.com/fr/video-converter )

 

Chant : Jean-Myriam Chevalier

Mélodie : Air traditionnel

Accompagnement : Gilbert Chevalier (aveugle)

   Enregistrement : 3 avril 2019

 

1- Ô bienheureux Saint Vincent,
Protecteur doux et puissant,
Sauvez-nous comme nos pères !
Nous voulons, jeunes et vieux,
Malgré toutes nos misères,
Parvenir un jour aux cieux.

2- L’heure où l’Ange gardien
Du royaume très chrétien
Vous arrachait à l’Espagne
Qui pleurait votre départ,
Le démon dans la Bretagne
Déployait son étendard.

3- L’Église de tous côtés
Rencontrait des révoltés.
Leur apostasie altière,
Signe des maux à venir,
Ébranlait l’Europe entière :
Qu’allait-elle devenir ?

4- Déjà vos travaux divers
Étonnaient tout l’univers.
Saint, docteur et thaumaturge,
Vous passiez faisant le Bien ;
Vainement l’Enfer s’insurge :
Votre zèle ne craint rien.

5- Vous veniez dans nos cantons
Chez les fils des vieux Bretons.
L’enfance avec la vieillesse
Accourait à votre appel :
Toute une foule en liesse
Entourait l’élu du Ciel.

6- On croit surprendre parfois
Un écho de votre voix
Sur notre place des Lices,
Où des milliers de pécheurs
Écoutaient avec délices
L’Ange des Frères-Prêcheurs. 

7- De Nantes jusqu’à Tréguier,
Évangélique ouvrier,
On vous vit plein d’un saint zèle,
Prêcher, prier et bénir ;
Puis dans la cité fidèle,
Vous revîntes pour mourir. 

8- En leur faisant vos adieux,
Vous disiez à nos aïeux :
« Si vous me restez fidèles,
Vous et tous vos descendants,
Je couvrirai de mes ailes
Les pères et les enfants ».

9- Aussitôt que votre mort
Eut assuré votre sort,
Que la douleur fut profonde !
Que de pleurs on vit couler !
Les petits, les grands du monde
Ne pouvaient se consoler.

10- Les prêtres et les soldats,
Les bourgeois, les magistrats,
Firent de vos funérailles
Un triomphe, et, désormais,
Rien, même après les batailles,
N’y ressemblera jamais. 

11- Vos os, précieux trésor,
Chez nous reposent encor.
Les habitants de Valence
Voulaient nous les enlever :
Grâce à notre vigilance,
Ils ne purent les trouver.

12- Depuis bientôt [déjà] six cents ans,
Nobles, bourgeois, paysans,
Travailleurs de toute classe,
Pénétrés de vos bienfaits
Environnent votre châsse ;
Vous agréez leurs souhaits.

13- Brûlant d’un zèle nouveau,
Nous gardons votre tombeau ;
Espérons que, d’âge en âge,
Avec grande piété
On vénérera l’image
Du Patron de la Cité !

14- Les dangers de notre foi
Chez nous ont jeté l’effroi ;
Mais nous saurons la défendre,
Comptant sur votre secours,
Et, plutôt que de nous rendre,
Nous voulons lutter toujours.

15- Vous êt[es] venu de Valenc[e]
Ranimer notre espéranc[e] ;
Et, parcourant la Bretagne,
Vous êt[es] venu jusqu'à Vann[es]
Évangéliser les nôtres,
Vous, l'infatigable apôtr[e] !

(Ce dernier couplet est de Jean-Luc Bescond)

Fichier PDF des Paroles de ce cantique : 
http://w
+ Téléchargement : http:// 

 
(Ce MP3 contenant les deux versions chantées et les deux versions musicales,

est à télécharger ici : https://gloria.tv/track/H1EsGTNf4Vtx6MkVQhYWYJYBC )



2) VERSION ABRÉGÉE de 10 couplets :



Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL de la vidéo :

https://youtu.be/8vA6umV0cOs


Chant : Jean-Myriam Chevalier

Mélodie : Air traditionnel

Accompagnement : Gilbert Chevalier (aveugle)

   Enregistrement : 3-6 avril 2019

 

11- Ô bienheureux Saint Vincent,
Protecteur doux et puissant,
Sauvez-nous comme nos pères !
Nous voulons, jeunes et vieux,
Malgré toutes nos misères,
Parvenir un jour aux cieux.

2- L’heure où l’Ange gardien
Du royaume très chrétien
Vous arrachait à l’Espagne
Qui pleurait votre départ,
Le démon dans la Bretagne
Déployait son étendard.

3- L’Église de tous côtés
Rencontrait des révoltés.
Leur apostasie altière,
Signe des maux à venir,
Ébranlait l’Europe entière :
Qu’allait-elle devenir ?

4- Déjà vos travaux divers
Étonnaient tout l’univers.
Saint, docteur et thaumaturge,
Vous passiez faisant le Bien ;
Vainement l’Enfer s’insurge :
Votre zèle ne craint rien.

5- Vous veniez dans nos cantons
Chez les fils des vieux Bretons.
L’enfance avec la vieillesse
Accourait à votre appel :
Toute une foule en liesse
Entourait l’élu du Ciel.

6- On croit surprendre parfois
Un écho de votre voix
Sur notre place des Lices,
Où des milliers de pécheurs
Écoutaient avec délices
L’Ange des Frères-Prêcheurs. 

7- De Nantes jusqu’à Tréguier,
Évangélique ouvrier,
On vous vit plein d’un saint zèle,
Prêcher, prier et bénir ;
Puis dans la cité fidèle,
Vous revîntes pour mourir. 

8- En leur faisant vos adieux,
Vous disiez à nos aïeux :
« Si vous me restez fidèles,
Vous et tous vos descendants,
Je couvrirai de mes ailes
Les pères et les enfants ».


9- Depuis bientôt [déjà] six cents ans,
Nobles, bourgeois, paysans,
Travailleurs de toute classe,
Pénétrés de vos bienfaits
Environnent votre châsse ;
Vous agréez leurs souhaits.

10- Les dangers de notre foi
Chez nous ont jeté l’effroi ;
Mais nous saurons la défendre,
Comptant sur votre secours,
Et, plutôt que de nous rendre,
Nous voulons lutter toujours.


 https://montfortajpm.blogspot.fr/p/le-chapelet-recite-avec-vous.html


« Le Rosaire est admirable !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
Disons-le donc tous les jours ! »
Alors, rendez-vous ici :