mardi 18 juillet 2017

SOMMAIRE des ARTICLES ayant trait à la GRANDE APOSTASIE

332

« Ô Marie, votre bonté égale votre puissance. »

(Saint Alphonse de Liguori)



 
* * * * * * *

NEUVAINE à SAINTE ANNE

(18-26 juillet)

Très sainte et très auguste Trinité, moi, votre indigne et misérable créature,
je vous adore dans le sentiment de ma profonde bassesse.
Je vous rends grâce des faveurs que vous avez faites à sainte Anne,
surtout de l’avoir choisie pour Mère de Celle
qui nous a donné Jésus, notre divin Rédempteur.
Et vous, ô glorieuse Anne ! vous ma protectrice et mon avocate,
du haut du ciel où vous jouissez du fruit de vos vertus,
obtenez-moi, pour la vie et la mort, l’assistance de Jésus et de Marie,
afin que je puisse un jour partager votre bonheur.

...

SUITE avec IMAGES & CANTIQUES, ici :
http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/07/neuvaine-sainte-anne.html

 

* * *

18 juillet 1870 :

DOGME de l'INFAILLIBILITÉ PONTIFICALE

http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/01/la-chaire-de-saint-pierre-rome-18.html

« Nous attachant fidèlement à la tradition 
qui remonte au commencement de la foi chrétienne, 
pour la gloire de Dieu notre Sauveur, 
pour l’exaltation de la religion catholique et le salut des peuples chrétiens, 
nous enseignons et définissons, sacro approbante Concilio
que c’est un dogme divinement révélé :
    

Que le Pontife romain, 
lorsqu’il parle ex cathedra
c’est-à-dire lorsque, 
remplissant la charge de Pasteur et Docteur de tous les chrétiens, 
en vertu de sa suprême autorité apostolique, 
il définit qu’une doctrine sur la foi ou les mœurs 
doit être tenue par l’Église universelle, 
jouit pleinement, 
par l’assistance divine qui lui a été promise 
dans la personne du bienheureux Pierre, 
de cette infaillibilité 
dont le divin Rédempteur a voulu que son Église fût pourvue 
en définissant sa doctrine touchant la foi ou les mœurs ; 
et, par conséquent, 
que de telles définitions du Pontife romain 
sont irréformables par elles-mêmes, 
et non en vertu du consentement de l’Église.
    

Que si quelqu’un, ce qu’à Dieu ne plaise, 
avait la témérité de contredire notre définition, 
qu’il soit anathème. » 

(Pie IX, Constitution "Pastor aeternus" du Concile Vatican I)

* * * * * * *


« Quand vous verrez la perversité du dogme
dans la société ecclésiastique
et qu’on s’y honorera comme Dieu,
vous saurez que c’est le temps. »

 (Saint Jérôme)


Qu’ont dit les saints Pères et les Docteurs
De ce temps de la Grande Apostasie,
Qui fut par le grand saint Paul annoncé,
À Fatima clairement précisé,
Débutant en mille-neuf-cent-cinquante-huit
Et s’achevant par l’Exterminateur
Qui est l’Homme de péché, l’Antéchrist ?
Le voici en ce livre : « Prends et lis ! »
"L’Antéchrist et le temps de la fin du monde d’après les Écritures commentées par les Pères",
par l’Abbé Vincent-Marie Zins
(réédition de 1999 aux Éditions DFT),


  SOMMAIRE des ARTICLES 

ayant trait à la GRANDE APOSTASIE

regroupés sous le libellé 

"Prophétie de St François d'Assise"





1- La CHAIRE de Saint PIERRE à ROME (18 janvier) 
(infaillibilité pontificale, obéissance due au Pape & le cas du pape hérétique)

2- PROPHÉTIE de Saint FRANÇOIS d'ASSISE

3- CAS du PAPE HÉRÉTIQUE résolu par les SAINTS  
(1. Saint Antonin) 

4- CAS du PAPE HÉRÉTIQUE résolu par les SAINTS  
(2. Saint Robert Bellarmin) 

5- CAS du PAPE HÉRÉTIQUE résolu par les SAINTS  
(3. Saint Alphonse de Liguori)

6- Le MODERNISTE d'après le Père CALMEL

7- Les SAINTS nous PARLENT 

8- 37 PAROLES FORTES de PLUSIEURS SAINTS

9- La CONVERSION de Saint PAUL & le GRAND AVERTISSEMENT (25 janvier)

10- Le GRAND CHÂTIMENT (3ème SECRET de FATIMA) 
dévoilé en partie dans l'entretien au Père Fuentes en 1957

11- Le GRAND MIRACLE du 13 octobre 1917 à FATIMA (la danse du soleil)

12- CONDAMNATION du FAUX-SECRET de La SALETTE

13- Saint FRANÇOIS de SALES & LUTHER (31 octobre 1617)


14- POÈME-DES-POÈMES 1

15- POÈME-DES-POÈMES 2

16- POÈME-DES-POÈMES 3

17- POÈME-DES-POÈMES 4

18- POÈME-DES-POÈMES 5

19- POÈME-DES-POÈMES 6

20- POÈME-DES-POÈMES 7

21- POÈME-DES-POÈMES 8

22- POÈME-DES-POÈMES 9

23- POÈME-DES-POÈMES 10

24- POÈME-DES-POÈMES 11

25- POÈME-DES-POÈMES 12

26- POÈME-DES-POÈMES 13


27- POÈME-DES-POÈMES 14

28- POÈME-DES-POÈMES 15

29- POÈME-DES-POÈMES 16

30- POÈME-DES-POÈMES 17  

31- POÈME-DES-POÈMES 18

32- POÈME-DES-POÈMES 19

33- POÈME-DES-POÈMES 20

34- POÈME-DES-POÈMES 21

35- POÈME-DES-POÈMES 22

36- POÈME-DES-POÈMES 23

37- POÈME-DES-POÈMES 24

38- POÈME-DES-POÈMES 25

39- POÈME-DES-POÈMES 26

40- POÈME-DES-POÈMES 27

41- POÈME-DES-POÈMES 28

42- POÈME-DES-POÈMES 29

43- POÈME-DES-POÈMES 30

44- OMBRE & LUMIÈRE


45- LE TROISIÈME SECRET DE FATIMA

46- QUI FAUT-IL ÉCOUTER ?
   
47- LE PAPE

48- POÈME APOCALYPTIQUE

49- LA GRANDE TRIBULATION

50- Le SIGNE des TEMPS

51- LE RETOUR D’ÉLIE

52- UNE ÉGLISE SALE



 53- TENDRESSE DE MON DIEU



[Dernière mise à jour : 31 octobre 2017]


« Nier l’avènement futur et personnel d’Élie,
c’est une hérésie
ou une erreur qui approche de l’hérésie. »
(Saint Robert Bellarmin)


* * *


« Lorsque tout le monde (les habitants de l’île de la Floriana) fut réuni, 
M. Borgella fit une instruction sur les commandements de Dieu ; 
il appuya principalement sur les obligations 
des pères et des mères à l’égard de leurs enfants, 
leur faisant voir que puisqu’ils n’avaient point de Pasteur pour les instruire, 
il y avait double obligation pour eux 
de les former à la pratique des vertus chrétiennes 
et de les éloigner des compagnies dangereuses, 
qui pourraient les entraîner dans le désordre et les perdre pour jamais.
    
M. Borgella fit encore une instruction sur les sacrements, 
leur en expliqua la nature, les effets, 
et surtout la manière d’administrer le sacrement de Baptême. 
Il leur fit, en outre sentir que, 
ne pouvant recevoir les sacrements 
que Notre-Seigneur Jésus-Christ avait institués 
pour la guérison et la sanctification de nos âmes, 
ils devaient y suppléer par un désir vif et ardent de les recevoir, 
surtout dans leurs derniers moments. 
(La CONTRITION PARFAITE & la COMMUNION SPIRITUELLE )
    L’instruction finie, nous leur distibuâmes divers objets de piété, 
comme des chapelets, des médailles, de petites croix, etc. 
Nous leur laissâmes aussi quelques abrégés de la Doctrine chrétienne en espagnol : 
de sorte que tous parurent contents. »

(Le Père Dosithée Desvault, 
missionnaire apostolique aux Îles Marquises, 
Lettre du 21 août 1838, 
dans "Les Annales de la Propagation de la Foi", Tome XII,

 


Page "Le CHAPELET récité avec vous !"


« Le ROSAIRE est ADMIRABLE !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
DISONS-LE DONC TOUS LES JOURS ! »

Alors, rendez-vous ici :
"Le CHAPELET récité avec vous ! 
avec Méthode montfortaine"