samedi 24 juin 2017

POÈMES PIEUX 11

321

« Si nous voulons nous sauver, 
recommandons-nous toujours aux prières de Marie, 
parce que ses prières sont toujours exaucées ; 
et ne craignons pas qu’elle refuse de nous écouter quand nous la prions, 
puisqu’elle peut nous procurer toutes les grâces que nous désirons, 
étant toute-puissante auprès de Dieu. 
Il suffit de demander à Marie pour obtenir. 
Si nous sommes indignes, 
elle nous rend dignes par son intercession si puissante, 
et elle désire beaucoup que nous recourions à elle 
afin de pouvoir nous sauver. 
Quel pécheur en effet s’est jamais perdu 
après avoir recouru avec confiance et persévérance à Marie ? 
Celui-là seul se perd qui ne recourt pas à elle. »

(Saint Alphonse de Liguori)

  LIENS de TÉLÉCHARGEMENT des PDF de CANTIQUES & PAROLES de SAINTS

 

* * * * * * *

NATIVITÉ de Saint JEAN-BAPTISTE

(24 juin)




CANTIQUE à Saint JEAN-BAPTISTE

"Chantons, en cette auguste fête"



Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL de la vidéo :

(exemple de site de téléchargement :  

https://www.onlinevideoconverter.com/fr/video-converter )


VERSION MP3
avec possibilité de TÉLÉCHARGEMENT ici :
 http://gloria.tv/album/xgXUQwebtSD/media/KmCrMHKvvV6

Chant : Jean-Myriam Chevalier
 
Composition & accompagnement à l'orgue : Gilbert Chevalier (aveugle) 

  Enregistrement : 24 avril 2015

 

PAROLES + autre Cantique à St Jean-Baptiste, ici :
http://montfortajpm.blogspot.fr/2017/08/a-saint-Jean-Baptiste-2-cantiques.html



NEUVAINE

à la TRÈS SAINTE VIERGE MARIE 

(Saint Alphonse de Liguori) :



pour se préparer à la fête de la VISITATION
(24 juin au 2 juillet)

http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/07/sommaire-des-cantiques-de-sainte-Marguerite-Marie.html

 

 * * *


FÊTE du TRÈS PUR CŒUR de MARIE

(lendemain de la fête du Sacré-Cœur)



* * *

MOIS du SACRÉ-CŒUR

(les 35 SALUTATIONS
de la Bse MARGUERITE-MARIE)

https://gloria.tv/album/UjKzPoRcoKE81GwKSRm2gHxsL/record/VSp9aryJhFbg14AB38wRiDHzZ

VINGT-QUATRIÈME JOUR
JE VOUS SALUE, CŒUR PACIFIQUE : 
CALMEZ-MOI !

PRATIQUE :
D'où viennent mes troubles et mes inquiétudes ?
De mon peu de conformité au bon plaisir de Dieu.
Par amour pour Jésus et en union avec son Cœur,
je veux désormais dire toujours et partout : Fiat ! Fiat !

« Si nous désirons plaire entièrement au Cœur de Dieu,
tâchons non seulement de nous conformer en tout à sa sainte Volonté,
c'est-à-dire de diriger notre volonté comme celle de Dieu,
mais encore de nous y uniformer,
c'est-à-dire des deux volontés n'en faire qu'une,
tellement que nous ne voulions que ce que Dieu veut,
ou mieux, que la Volonté de Dieu reste seule et soit nôtre.
C'est là le sommet de la perfection ! »
http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/02/le-sommet-de-la-perfection-dapres-st.html
(Saint Alphonse de Liguori)

 Ton bon plaisir, ô Dieu ! c’est ce que j’aime ;
En lui seul je veux m’abîmer.
Qu’il est doux de vouloir ce que tu veux toi-même !
Ô Volonté de Dieu ! quel bonheur de t’aimer !

Dans ton ardeur, exigeante et jalouse,
Seule toujours tu veux charmer ;
Puis tu deviens si douce à l’âme qui t’épouse !
Ô Volonté de Dieu ! quel bonheur de t’aimer !

Tu rends parfait, et ton feu purifie
L’amour que tu viens allumer ;
Et s’élançant vers toi, l’âme ardente s’écrie :
Ô Volonté de Dieu ! quel bonheur de t’aimer !

Par toi la peine en plaisir est changée,
Et la mort ne peut alarmer ;
De craintes, de douleurs, notre âme est dégagée.
Ô Volonté de Dieu ! quel bonheur de t’aimer !

Je te consacre, ô Jésus ! tout moi-même ;
Prends mon cœur pour le consumer :
Ton Cœur seul, désormais, est mon amour suprême.
Ô Volonté de Dieu ! quel bonheur de t’aimer !
 (Cantique de St Alphonse : http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/02/le-sommet-de-la-perfection-dapres-st.html )



VINGT-CINQUIÈME JOUR
JE VOUS SALUE, CŒUR DÉSIRABLE et très BEAU : 
RAVISSEZ-MOI !

PRATIQUE :
Je dois me haïr, me renoncer, m'oublier :
c'est la condition indispensable pour aspirer au parfait amour de Jésus.
En dehors de cette voie, il n'y a que sensibilité, imagination, illusion.

 ...Que mon cœur se dégage de tout égoïsme,
de toute affection étrangère et n'aime que vous : rendez-le pur !
Qu'il sache pour vous se dévouer jusqu'à la mort : rendez-le fort !
Qu'il soit prêt à tout donner et à se donner lui-même
pour les intérêts de votre gloire et des âmes : rendez-le bon !
Et afin que cette transfiguration s'opère complètement,
ô Jésus, attirez mon cœur ; ravissez-le d'admiration et d'amour ;
engloutissez-le dans le Vôtre. Amen !

 
Ô Cœur de mon divin Sauveur,
Le plus beau Cœur du monde,
En qui seul tout notre bonheur
Uniquement se fonde :
Trône d’amour dressé pour nous,
Principe de la grâce,
Malheur à ce cœur qui pour vous
Se sent être de glace !

Vous êtes un Cœur tout charmant,
Il faut que l’on vous aime ;
Nous vous aimons trop faiblement :
En faites-vous de même ?
Hélas ! l’on sait que votre amour
N’eut jamais de semblable ;
N’aurai-je jamais de retour
Pour un Cœur si aimable ?
 (Cantique de Ste Marguerite-Marie :
http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/06/cantique-du-Sacre-Coeur--Ste-Marguerite-Marie.html )


VINGT-SIXIÈME JOUR
JE VOUS SALUE, CŒUR ILLUSTRE et PARFAIT : 
ENNOBLISSEZ-MOI !

PRATIQUE :
Ne chercher que Dieu,
n'aimer que Dieu,
ne vivre que pour Dieu :
quelle noblesse !
Comme on est au-dessus de tout ce qui passe !
C'est l'idéal de la perfection :
à moi d'y tendre en déracinant de mon cœur toute vaine ou profane affection.

« Prenez, Seigneur, et recevez toute ma liberté,
ma mémoire, mon entendement, ma volonté tout entière,
 tout ce que j'ai et tout ce que je possède.
Vous m'avez tout donné : à vous, Seigneur, je rends tout.
Tout est à vous : disposez de tout selon votre bon plaisir.
Donnez-moi seulement votre amour et votre grâce : cela me suffit. Ainsi soit-il. »
(Prière de St Ignace de Loyola)

 Cœur de Jésus, doux charme de ma vie,
Je t'aimerai d'un amour éternel ;
Mon cœur brûlant dans son transport s'écrie :
T'aimer ici, t'aimer un jour au ciel !


Cœur de Jésus, je te livre mon âme ;
Cœur de Jésus, je te lègue mon cœur ;
Viens l'embraser de ta divine flamme,
Et sois toujours son généreux vainqueur.

Oui, désormais il t'aime sans partage,
De ton amour il est ambitieux :
Eh ! n'es-tu pas son très riche héritage ?
Quoi de plus grand, quoi de plus précieux ?
...
Tandis que le monde proclame
L'oubli du Dieu de Majesté,
Dans tous nos cœurs l'amour acclame,
Seigneur Jésus, ta Royauté.

Parle, commande, règne :
Nous sommes tous à Toi !
Jésus étends Ton règne :
De l'univers, sois Roi !
 (chanté : http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/07/cd-le-cur-de-jesus.html )




* * * * * * *


POÈMES PIEUX 11



501- L’humilité ne brille pas
Dans le monde de ce temps
Qui est bien trop arrogant
Et qui ne la veut pas.

502- La Volonté de Dieu
Nous rendra bienheureux
Si nous l’accomplissons,
Si nous nous résignons.

503- Sub Tuum præsidium !
Oui, sous votre protection,
Ô Marie, nous sommes,
Et y rester, nous voulons.

504- Cœur de Marie, Cœur de gloire,
Avec vous est la victoire,
Mais sans vous, que de déboires,
Et pour finir, le désespoir.

505- La triple basilique
S’élève dans le ciel
En Trois Ave solennels
Dans Lourdes catholique.

506- Consacrons en famille
Notre propre famille
À la Sainte Famille
Pour garder la famille.

507- Il fut un homme de désir,
Le prophète Daniel
Qui fut agréé par le Ciel
À cause de ses saints soupirs.

508- En ce temps de disette
Il faut lever la tête
Vers le Cœur-Immaculé
De notre Mère bien-aimée.

509- Bonnes gens, écoutez
Cette belle mélopée
Du divin esclavage
Qui jamais ne fait naufrage.

510- Deux larrons étaient présents
Près de la Croix de Jésus ;
Leur sort fut bien différent :
L’un fut sauvé, l’autre perdu.

511- Remarquez-vous le chapelet
Que Marie tient à son bras ?
Voilà un signe de paix
Pour quiconque le dira.

512- Il était une fois
Un homme qui s’appeloit
Joseph, époux de Marie
De qui Jésus naquit.

513- Saint Louis-Marie Grignion
De Montfort, soyez mon fort,
Et soyez notre réconfort
Contre le monde et le démon.

514- Ou ciel ou purgatoire ou enfer,
Voilà bien les fins dernières ;
Jugement particulier puis général,
Voilà bien la fin finale.

515- Sous quelque titre qu’on invoque
La très sainte Vierge Marie,
En quelque lieu, en quelque époque,
Elle exauce ceux qui la prient.

516- Saint Joseph, voyez l’état
Pitoyable d’aujourd’hui :
Conférez-en à Marie
Et ne nous délaissez pas.

517- L’Église une et catholique,
Sainte et apostolique,
Point hérétique ni schismatique :
C’est bien l’Église catholique !

518- Mon premier est magnifique,
Mon deuxième est litanique,
Et mon troisième est lyrique :
Mon tout est un cantique.

519- Par l’harmonie commençons,
Par le plain-chant continuons
Par plusieurs styles finissons,
Et vous aurez ma chanson.

520- Un musulman qui se convertit
Vaut mieux qu’un chrétien attiédi ;
Mais s’il ne se convertit pas,
Il devient vite un fana.

521- Le cœur transverbéré
De sainte Thérèse de Jésus
Montre combien il a aimé
Et de Jésus aussi le fut.

522- Les ex-votos n’existent plus
Car ils ont disparu :
Ceux qui les ont enlevés
Auront fort à expier !

523- Ô Sainte Face de Jésus-Christ,
Convertissez-nous aujourd’hui,
Et que ce soit par Marie,
Votre Mère chérie.

524- Juifs, musulmans, athées,
Mauvais chrétiens, contemplez
La Face que vous outragez
Par votre mauvaise volonté.

525- Si nous n’étions dans la Grande Apostasie,
Mes airs auraient le premier prix ;
Mais hélas, comme nous y sommes,
Ils sont rebutés des hommes.

526- Assurément, le meilleur chrétien
Est le juif qui se convertit bien ;
Mais s’il reste en juiverie,
Il tombe vite en maçonnerie.

527- Le Saint-Esprit est la Voie
Qui nous conduit à Jésus-Christ
Qui est la Vérité, la Vie :
Cette voix-là écoutons-la !

528- Ô grand saint Augustin
Qui revîntes de chez Manès
Et qui fûtes un grand saint,
Priez pour nous sans cesse.

529- Notre-Dame implore pour nous
Les miséricordes du Très-Haut ;
Prions-la à genoux :
Ce ne sera pas de trop.

530- Les quatorze stations
Du Chemin de la Croix,
Aujourd’hui, les connaît-on ?
J’en doute, hélas, hélas !

531- Offrande des plaies de Jésus :
C’est pour toi, âme perdue !
Offrande des plaies du Seigneur :
C’est pour toi, pauvre pécheur.

532- À Lourdes on achetait
Des vierges lumineuses
Qui la nuit nous rappelaient
Où est la vie bienheureuse.

533- Ô Marie conçue sans péché, priez
Pour nous qui avons recours à vous !
Voilà l’invocation que nous
Devons très souvent réciter.

534- Notre-Dame des Trois Ave,
Nous soustraire, veuillez,
Du dialogue interreligieux
Qui offense tant le bon Dieu.

535- Notre-Dame de la Consolation,
Délivrez-nous du démon
De cette aberration
Qu’est l’inculturation.

536- Saint Benoît et saint Michel,
Et vous, divine Marie,
Menez-nous vite au Ciel
Après l’exil de cette vie.

537- Marie console ses enfants
Qui viennent la supplier ;
Nul d’entre eux n’est oublié,
Croyons-le assurément.

538- Les Saints ne sont plus connus !
On leur préfère Lulu,
Calvin, Luther et compagnie
Qu’on place tous au paradis.

539- Ils ont condamné les Croisades,
Et qu’en est-il résulté ?
Les terroristes ont gagné !
Chrétiens, reprenez la Croisade !

540- Si la simplicité des enfants
À tous et chacun nous ravit tant,
C’est que la simplicité
Est bien belle en vérité.

541- Ô Notre-Dame de Fatima,
De Medjugorje préservez-nous,
Car ce qui apparaît là-bas,
C’est le diable et non point vous.

542- Ô saintes litanies
De la Vierge Marie,
Que vous êtes admirables :
Chassez de partout le diable !

543- Les litanies de la Sainte Vierge
Sont une armée en bataille
Qui donne des coups de verge
Au démon, cette canaille.

544- Ce que nous devons écouter,
C’est ce que l’Église a approuvé,
Et nous devons réprouver
Ce que l’Église a condamné.

545- La charité aime la vérité,
Et la vérité chérit la charité ;
L’une, il ne faut point taire,
Et l’autre, il faut toujours faire.

546- Si la vérité dérange,
La charité tout arrange,
Et ceux qui n’ont pas la charité
N’ont pas davantage la vérité.

547- Qui perd tout en ce monde
Gagne la vie éternelle ;
J’aime mieux perdre du monde
Et en gagner au ciel.

548- Si tu as une apparition
Qui veuille unir toute religion
Comme font tous les francs-maçons,
C’est sûr, elle vient du démon.

549- Nous sommes dans l’erreur
De croire que Marie
Délaisse le pécheur
Qui a le cœur contrit.

550- Marie, Reine de France,
La France vous oublie !
Et pourquoi ? Elle ne pense
Qu’à la terre, à cette vie.



Gilbert Chevalier
l'Aveugle-Vendéen

(22/08/2014 au 02/09/2014)

 


http://montfortajpm.blogspot.fr/search/label/Po%C3%A8mes%20pieux%20de%20Gilbert%20Chevalier%20l%27Aveugle-Vend%C3%A9en



SOMMAIRE des POÈMES PIEUX 

de Gilbert Chevalier, l'Aveugle-Vendéen :

http://montfortajpm.blogspot.fr/2017/05/sommaire-des-poemes-pieux-de-Gilbert-Chevalier.html

 

  + POÈMES PIEUX 10

 

 


Page "Le CHAPELET récité avec vous !"


« Le ROSAIRE est admirable !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
Disons-le donc tous les jours ! »

Alors, rendez-vous ici :
"Le CHAPELET récité avec vous ! 
avec Méthode montfortaine"