jeudi 11 mai 2017

POÈME-DES-POÈMES 12

298

« Heureuses les actions 
renfermées entre deux Ave Maria. »

(Saint Alphonse de Liguori)



(les 5 vidéos se suivent)

LIENS de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

1- http://www.mp3tunes.tk/download?v=dSx9LXcltjY

2- http://www.mp3tunes.tk/download?v=Wk9Qxxij-sg

3- http://www.mp3tunes.tk/download?v=QGItCC8c-lo

4- http://www.mp3tunes.tk/download?v=IaIcGI0ijgo

5- http://www.mp3tunes.tk/download?v=6qkdVxBQ5yw

 Les TROIS AVE MARIA du matin & du soir :
http://montfortajpm.blogspot.fr/p/blog-page.html



* * * * * * *


NEUVAINE à NOTRE-DAME DU ROSAIRE de FATIMA 
(13 mai 1917 - 13 mai 2017)
http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/05/neuvaine-notre-dame-de-fatima.html 


 

MOIS de NOTRE-DAME du SACRÉ-CŒUR

https://gloria.tv/album/UjKzPoRcoKE81GwKSRm2gHxsL/record/DByEM6mgdWa81wWyNs7mBJXmA


10ème JOUR : PRÊTRE et VICTIME

1) Le Cœur de Jésus renouvelle d’une manière publique 
son oblation par les mains de Marie 
qu’il appelle à se sacrifier avec Lui.
2) Le Cœur de Marie consent à tout souffrir avec Jésus 

pour la conquête de nos âmes.
3) Unissons nos souffrances 

à celles de ces deux Cœurs.

 
« Un glaive transpercera votre âme 
et mettra au jour les pensées de beaucoup de cœurs. »
...

Faites couler de nos yeux les larmes du repentir, 
ô Notre-Dame du Sacré-Cœur !

http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/02/la-purification-de-la-sainte-vierge-la.html


11ème JOUR :  FUITE EN ÉGYPTE

1) Marie et Joseph fuient dans l'exil, 
emportant Jésus pour trésor, 
et pour unique consolation l'amour de son Cœur.
2) C'est dans la solitude 

que le Cœur de Jésus se fait mieux entendre 
au Cœur de sa Mère.
3) Dans les épreuves on comprend 

tout ce qu'une solide dévotion au Sacré-Cœur 
apporte de force et de joie.

« Prenez l'Enfant et sa Mère, et fuyez... »
...

Notre-Dame du Sacré-Cœur, 
secours assuré dans tous les périls, 
priez pour nous.

 
12ème JOUR :  L'EXIL ET LE SACRÉ-CŒUR


1) Exilé dans une terre idolâtre, 
le Cœur de Jésus trouve sa plus douce consolation 
dans les vertus de Marie .
2) Appelée à partager cet exil, 

Marie trouve un sanctuaire de paix dans le Cœur de son Fils : 
c'est là qu'elle se retire pour adorer l'Amour infini.
3) Partout où nous serons, 

il nous sera facile de trouver le Cœur de notre Maître.

« Seigneur, nous vous louerons dans notre exil. »
...
« Les oiseaux ont leur nid ; 
pour moi, je ne veux que le Cœur de Jésus ! »

Notre-Dame du Sacré-Cœur, 
assistance de ceux qui sont abandonnés, 
priez pour nous.
(Litanies de Notre-Dame du Sacré-Cœur :  

* * * * * * *


 http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/05/notre-dame-de-fatima-13-mai.html


  POÈME-DES-POÈMES 12



  1101- N’avais-je pas raison de dire
Que ton œil n’a pas du tout vu,
Non plus que ton oreille entendu,
Tout ce qui allait se produire ?

1102- Car la Russie se convertira :
Catholique elle deviendra,
D’orthodoxe qu’elle est aujourd’hui
Et d’athée qu’elle fut jadis.

1103- Et les juifs se convertiront
Et catholiques ils deviendront,
D’ennemis qu’ils sont pour lors
Dans les ténèbres de la mort.

1104- Les apostats feront pénitence,
Revenant à résipiscence,
De conciliaires ou de tradis
Où ils sont tombés aujourd’hui.

1105- Toute secte ayant disparue,
La maçonnerie en premier lieu,
Dans aucun temps on n’aura vu
Tant d’hommes revenir à Dieu.

1106- Les païens seront évangélisés,
Non d’une nouvelle évangélisation,
Mais par de véritables missions
Qui sont aujourd’hui abandonnées.

1107- Les musulmans exècreront Mahomet,
Les francs-maçons leur baphomet :
Les uns et les autres deviendront
Francs-catholiques non-poltrons.

1108- Les bouddhistes diront à Bouddha :
« Nous ne sommes plus tes lamas,
Car nous te haïssons désormais,
Et va-t’en au diable à jamais ! »

1109- Les protestants diront à Luther
Et les orthodoxes à Cérulaire :
« Restez tous les deux aux enfers
Et ne séduisez plus la terre ! »

1110- Les calvinistes diront à Calvin :
« Reste dans ta fosse à purin ! »
Et les anglicans à Henri VIII :
« Avec Satan toujours habite ! »

1111- Les révolutionnaires
Diront à Robespierre :
« Puisque tu as disparu,
Jamais ici ne parais plus ! »

1112- Les philosophes voltairiens,
Ayant trouvé la vraie Lumière,
Chasseront bien loin, bien loin,
Leur infâme Voltaire.

1113- Socialistes et communistes,
Anarchistes et modernistes,
Abjureront les erreurs
Du Grand-Exterminateur.

1114- Bref, tous reviendront à l’Église,
Abjurant les erreurs d’Assise !
D’une seule âme et d’un seul cœur,
Ils adoreront leur Créateur.

1115- Jésus-Christ sera glorifié
Ainsi que Marie-Immaculée :
Le soleil lancera ses rayons
Colorés en toute direction.

1116- Combien de siècles durera
Ce temps de paix inespérée ?
C’est ce que Notre-Dame de Fatima
Ne nous a point dévoilé.

1117- Mais l’Écriture nous apprend
Que tout d’un coup, inopinément,
La fin de ce monde surviendra,
Comme le soleil tombant sur Fatima.

1118- Comment sera ce temps de paix ?
Pas plus que vous je ne le sais !
Il sera l’inverse du temps actuel,
Mais ce ne sera pas encore le Ciel.

1119- Les millénaristes ont imaginé
Une fausse ère du Saint-Esprit,
Une espèce de ciel anticipé
Avec le retour de Jésus-Christ.

1120- Mais ceci a été condamné !
Il en est d’autres qui ont inventé
Un grand-pape et un grand-roi :
C’est ce qui n’arrivera pas.

1121- Vous donc, amateurs du grand-roi,
Du faux-secret de la Salette,
Vous avez fait le mauvais choix
En suivant toutes ces sornettes.

1122- Mais combien n’en est-il pas aujourd’hui
Qui croient à toutes ces rêveries
Parce qu’au temps de l’Antéchrist
Chacun s’invente un propre christ !

1123- C’est qu’il n’y a plus d’autorité
Et nous ne sommes plus dirigés :
Chacun y va de sa ritournelle
En croyant sa vérité éternelle !

1124- On interprète tout à sa façon :
Ce ne sont que divagations,
Qu’absurdes excentricités
Qu’excite l’Homme de péché !

1125- Et c’est la nouvelle pentecôte,
Le nouveau printemps de l’église !
Nous sommes en pleine méprise
Qui conduit de faute en faute !

1126- Ces inventions sont communes
Et à la gauche et à la droite :
En cela on reconnaît la patte
De celui qui se dit de la lune.

1127- Comme cet astre, il est stérile,
Tout comme Nostradamus :
D’ailleurs, il se décrit débile
Et amateur de Vénus.

1128- Il n’hésite pas à dire aux femmes :
« Dégrafez-vous un peu là ! »
En pleine Sixtine, et pourquoi ?
Pour baptiser ! Voilà cet infâme !

1129- « Donnez-leur le sein devant tous ! »
Et elles de rougir : on les comprend :
« N’ayez pas peur ! » conseille ce Loup :
Et elles vont, s’exécutant.

1130- Car ce faux-pape a parlé,
Mais on le croit véritable !
Voilà comment l’Homme de péché
Agit en vrai Fils du diable.

1131- « Qui suis-je pour juger » a jugé
Et tout le monde il a condamné,
Sauf tous ses amis à lui
Qui ne sont point de l’orthodoxie.

1132- Car sa miséricorde est rétrécie,
Ou pour mieux dire, inexistante :
Il préfère et sans contredit
Faire la fête et sans attente.

1133- Cet ancien videur de discothèque
Se plaît à faire le métèque,
Pour patronner tout à loisir
Les tentes du grand-vizir.

1134- Les lesbiennes de Lesbos
S’accordent bien à son kairos
Et les LGBT arc-en-ciel
Forment tout son nouveau ciel.

1135- Cet animal préhistorique
Aime l’homme de Cro-Magnon
Dans son encyclique hystérique
Contre le carbone et le charbon.

1136- Les musulmans, il adore,
Car Mahomet est son maître,
Sauf que tous les dieux il abhorre,
Voulant Dieu se le soumettre.

1137- Il ne veut pas de supérieurs,
Tous étant ses inférieurs :
Francs-maçons, vous vous courberez,
Vous qui croyez le manipuler.

1138- Il ne sera pas votre marionnette
Comme de tous les hommes vous faites,
Mais il vous réduira à zéro
Et fera de vous des animaux.

1139- Vous marcherez à quatre pattes
Comme des moutons de Panurge :
Il sera votre démiurge
En éventrant ceux qui le flattent.

1140- Et vous qui croyiez le mener
Tout de go par le bout du nez,
Par lui vous serez ficelés
Et malgré vous d’avancer forcés.

1141- Vous vouliez faire de nous des moutons,
Mais par lui vous serez moutonnés,
Car il est le chef des francs-maçons,
Leur supérieur inconnu igné.

1142- Mais eux ne le connaissent pas,
Celui que je connais très bien,
Car vous pensez le mener au pas,
Mais lui entre ses griffes il vous tient.

1143- Il vous mène comme chiens en laisse,
Et c’est vous qui croyez le mener ?
Croyez-moi, maçons, vous vous trompez :
Sous lui, grande sera votre détresse.

1144- Il rira de vos réclamations
Car il vous dépasse en inventions :
Ses « surprises de Dieu » sont de lui,
Et il n’en a pas fini !

1145- Il nous a déjà bien étonnés
Avec ses excentricités !
Mais nous n’en sommes qu’au début
Et nous n’avons encore rien vu.

1146- Oui, son audace est sans mesure :
Plus il en fait, plus il en fera,
Car il se rit de vos murmures
Et il ne s’arrêtera pas là.

1147- Cet Anticlérical abject
Est le patron de toute secte,
Mais incognito comme il se doit,
Vous faisant marcher au petit doigt.

1148- Et vous n’en soupçonnez rien
Puisque vous croyant plus malins !
Il est bien plus habile que vous :
Vous êtes moutons, il est Loup !

1149- Là-même où vous ne pensez pas,
Je vous le dis, il vous mènera,
Et vous qui croyiez l’enchaîner,
Par lui vous serez ligotés !

1150- De vous il se sert maintenant
Pour escalader le sommet,
Mais ensuite, votre baphomet,
Il le piétinera en chantant.

1151- Quant à vous, gens conciliaires
Qui le suivez comme des esclaves,
Pour vos services délétères
Il vous mettra dans les entraves.

1152- Pour vous, gens de la tradition
Qui avez la forme et non le fond,
Il vous croquera à plaisir
En vous voyant si fort souffrir.

1153- Nul n’est exempté de ses griffes,
Pas plus les chrétiens que les juifs,
Que les musulmans ou autre infidèle,
Même pas les homos arc-en-ciel.

1154- Car tous pâtiront de lui,
Et même ses propres amis
Puisque sa haine est invétérée
Contre toute l’humanité.

1155- Il veut toute destruction,
De Dieu, des hommes et du démon !
Son nom est l’Exterminateur
Pour que rien ne reste du Créateur.

1156- C’est une espèce de fou furieux
Qui veut même exterminer Dieu
Afin de régner, lui, tout seul
Dans un immense linceul.

1157- Mais qui donc arrêtera
Ce fou, ce criminel ?
C’est Notre-Dame de Fatima
Qui viendra exprès du Ciel.

1158- Quand il montera dans les nuées,
Entouré de toutes ses armées,
Le pied de Marie l’écrasera :
D’un seul coup il s’effondrera.

1159- On n’entendra plus parler de lui :
Il sera dans un éternel oubli !
Alors la terre chantera Alleluia,
Vive Notre-Dame de Fatima !


1160- Partout les églises s’élèveront,
Du sud jusqu’à l’aquilon :
De l’occident jusqu’à l’orient,
Ave Maria sera le chant !

1161- Si je vois cette époque bénie,
Je pourrais chanter mon Nunc dimittis.
Mais nous n’en sommes pas là,
Et pourtant ce temps viendra.

1162- Pour lors, nos yeux sont aveuglés
Par les miasmes du péché
Que fait pleuvoir l’Homme damné
En si grande quantité !

1163- Car non seulement il le permet,
Mais il l’élève à la vertu
Et même bien au-dessus
De tous les plus hauts sommets.

1164- N’est-ce pas sa spécialité
À lui, l’Homme de péché
Qui porte si bien son nom
Qu’il se confond avec le démon ?

1165- Avec Amoris Laetitia,
Ne le voyez-vous donc pas
Puisqu’il permet aux divorcés
Remariés de communier ?

1166- Mais non, vous n’y voyez rien
Et vous trouvez cela bien
De communier en péché mortel
Puisque pour vous c’est le ciel !

1167- Et vous voulez davantage :
Communier en concubinage !
Eh bien, il vous l’accorde
Dans sa fausse miséricorde !

1168- Pourquoi donc vous plaignez-vous
Et n’êtes-vous jamais contents,
Vous qui aimez tant ce Loup
Prêt à vous dévorer à l’instant ?

1169- Il aura beau vous accorder
Tout ce que vous désirez,
Vous vous plaindrez toujours et toujours,
Puisque prenant la nuit pour le jour.

1170- Mais quand vous serez en enfer
Avec ce Fils de Lucifer,
Nous qui gémissons maintenant,
Nous rirons de vous en ce temps.

1171- Nous gémissons, il est vrai,
Mais notre espérance est certaine :
Celle de l’Antéchrist est vaine,
Comme est vaine sa fausse paix.

1172- Il n’a que la terre en vue,
Puisque c’est son paradis.
Il s’occupe des exclus ?
C’est un mensonge, une hypocrisie.

1173- Il veut du travail pour tous ?
Il licencie ses ouvriers !
Il veut partager la terre à tous ?
Il dévalise les fortunés !

1174- Il défend les émigrés ?
Mais ce n’est que publicité !
Il aime la pauvreté ?
Belle parade en vérité !

1175- Zuckerberg est son ami
Avec des chèques bien arrondis
Pour les pauvres, vous le croyez ?
C’est pour sa poche bien empochés.

1176- Il est contre l’avortement ?
À la bonne heure ! La Bonino
Fut invitée tout de go
Par lui avec des enfants !

1177- Bref, il est tout le contraire
De ce que lui-même dit être
Pour se faire bien paraître
Et montrer qu’il est le Saint-Père !

1178- Mais il n’est point besoin de creuser
Pour apercevoir la vérité,
Car cela crève les yeux
Que cet homme n’est point de Dieu.

1179- Il vient bien plutôt du diable
Et ses méfaits sont innombrables,
Mais il les couvre habilement
Par des faits et gestes pédants.

1180- Tous les gens se font leurrer
Par ce Monstre d’iniquité :
Personne n’ose le démasquer
De peur d’être trucidé.

1181- Ce qu’il accomplit en ce temps
N’est que fin du commencement,
Car c’est lui-même qui a dit
Que Vatican II n’était pas fini.

1182- Effectivement, il l’a continué
Mais non pas parachevé :
Il croyait en trois ou cinq ans
Pyramider ce monument.

1183- Sa pyramide est bien tronquée
Ou pour mieux dire renversée
Comme lui-même l’a dépeinte
Sans artifice et sans feinte.

1184- Personne n’y a rien compris,
Tant les esprits sont obscurcis !
Donc il peut y aller de l’avant
Jusqu’à ce que vienne son temps.

1185- Voilà qui le fait frémir
Et il a grand peur de mourir
Car si ce n’était pas lui,
Il tomberait dans le puits.

1186- Ce doute le terrorise
Comme lui-même l’a déclaré,
Et son anxiété frise
Une certaine névrosité.

1187- De sa névrose, il a parlé
De même que sa fourberie,
Mais on n’y est pas attentionné :
C’est le moindre de tous les soucis.

1188- Mais de quoi est-on attentionné
Dans tous ces jours d’aujourd’hui ?
Rien qu’à la frivolité,
Aux femmes et au whisky !

1189- Alors il peut bien y aller
Et même se surpasser
Puisque personne ne lèvera
Le moindre petit doigt.

1190- C’est pourquoi il avance à grands pas,
Deux en avant, un demi en arrière,
Comme lui-même le révéla
Un certain jour d’avant-hier.

1191- Mais il est terrorisé
Par son saut-même de qualité :
Viendra-t-il, ne viendra-t-il pas ?
C’est bien là ce qu’il ne sait pas.

1192- C’est pourquoi il ne prend
Aucune précaution
Pour que vienne son temps
Et sa belle saison.

1193- Gilet pare-balles, niet !
Voiture blindée, toujours niet !
Il voudrait être explosé :
C’est pourquoi il est tant osé !

1194- Rien n’y fait : il est toujours vivant,
Et c’est cela qui le déprime :
On le voit quelquefois à sa frime,
Mais il cache ce sentiment.

1195- De plus en plus il se dit :
« Ce n’est pas moi ! Ce sera lui ! »
Mais il croit en son étoile
Et gonfle toujours sa voile.

1196- « Si ce n’est pas moi l’Exterminateur,
Ce sera bien mon successeur,
Car le temps se raccourcit :
C’est moi ou serai occis ! »

1197- « Je fais comme mes prédécesseurs
Qui croyaient être l’Exterminateur,
Mais je vais bien plus vite qu’eux
Afin de découdre ce nœud. »

1198- « J’ai parlé de ce triple nœud
En bien des endroits déjà :
Il se résout en triple vœux
Élaborés en quelques endroits. »

1199- « Les trois T me comprennent bien
Quoique bien insuffisamment
Puisque je veux aller plus loin,
Jusqu’aux trois 6 assurément. »

1200- « D’étape en étape je vole !
C’est pourquoi je dis très souvent :
Que personne ne te la vole !
En parlant de moi et mon temps. »

(à suivre)

Gilbert Chevalier
l'Aveugle-Vendéen

(22/04/2017 au 08/05/2017)

  http://montfortajpm.blogspot.fr/search/label/Proph%C3%A9tie%20de%20St%20Fran%C3%A7ois%20d%27Assise

Plus sur la Grande Apostasie :

http://montfortajpm.blogspot.fr/search/label/Proph%C3%A9tie%20de%20St%20Fran%C3%A7ois%20d%27Assise

 

 
http://montfortajpm.blogspot.fr/search/label/Po%C3%A8mes%20pieux%20de%20Gilbert%20Chevalier%20l%27Aveugle-Vend%C3%A9en

Plus de Poèmes pieux de Gilbert Chevalier, l'Aveugle-Vendéen :

http://montfortajpm.blogspot.fr/search/label/Po%C3%A8mes%20pieux%20de%20Gilbert%20Chevalier%20l'Aveugle-Vend%C3%A9en

  

  + POÈME-DES-POÈMES 11

      

Page "Le CHAPELET récité avec vous !"


« Le ROSAIRE est ADMIRABLE !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
DISONS-LE DONC TOUS LES JOURS ! »

Alors, rendez-vous ici :
"Le CHAPELET récité avec vous ! 
avec Méthode montfortaine"