samedi 6 mai 2017

POÈME-DES-POÈMES 11

296

« Celui qui se tient uni à la Volonté de Dieu 
vit et se sauve. »

(Sainte Alphonse de Liguori)




« Les électeurs ne peuvent donner leurs voix 
qu’aux listes de candidats dont on a la certitude 
qu’ils défendront le respect de la loi divine 
et le respect de la religion 
dans la vie politique et privée. »

(Décret de la Sacrée Congrégation Consistoriale de Rome 
du 31 décembre 1947)

* * * * * * *



PREMIER SAMEDI du MOIS
http://montfortajpm.blogspot.fr/p/premiers-vendredis-samedis-du-mois.html


« Je promets d’assister à l’heure de la mort  
avec les grâces nécessaires au salut,
tous ceux qui, 

le premier samedi de cinq mois consécutifs 
se confesseront,
recevront la sainte Communion, 

réciteront le Chapelet,
et me tiendront compagnie 

pendant un quart d’heure
en méditant sur les quinze mystères du Rosaire,
dans le but de me faire réparation.
»

(Notre-Dame de Fatima)



AMENDE HONORABLE
au CŒUR-IMMACULÉ de MARIE
Pour le Premier Samedi du Mois :
http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/08/amende-honorable-au-cur-immacule-de.html



NEUVAINE à NOTRE-DAME DU ROSAIRE de FATIMA 
(13 mai 1917 - 13 mai 2017)
http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/05/neuvaine-notre-dame-de-fatima.html 



* * *

 

MOIS de NOTRE-DAME du SACRÉ-CŒUR

https://gloria.tv/album/UjKzPoRcoKE81GwKSRm2gHxsL/record/DByEM6mgdWa81wWyNs7mBJXmA


6ème JOUR : ADORATRICE DU CŒUR DE JÉSUS

1)    Marie ne s’arrête pas à l’extérieur du mystère : 
elle pénètre jusqu’au plus intime du Cœur de Jésus, 
et adore surtout l’amour avec lequel le Verbe s’est fait chair.
2)    Après avoir honoré son Père céleste, 

Jésus tourne vers Marie ses premières attentions 
et lui prodigue mille témoignages d’amour.
3)    Ne nous contentons pas d’apprécier les faveurs de Dieu, 

sachons surtout apprécier l’amour avec lequel Il nous les donne.

 
« Il faut adorer Dieu en esprit et en vérité. »
...

Notre-Dame du Sacré-Cœur, 
terre bénie qui avez produit le Fruit de vie, 
priez pour nous.
(Litanies de Notre-Dame du Sacré-Cœur :  

http://montfortajpm.blogspot.fr/2015/12/saint-jour-de-noel-naissance-de-jesus.html

7ème JOUR :  LES PRÉMICES DU SANG DE JÉSUS

1)    Jésus, Sauveur des âmes, 
a préservé sa Mère de toute atteinte du péché 
et l’a couverte d’avance de toute la vertu de son Sang.
2)    Marie a compris mieux que personne 

le doux mystère renfermé dans le nom de Jésus, 
qui signifie Sauveur.
3)    Adressons-nous à Marie 

pour l’œuvre si importante de notre salut.

 
« Et vous lui donnerez le nom de Jésus. »
...

Triomphez de l’insensibilité de nos cœurs, 
ô Notre-Dame du Sacré-Cœur !
(Litanies de Notre-Dame du Sacré-Cœur :  

 http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/01/le-saint-nom-de-jesus-2-janvier-defaut.html

  

* * * * * * *

 
Le baptême copte orthodoxe est invalide
à cause des paroles de la forme qui ne sont pas :
« Je te baptise au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. »
comme dans le Baptême catholique

(Voir le Catéchisme de St Pie X, 1912, 
à partir de la question 290, 
  mais celles-ci :
« Je te baptise au nom du Père.
Je te baptise au nom du Fils.
Je te baptise au nom du Saint-Esprit. »

https://www.google.fr/search?q=%C2%AB+Je+te+baptise+au+nom+du+P%C3%A8re.++Je+te+baptise+au+nom+du+Fils.++Je+te+baptise+au+nom+du+Saint-Esprit.+%C2%BB&ie=utf-8&oe=utf-8&client=firefox-b&gfe_rd=cr&ei=pawJWf2_I8bAaJjOlfAE#q=%C2%AB+Je+te+baptise+au+nom+du+P%C3%A8re.++Je+te+baptise+au+nom+du+Fils.++Je+te+baptise+au+nom+du+Saint-Esprit.+%C2%BB&tbm=bks

 

* * *


  POÈME-DES-POÈMES 11



  1001- Que pourrai-je donc dire ?
Je n’en sais strictement rien !
Pour édifier le prochain
Et moi, je vais écrire.

1002- Les profondeurs de Satan
Ont inondé le monde,
Et c’est au Vatican
Qu’est cette Bête immonde !

1003- Le signe, le voilà :
C’est qu’on ne le croit pas !
Mais quand Luther le disait,
Pourquoi donc on le croyait ?

1004- C’est que Luther disait faux,
Mais que maintenant c’est vrai !
Mais on croit ce qui est faux,
Rejetant ce qui est vrai.

1005- Luther est au Vatican,
Et Bergoglio chez Luther :
Ô profondeurs de Satan !
En voici les mystères.

1006- Mais je tremble à vous les dire
Et je n’ose les écrire !
Ils ont été dévoilés
Par les Pontifes révérés.

1007- Homme impie d’aujourd’hui
Tu ne connais plus ceci,
Puisque tu n’es habitué
Qu’à te satisfactionner.

1008- S’il reste des âmes simples,
Qu’elles écoutent ma complainte !
Pour les autres, je n’ai rien à dire :
Pour elles, je n’ai rien à écrire.

1009- Je vais donc dévoiler
Le Mystère d’iniquité :
Les orgueilleuses se moqueront,
Mais tous les simples comprendront.

1010- Mais, aucune révélation,
Ni aucune locution,
Rien qui soit extraordinaire,
Mais tout fondé sur les saints Pères.

1011- Je ne serai cru de personne,
Et cela, je le sais bien !
Pourquoi ? Parce que l’esprit malin
À tous et toutes se donne.

1012- Il exaspère vos passions,
Et vous vous y abandonnez,
N’ayant plus de contre-poison :
En sûreté vous vous croyez.

1013- Oui, paix et sécurité,
A dit l’Apôtre bien-aimé !
Mais la ruine suivra de près
Vos innombrables forfaits.

1014- Louvain, où es-tu tombée
Dans ton choix de sécurité
Où tu approuves l’avortement
Sans l’approuver ouvertement.

1015- Belgique, tes évêques
Ont fait comme ceux de France
Qui en leur temps, ces évêques
Brillèrent par leur silence.

1016- Toi, innommable Bergoglio,
Qui patronne cette confusion,
N’y a-t-il pas sur ton dos
Tant et tant de condamnations ?

1017- Mais tous les anticléricaux
Sont du parti de Bergoglio,
Et ils lui donnent leur aval
Puisqu’il s’est dit anticlérical.

1018- Ils couvriront donc son forfait
Parce qu’il sert leurs intérêts !
Ils croient le tenir pour toujours
Comme leur marionnette d’un jour.

1019- Ainsi ont-ils toujours fait
De leurs innombrables sujets !
Mais si est l’Antéchrist celui-là,
Sûr, ils n’en sortiront pas.

1020- Car ils seront subjugués
Par ce Monstre d’iniquité,
Et eux qui croyaient l’avoir,
Par lui se feront bien avoir.

1021- Une entreprise de mort
A envahi la terre :
La guillotine marche fort,
Sophistique et délétère.

1022- Car Auschwitz est bien dépassé :
Ce n’était que le commencement,
Si l’on veut bien le comparer
Au plus d’un milliard d’avortements.

1023- Pour Hitler, six millions !
Staline : cinquante millions !
Pour aujourd’hui, cinquante millions
Par an : c’est là qu’ils en sont !

1024- Qu’est la première Guerre
Et la seconde Guerre
Comparées à la dernière
Que nous vivons sur la terre ?

1025- Elle n’est pas en morceaux
Cette troisième Guerre,
Mais elle est bien entière
Et contre le Très-Haut.

1026- Ils ne se contentent pas
De massacrer les corps :
Il leur faut bien plus encore,
Des âmes pour le trépas.

1027- Le massacre est de taille,
Et ce n’est pas un détail,
Cinquante millions d’avortements,
Et cela, rien que pour un an.

1028- Comptez donc maintenant,
En disant, en vingt ans :
Vous atteignez le milliard,
Bientôt, plusieurs milliards !

1029- Hitler, tu es dépassé,
Et Staline est surpassé :
Vous êtes deux enfants de chœurs
À côté de nos exterminateurs !

1030- Il nous faut en venir aux âmes
Que tous les jours l’Antéchrist damne
Avec son horrible conciliaire,
Œuvre digne de Lucifer !

1031- Et ici, quelle hécatombe !
Que de mille et milliers de tombes,
Mais invisibles celles-là
Puisqu’ils n’en reviendront pas !

1032- Il les a tous ensevelis
Dans le grand puits de l’oubli
En leur promettant le paradis
Sur terre et dans cette vie.

1033- Et ils ont cru Jean XXIII
Et ses prophètes de bonheur :
C’est ce qui a fait leur malheur
Jusqu’au règne de François.

1034- Ils se sont évaporés
Comme une noire fumée
En ne laissant derrière eux
Qu’un arc-en-ciel sulfureux.

1035- Que d’âmes ils anéantissent
Et tous les jours plus nombreuses
Qui en bas reçoivent les sévisses
Des serviteurs de la gueuse !

1036- N’est-il pas étrange assurément
Que tout arrive pareillement
À la même heure et partout !
Comment expliquer ce coup ?

1037- C’est que leur plan est huilé,
Bien préparé, planifié,
Et tout ce fait en même temps
Jusqu’à l’anéantissement.

1038- Mes vers te semblent sibyllins ?
Reconnais donc ton destin
Et veuille enfin ouvrir les yeux
Et tu comprendras tout en peu.

1039- Ne vois-tu pas que Magog
Est sorti de la main de Gog ?
Ne vois-tu pas que François
Hérite de Jean XXIII ?

1040- Pour qui n’a pas compris cela,
Il restera toujours en-deçà :
Il pensera servir le Christ
En adorant l’Antéchrist !

1041- Les adorateurs de ce Monstre
Sont innombrables sur la terre :
Ils sont comme le sable de la mer,
Comme l’Écriture le démontre.

1042- Et ils seront au complet
Lors des trois ans et demi !
C’est alors qu’Hénoch et Élie
Descendront de leur lieu de paix.

1043- Ils combattront le Léviathan
Et condamneront Vatican II !
Béhémoth ne pourra rien contre eux
Jusqu’à ce qu’arrive leur temps.

1044- Alors ils se laisseront prendre
Pour le sacrifice suprême,
Car ce sera bien d’eux-mêmes
Qu’ils se feront surprendre.

1045- Alors l’Antéchrist se jouera d’eux
Comme les juifs l’ont fait de Jésus,
Et il les tuera à la vue
Et de la terre et des cieux.

1046- Et leurs corps seront exposés
Devant toute l’humanité :
Toute la terre se réjouira
De leur si cruel trépas.

1047- Car pendant trois ans et demi
Ils auront cloué au pilori
Toute la conduite détestable
Des adorateurs du Fils du diable.

1048- C’est pour cela qu’ils leur en voudront
Et les traiteront de tous les noms,
De rigides et de pharisiens,
De légalistes et de puritains.

1049- Les voilà donc tous délivrés
De leurs deux ennemis invincibles :
Leur joie sera indescriptible
Et ils diront : « On a gagné ! »

1050- « Ils ont fait notre malheur :
Les voilà enfin occis !
Tressaillons donc de bonheur
Et jouissons enfin de la vie ! »

1051- Mais voilà qu’au bout de trois jours,
Les deux Témoins se redressèrent !
Tous les virent en pleine lumière,
Qui montaient au Ciel pour toujours !

1052- « Nous sommes débarrassés d’eux ! »
S’écrièrent ces orgueilleux.
« Faisons la fête maintenant :
Ils sont partis dorénavant ! »

1053- « La terre nous appartient :
Éliminons tous les chrétiens,
Et que pas un seul ne reste,
Et que commence le Hellfest ! »

1054- « Ils nous ont assez tourmentés
Pendant plus de trois années !
C’est à notre tour maintenant
De nous venger assurément ! »

1055- « Tuons, tuons et sans vergogne,
Et soyons fermes en la besogne !
Et par leur Pape, commençons :
Il faut que nous le débusquions ! »

1056- « Où est-il caché, ce mécréant ?
Nous l’étriperons en un moment ! »
Mais voici qu’Antéchrist leur dit :
« Vous vous y prenez mal, mes amis ! »

1057- « J’ai déjà beaucoup exterminé,
Et j’exterminerai encore !
Mais ces deux faux-ressuscités,
Je les ai déjà mis à mort ! »

1058- « Moi j’ai bien ressuscité
Avec mon saut de qualité,
Mais eux vous ont joué un tour
Que je vais débusquer en plein jour. »

1059- « Vous avez cru les voir monter
Jusqu’au sommet de l’Empyrée ?
Je vais les en faire descendre,
J’en jure par ma Salamandre ! »

1060- « Vous m’avez vu faire des miracles ?
Voici le miracle des miracles !
Je vais monter au Ciel après eux
Pour en faire descendre leur Dieu ! »

1061- « Je le précipiterai en enfer
D’où j’en ferai monter Lucifer,
Et vous le verrez tous de vos yeux,
Qui lui, m’adorera comme un dieu. »

1062- « Et c’est à l’ombre de ses ailes
Que je monterai jusqu’au Ciel
Que j’entraînerai avec moi
Afin qu’il réside ici-bas. »

1063- « Et je règnerai, non pas mille ans,
Mais au-delà de l’éternité,
Autrement dit, pendant tout le temps
Qui derrière elle est caché. »

1064- Sur ces mots, il s’éleva
Comme une étoile flamboyante
Tout en ouvrant ses grands bras :
La vision fut géante !

1065- Toute la terre le regarda
Qui montait majestueusement,
Et toute la terre l’adora
Comme le vrai dieu vivant.

1066- Plus il montait, plus on le voyait,
Et plus aussi il étincelait
Jusqu’à ravir la lumière-même
Du soleil ! Et tous criaient : « Je t’aime ! »

1067- Puis tout le ciel s’illumina
En ondes phosphorescentes :
Une symphonie se déchaîna
En plusieurs notes descendantes.

1068- Tous les diables d’enfer apparurent
En forme d’anges de lumière
Qui d’un seul coup tout éclairèrent
Jusqu’aux nuits-mêmes les plus obscures.

1069- Les étoiles-mêmes se découvrirent
Et vinrent adorer l’Antéchrist
Qui montaient toujours dans un sourire :
« C’est bien lui, criait-on, notre christ ! »

1070- Puis arriva l’apothéose
En une immense pluie de roses !
Mais soudain, il jaillit un feu :
Alors s’écarquillèrent les yeux !

1071- Le faux-miracle qu’ils attendaient
Allait-il donc se produire ?
Mais cette flamme de feu était
Ce qui allait justement l’occire.

1072- Il croyait chasser Dieu du Ciel
Par toutes ses mœurs arc-en-ciel,
Et il pensait devant toute la terre
Faire sortir Satan de l’enfer ?

1073- Mais il allait, et d’un seul coup,
Y être précipité lui-même :
Alors finiraient ses blasphèmes
Ainsi que le temps des loups.

1074- Car alors la terre se convulsa
Et un profond abîme se creusa,
Et Gog, avec toute son armée,
En enfer fut précipité.

1075- Et cette chute redoutable
Sera vue par tous les yeux :
Magog avec tous ses diables
Fut renversé dans l’éternel feu.

1076- Lui qui avait séduit tout l’univers
Alla rejoindre Lucifer,
Et dans le soufre le plus brûlant,
Il hurlera éternellement.

1077- Cette commotion inénarrable
Se produira certainement,
Et cette Bête détestable
Finira sa vie dans les tourments.

1078- Comment cela aura lieu exactement ?
Pouvons-nous donc l’imaginer ?
Mais Dieu seul sait bien comment
Finira l’Homme de péché.

1079- La réalité dépasse toujours
Ce que l’on peut conjecturer.
Mais c’est sûr, il viendra le jour
Où l’Antéchrist sera damné.

1080- Il est d’ailleurs damné d’avance
Comme tous les Pères l’ont dit.
Mais reprenons notre récit
Pour vivre cette ultime stance.

1081- Lorsque le soleil tomba
Sur la Cova da Iria,
N’était-ce pas pour nous prédire
Que le monde allait bientôt finir ?

1082- Mais avant qu’il ne finisse,
Le soleil jeta tous ses feux
Afin que cela nous avertisse
D’un certain temps de paix radieux.

1083- Avant que n’advienne ce temps,
L’Antéchrist devait apparaître
Pour que l’on adorât son maître
Qui n’est autre que Satan.

1084- Nous voici bientôt au terme
De cette heure ténébreuse
Toute faussement lumineuse
Avant que l’enfer se referme.

1085- Quand, au faîte de sa gloire,
Il escaladera les cieux,
Tout bouffi de sa victoire,
Il sera vaincu par Dieu.

1086- Le pied de l’Immaculée
Écrasera l’Homme damné
Comme il écrasa le serpent
Comme il fut prédit d’antan.

1087- Il se prélassait dans les hauteurs
Avec ses anges lumineux,
Chamarré de toutes les couleurs
Quand parut la flamme de feu.

1088- Il fut culbuté en un instant
Et toute son armée avec lui !
C’est alors que la terre s’ouvrit
Pour avaler ce nouveau géant.

1089- Sa multitude périt avec lui
Et l’on ne trouva plus leur place :
Quiconque avait adoré sa face,
Dans les abîmes le suivit.

1090- La terre parut bien déserte
Après ce grand cataclysme,
Mais ce ne fut pas une perte
Puisque revit le christianisme.

1091- Le Pape sortit de sa retraite,
Lui, choisi par les deux Témoins :
Sa personne avait été soustraite
Tant que régnait le Fils du malin.

1092- Ce dernier l’avait bien cherché,
Mais il ne l’avait pas trouvé
Quoiqu’il avait à sa disposition
Tout l’enfer et tous les démons.

1093- C’est pourquoi il avait poursuivi
Les deux Témoins, Hénoch et Élie,
Et lorsqu’il les eut tués,
Il crut son travail achevé.

1094- Mais lorsqu’il fut précipité
Par Notre-Dame de Fatima
Du plus haut jusqu’au plus bas,
Parut la Chaire de vérité.

1095- Le Pontife affermit ses frères
Dans un Concile général
Pour condamner l’Anticlérical
Qui avait subjugué l’univers.

1096- Alors eut lieu la consécration
Tant attendue de la Russie
Au Cœur-Immaculé de Marie,
Qu’à moitié faite en amont.

1097- Il acheva heureusement
Ce que Pie XII avait commencé :
Il conclut non moins heureusement
Ce que Pie IX avait engagé.

1098- Vatican II fut anathématisé
Et la conciliaire fut condamnée
Avec ses faux-papes hérétiques,
Ainsi que la tradition schismatique.

1099- Alors l’Église refleurit
Comme jamais dans aucun temps :
Toutes les sectes furent occies,
La maçonnerie premièrement.

1100- Car c’était d’elle qu’était sortie
L’horrible et infâme conciliaire :
Les deux ont pour jamais péri
Dans le fond tout au fond de l’enfer.

(à suivre)

Gilbert Chevalier
l'Aveugle-Vendéen

(29/03/2017 au 21/04/2017)

 

 http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/05/notre-dame-de-fatima-13-mai.html


  http://montfortajpm.blogspot.fr/search/label/Proph%C3%A9tie%20de%20St%20Fran%C3%A7ois%20d%27Assise

Plus sur la Grande Apostasie :

http://montfortajpm.blogspot.fr/search/label/Proph%C3%A9tie%20de%20St%20Fran%C3%A7ois%20d%27Assise

 

 
http://montfortajpm.blogspot.fr/search/label/Po%C3%A8mes%20pieux%20de%20Gilbert%20Chevalier%20l%27Aveugle-Vend%C3%A9en

Plus de Poèmes pieux de Gilbert Chevalier, l'Aveugle-Vendéen :

http://montfortajpm.blogspot.fr/search/label/Po%C3%A8mes%20pieux%20de%20Gilbert%20Chevalier%20l'Aveugle-Vend%C3%A9en

  

  + POÈME-DES-POÈMES 10

      

Page "Le CHAPELET récité avec vous !"


« Le ROSAIRE est ADMIRABLE !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
DISONS-LE DONC TOUS LES JOURS ! »

Alors, rendez-vous ici :
"Le CHAPELET récité avec vous ! 
avec Méthode montfortaine"