mardi 16 mai 2017

FATIMA en POÉSIE

300

« Lorsque saint Vincent annonçait la proximité du Jugement dernier, 
sa prophétie n’était pas absolue, mais comminatoire ; 
elle devait s’accomplir dans le cas 
où le monde n’aurait pas fait pénitence, 
mais un grand nombre de pécheurs s’étant convertis 
à la prédication de saint Vincent, 
Dieu retarda l’exécution de sa sentence, 
suivant cette parole de saint Ambroise, 
autorisée par une foule de textes de la sainte Écriture :
 “ Dieu saura changer de résolution 

si vous savez changer de vie : 
Novit Deus mutare sententiam, 
si tu noveris mutare delictum.” »

(Saint Antonin)

  LIENS de TÉLÉCHARGEMENT des PDF de CANTIQUES & PAROLES de SAINTS

 

http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/04/saint-vincent-ferrier-5-avril.html

 

* * * * * * *

NEUVAINE


à NOTRE-DAME AUXILIATRICE


ou MARIE, SECOURS des CHRÉTIENS

(16 - 24 mai)

  Vierge très puissante,
aimable Auxiliatrice du peuple chrétien,
quelle reconnaissance ne vous devons-nous point 

pour l’assistance que vous avez donnée à nos pères, 
quand, menacés par les Turcs infidèles,
ils ont invoqué votre secours maternel
en récitant dévotement le saint Rosaire !
Du haut du Ciel vous avez vu leur danger,
vous avez entendu leur appel avec compassion :
vous avez accueilli favorablement
leur humble prière,
suggérée par le grand Pontife Saint Pie V,
et vous vous êtes hâtée de venir à leur secours.
Ah ! faites, ô Mère chérie,
qu’aujourd’hui encore...

(la suite ici : http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/05/notre-dame-auxiliatrice-ou-marie.html )


* * *

Saint SIMON STOCK, 
priez pour nous.
(16 mai)




http://montfortajpm.blogspot.fr/p/le-scapulaire-de-notre-dame-du-mont.html 


LA SALUTAIRE PROMESSE 
ATTACHÉE AU PORT DU SCAPULAIRE  
DE NOTRE-DAME DU MONT-CARMEL :



 

* * *

MOIS de NOTRE-DAME du SACRÉ-CŒUR

https://gloria.tv/album/UjKzPoRcoKE81GwKSRm2gHxsL/record/DByEM6mgdWa81wWyNs7mBJXmA


16ème JOUR : L'AMOUR VAINQUEUR

1) Entre les âmes que le Verbe incarné fait agir selon son Cœur 
pour multiplier son amour envers son Père, 
celle de Marie a été le plus docile.
2) Pour aimer Dieu d'une manière infinie, 

cette Vierge se sert du Cœur de son Fils.
3) Par les mains de notre Mère et par le Cœur de Jésus, 

payons à Dieu notre dette d'amour.

« Annoncez-Lui que je languis d'amour ! »
...
 Notre-Dame du Sacré-Cœur, auguste Médiatrice, 

priez pour nous.

17ème JOUR : LA CÉLESTE OUVRIÈRE

1) En commençant sa vie publique, 
le Cœur de Jésus appelle sa Mère 
à la sublime mission de travailler avec Lui.
2) Le silence, la retraite et la prière 

sont les instruments dont Marie se sert 
pour aider le zèle du Cœur de Jésus.
3) Servons-nous des mêmes moyens, 

et nous répondrons aux désirs du Sauveur.

« N'allez pas travailler dans un autre champ. »
...
 

Notre-Dame du Sacré-Cœur, Mère de la divine grâce, 
priez pour nous.
(Litanies de Notre-Dame du Sacré-Cœur :  

 

 

* * * * * * *

 

AVE MARIA de FATIMA :

récit en 10 couplets (diaporama)




Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL de la vidéo :

https://youtu.be/gQK1pFwydkU

(exemple de site de téléchargement :  

https://www.onlinevideoconverter.com/fr/video-converter )



Fichier PDF des Paroles de l'Ave Maria de Fatima (les 3 cantiques) 
 ici :

+ Téléchargement : http://www.montfortajpm.sitew.fr/dl/Root/cslkw-AVE_MARIA_DE_FATIMA.pdf

Autres Versions :

http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/05/notre-dame-de-fatima-13-mai.html

 

* * *

 

FATIMA en POÉSIE




 Ave, Ave Maria !
Chantons-nous à Fatima :
Que toujours ce cantique
Soit prisé des catholiques !

Que d'Ave Maria
On chante à Fatima :
C'est pour émouvoir le Cœur
De la Dame au divin Cœur.

Fatima sur Mozart :
Oh, ce n'est pas un hasard
Si le clarinette-concerto
Inspira ce morceau.
http://www.youtube.com/watch?v=1t-MpGCH97c&index=48&list=PLkkHVphgJH9aNesOerQCbAn80qsyGHuO2


Que dis-tu du Scapulaire
Dont c'est la fête aujourd'hui ?
C'est Notre-Dame du Rosaire
Qui à Fatima nous l'apprit.

 Il y a bientôt cent ans
Que le soleil tourna
Au-dessus de Fatima
Vingt-et-un ans avant
Que n'eut lieu le Grand Avertissement :
Ce fut le Grand Miracle.
Près de quarante-deux ans
Après ce divin oracle
Éclata une guerre,
La Troisième du nom
Que notre divine Mère
Révéla à Lucie
En la terre bénie
De Cova da Iria
Tout près de Fatima.
On me dira : « Mais non !
Il n'y eut que deux guerres ! »
Chers amis, la dernière,
La Troisième du nom
Est celle que nous vivons.
Notre-Dame de Fatima,
Délivrez-nous de cette heure-là !
Non pas notre volonté, cependant,
Mais celle du Dieu vivant.
 
 Aujourd’hui, treize juillet :
De Fatima, c’est le secret
Qui ne fut révélé qu’en partie !
Mais qui aujourd’hui s’en soucie ?
 Notre-Dame à Fatima
Annonça l'avenir,
Ce qui devait venir
Et qui nous arriva :
La deuxième guerre mondiale
Et la Grande Apostasie
Prédite dans les saintes Annales
Ou Écritures comme on dit.
Secret que Notre-Dame révéla
À trois bergers de Fatima
Et qui est en cours d'accomplissement
Depuis plus de cinquante ans.
Fatima est blasphémé !
Fatima a été renié !
Mais Fatima s'accomplira
Par l'Ave Maria !

Ce jour, Notre-Dame de Fatima
Elle-même se nomma
Notre-Dame du Saint Rosaire,
En trois tableaux, non quatre.
Qui veut donc faire le diable-à-quatre
Aille en autre lieu le faire !
Quelles sont ces trois tableaux ?
Les mystères joyeux,
Douloureux et glorieux.
Quant aux lumineux, zéro,
Cela n'a pas été montré
Aux trois petits bergers.
Concluez, gens d'aujourd'hui,
Tout ce que cela vous dit.
Je vous dirai, quant à moi,
Ave, ave, ave Maria !

La Russie n'est point convertie,
Mais elle se convertira
Quand le vrai Pape la consacrera
Au Cœur-Immaculé de Marie.

Connaissez-vous Fatima ?
J'y suis allé une fois,
Mais d'une façon fugitive !
Hélas ! Pourtant là est l'eau vive.

Lourdes et Fatima,
Que j'aime ces noms-là :
Ce sont des noms merveilleux
Qui nous rapprochent de Dieu.

À Lourdes et à Fatima,
On y prie bien, n'est-ce pas ?
Et si vous n'y allez pas,
Chantez donc l'Ave Maria !
 
 
À Lourdes et à Fatima,
À la Salette et à Pontmain,
Nous chantons des Ave Maria
À pleine voix, avec entrain !

À Lourdes et Fatima
On dit l'Ave Maria :
J'aime beaucoup ces lieux
Où l'on aimait le bon Dieu.

 Voici trois lieux bénis,
La Salette, Lourdes, Fatima,
Que la Vierge Marie
En son temps visita.
La Salette, les pleurs !
Lourdes, la pénitence !
Fatima, le Rosaire !
Marie marque la dernière heure
Et la dernière stance
De la planète terre
Par ces apparitions
Si connues aujourd'hui
Mais qui par malheur sont
Tombées comme en oubli,
Comme tenues captives
Sous la main de l'Impie,
Qui sont à la dérive
Comme privées de vie.
Et dans ces lieux célèbres,
Comme dans beaucoup d'autres,
Maintenant on y célèbre
Un culte qui est tout autre
Que celui que Marie
Demandait qu'on y fît.
Ô abomination
De la désolation !
Mais un jour l'Ave Maria
Dans ces lieux-là reviendra.
À Lourdes et Fatima
Toujours on y priera,
Et on y chantera
Toujours l'Ave Maria !

Patience, patience,
Les temps vont bientôt changer :
Finira la carence
Ainsi que l'obscurité.
Nous le devrons à Marie,
À Notre-Dame de Fatima
Qui nous l'a bien promis :
Ave, Ave Maria !

L’Église aujourd'hui semble morte,
Mais elle ressuscitera :
Plus sa commotion sera forte,
Plus elle chantera Alléluia !
« À la fin, mon Cœur triomphera ! »

Dit Notre-Dame de Fatima.
Et le Sacré-Cœur a dit :
« Je vaincrai tous mes ennemis ! »
Continuez vos Ave Maria
Comme a demandé Notre-Dame de Fatima,
Et vous verrez le temps de paix !
Gloire à notre Dieu à jamais !

Notre-Dame de Fatima
À la fin triomphera
Malgré tous les aléas
De ce qui arrivera.
 À Fatima je suis allé
Juste pour une nuitée,
Pélerinage très écourté,
Avec la conciliaire, bien obligé...
  
Notre-Dame de Fatima,
Ils ont troqué votre basilique
Contre une ronde boutique :
Délivrez-nous de tous ceux-là.

Notre-Dame de Fatima,
Le faux-saint s'est attribué
Votre secret, en vérité :
Délivrez-nous de celui-là.

Notre-Dame de Fatima,
Il a fait tomber dans le puits
Tout ce que vous aviez dit :
Délivrez-nous de cet apostat.

Notre-Dame de Fatima,
Il n'a parlé que de l'homme
Devant vous, ce méchant homme :
Délivrez-nous de ce renégat.

Notre-Dame de Fatima,
Il crut tout ce que lui dit
La fausse sœur Lucie :
Délivrez-nous de ces gens-là.

Notre-Dame de Fatima,
Il a fait sa chanson
Entouré de jupons :
Délivrez-nous de cela.

Notre-Dame de Fatima,
Mais que fera le dernier ?
Comme ses devanciers !
Délivrez-nous du Potentat.

Notre-Dame de Fatima,
Lui qui contre vous attenta
S'inventa un attentat :
Délivrez-nous de ce faux-saint-là.

Notre-Dame de Fatima,
Délivrez-nous de Jean et Paul,
Et puis aussi des deux Jean-Paul,
Et de Benoît et de François.

Si l’Antéchrist a paru,
De même il disparaîtra :
C’est Notre-Dame de Fatima
Qui l’enverra chez Lulu.
 Ceux qui n'aiment pas Fatima
Ont bien tort en vérité ;
Ceux qui aiment Medjugorje
Ont bien tort pour ce coup-là.
 Si Medjugorje
Est un coupe-gorge,
C'est bien à Fatima
Qu'on vous la replacera.
Ô Notre-Dame de Fatima,
De Medjugorje préservez-nous,
Car ce qui apparaît là-bas,
C'est le diable et non point vous.
 Deux-mille-dix-sept sera
Le centenaire de Fatima ;
Trois et cinquième centenaires :
Maçonnerie, Luther !

Notre-Dame de Fatima nous avertit
Qu'il y aura beaucoup de martyrs ;
L’Écriture nous le dit aussi.
Il faut donc s'attendre au pire.

Notre-Dame de Fatima,
C'est certain, nous sauvera,
Si nous voulons bien réciter
Tous les jours nos Trois Ave.

Ave Maria ! Ave Maria !
Chantons-nous en processionnant
À Lourdes et à Fatima :
Continuons donc fidèlement.
N'hésitez pas à chantonner
Cet air que vous entendrez
Des deux Ave Maria
De Lourdes et de Fatima.
 
La vraie paix est à la porte,
Et de joie mon cœur se transporte !
Ave, ave, ave Maria !
Vive Notre-Dame de Fatima !


L’Église catholique refleurira
Comme annoncé par Notre-Dame de Fatima.


Gilbert Chevalier
l'Aveugle-Vendéen

(13/10/2013 au 13/07/2016)

 

LE TROISIÈME SECRET DE FATIMA (poème)

 

LOURDES & FATIMA (poème)

 


http://montfortajpm.blogspot.fr/search/label/Po%C3%A8mes%20pieux%20de%20Gilbert%20Chevalier%20l%27Aveugle-Vend%C3%A9en



SOMMAIRE des POÈMES PIEUX 

de Gilbert Chevalier, l'Aveugle-Vendéen :

http://montfortajpm.blogspot.fr/2017/05/sommaire-des-poemes-pieux-de-Gilbert-Chevalier.html

 

 


Page "Le CHAPELET récité avec vous !"


« Le ROSAIRE est admirable !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
Disons-le donc tous les jours ! »

Alors, rendez-vous ici :
"Le CHAPELET récité avec vous ! 
avec Méthode montfortaine"