vendredi 7 avril 2017

STABAT MATER (mis en cantique par l'Abbé Bouvier)

280


« Ô Marie, 
vous exaucez tous ceux qui vous prient. »

(Saint Alphonse de Liguori)






* * * * * * *
 
PREMIER VENDREDI du MOIS


http://montfortajpm.blogspot.fr/p/premiers-vendredis-samedis-du-mois.html
 
« J'ai souffert mille et mille outrages
Pour être à toi présentement :
Répare-les par tes hommages,
Mon Cœur t'en supplie ardemment ! »
 




« Ce jour du Premier Vendredi du mois
a été indiqué à sainte Marguerite-Marie par Notre-Seigneur lui-même,
pour faire amende honorable à son Cœur.
Il est donc bien :
1° de s'y préparer par une Neuvaine ;
2° de communier aux intentions réparatrices
demandées par le Sauveur à sa fidèle Amante ;
3° de renouveler sa Consécration au Sacré-Cœur. »
 
(d'après le fascicule de la Garde d'honneur du Sacré-Cœur)

 



* * * * * * *
 
NOTRE-DAME des 7 DOULEURS  
(vendredi de la Passion)


http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/03/notre-dame-des-7-douleurs-vendredi-de.html



« Le Sauveur attache des grâces bien précieuses
à la dévotion aux douleurs de Marie.
Pelbart rapporte qu’il fut révélé à Sainte Élisabeth Vierge,
que Saint Jean l’Évangéliste, après l’Assomption de Marie au Ciel,
désirait vivement de la revoir, et qu’il obtint cette faveur :
sa Mère chérie lui apparut, et même Jésus avec elle ;
il entendit ensuite Marie demander à son divin Fils
quelque grâce particulière
pour ceux qui ont de la dévotion à ses douleurs,
et Jésus lui promettre pour eux quatre grâces principales :
la première, que ceux qui invoquent cette divine Mère par ses douleurs,
mériteront de faire avant la mort une sincère pénitence de leurs péchés ;
la seconde, qu’il les protégera dans leurs tribulations,
surtout à l’heure de la mort ;
la troisième, qu’il imprimera en eux la mémoire de sa Passion,
et leur en donnera la récompense dans le Ciel ;
la quatrième, qu’il les remettra entre les mains de Marie elle-même,
afin qu’elle en dispose selon son bon plaisir,
et leur procure toutes les grâces qu’elle voudra. »


(St Alphonse de Liguori, "Les Gloires de Marie")




Notre-Dame de Campocavallo (image miraculeuse)


LE STABAT MATER

(mis en cantique par l'abbé Bouvier)

 


Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL de la vidéo :

https://youtu.be/6WuEUObZ6VE

 (exemple de site de téléchargement :  

https://www.onlinevideoconverter.com/fr/video-converter )

 

Chant : Jean-Myriam Chevalier
  Orgue
: Gilbert Chevalier (aveugle)

  Enregistrement : 2014



1- Debout, la Mère des douleurs,
Au pied de la Croix, tout en pleurs,
Regardait Jésus mourir.

2- Et sa tristesse et son malheur
Plongent un glaive dans son Cœur ;
Sa grande âme va souffrir.

3- Combien triste et combien cruel
Fut, pour son Cœur si maternel,
Le Calvaire de Jésus !

4- Quel tourment, quel supplice affreux
De voir les coups si douloureux
Que son Fils avait reçus !

5- Quel homme, sans verser des pleurs,
Verrait la Mère des douleurs
Dans un si cruel tourment ?

6- Quel cœur ne pourrait s’attendrir
De la voir si bien compatir
Aux douleurs de son Enfant ?

7- Pour les pécheurs il s’est livré :
Son corps mourant tout déchiré
Devant elle souffre encore.

8- Elle voit son Enfant chéri,
Dans la détresse d’un grand cri,
S’abandonner à la mort.

9- Fais-nous sentir à notre tour
Mère au grand Cœur, source d’amour,
La vertu de ta douleur.

10- Et fais surtout que notre cœur
Enfin se donne avec ardeur
À l’amour du Rédempteur.

11- Ô sainte Mère, dans nos cœurs,
Fixe l’empreinte des douleurs
Dont souffrait le Christ en Croix.

12- Il nous aima jusqu’à mourir :
Fais-nous la grâce de souffrir
Comme il souffrit autrefois.

13- Fais-nous pleurer près de ton Cœur
Et compatir à sa douleur,
Mère, jusqu’à notre mort.

14- Pécheurs debout près de la Croix,
À tes pleurs nous mêlons nos voix,
Dans l’amour et le remords.

15- Laisse-nous, Vierge de bonté,
Vierge de grâce et de clarté,
Nous repentir près de toi.

16- Fais-nous porter le souvenir
De tout ce qu’il voulut souffrir
Et de sa mort sur la Croix.

17- Que notre cœur compatissant
S’échauffe encore par le Sang
Que nous donna son amour !

18- Toi qui pour nous as tant souffert,
Viens me défendre de l’enfer,
Sainte Vierge, au dernier jour.

19- Ô Christ, lorsqu’il faudra mourir,
Par elle daigne m’accueillir
Dans la gloire de ton Ciel.

20- Ô Mère, quand mon corps mourra,
Par toi, mon âme s’en ira
Dans le bonheur éternel.  

Amen.

(Indulgences : 7 ans ; plénière chaque mois aux conditions ordinaires)


Fichier PDF des Paroles de ce cantique :

http://www.montfortajpm.sitew.fr/fs/Root/dfhiv-Stabat_Mater_mis_en_vers_par_l_Abbe_Bouvier_.pdf

+ Téléchargement : http://www.montfortajpm.sitew.fr/dl/Root/dfhiv-Stabat_Mater_mis_en_vers_par_l_Abbe_Bouvier_.pdf  

    

Tous les autres Cantiques 
sur les douleurs de Marie, ici :


  « Je vous salue, Marie, pleine de douleurs ;
Jésus crucifié est avec vous ;
vous êtes digne de compassion entre toutes les femmes,
et digne de compassion est Jésus, le fruit béni de vos entrailles.
Sainte Marie, Mère de Jésus crucifié,
obtenez-nous des larmes,
à nous qui avons crucifié votre divin Fils,
maintenant et à l’heure de notre mort. Ainsi soit-il. »







Page "Le CHAPELET récité avec vous !"


« Le ROSAIRE est ADMIRABLE !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
DISONS-LE DONC TOUS LES JOURS ! »

Alors, rendez-vous ici :
"Le CHAPELET récité avec vous ! 
avec Méthode montfortaine"