mardi 7 mars 2017

POÈMES PIEUX 6

268

« Ah ! je le sens, 
quand même j’aurais sur la conscience 
tous les crimes qui peuvent se commettre, 
je ne perdrais rien de ma confiance. »

(Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus)

http://montfortajpm.blogspot.fr/search/label/Po%C3%A9sies%20de%20Ste%20Th%C3%A9r%C3%A8se%20de%20l%27Enfant-J%C3%A9sus




Citation complète, ici :
http://montfortajpm.blogspot.fr/2015/11/tous-les-saints-de-lordre-du-carmel-14.html




 

LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=hsdl7EH5O2Y










* * * * * * *
  
Saint THOMAS d'AQUIN, 
priez pour nous.
(7 mars)



 « Marie a toujours été très pure de toute sorte de coulpe, 
parce que ni le péché originel, 
ni le mortel, ni le véniel, 
n’ont jamais eu aucune part en elle »
 

« Tous les enfants d’Adam sont conçus en péché, 
excepté la très pure et très digne Vierge Marie, 
qui a été entièrement préservée 
de tout péché originel et véniel. »

« La bienheureuse Vierge 

a été sanctifiée dès le ventre de sa mère, 
lorsque son âme a été unie avec son corps. »

« On peut trouver quelque créature si pure, 

qu’il ne puisse rien être de plus pur parmi les choses créées. 
Telle a été la pureté de la bienheureuse Vierge, 
qui a été exempté de tout péché originel et actuel. »

(Saint Thomas d'Aquin)

Saint THOMAS d'AQUIN & L’IMMACULÉE-CONCEPTION
par Saint Jean Eudes, ici :
http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/12/saint-Thomas-dAquin-et-l-Immaculee-Conception-par-saint-Jean-Eudes.html 


 



* * * * * * *


POÈMES PIEUX 6






251- Ave Maria ! Ave Maria !
Chantons-nous en processionnant
À Lourdes et à Fatima :
Continuons donc fidèlement.

252- Reconnaissons les bienfaits
De notre bon Dieu et Père :
Par lui nous avons été faits !
Cessons nos plaintes amères !

253- Si je regarde mon néant,
Le désespoir me prend ;
Mais en voyant ma Mère,
Tout aussitôt j’espère.

254- Que les voûtes de l’église
Retentissent de chants
Quand la sainte Hostie est mise
En l’ostensoir d’argent !

255- Le luxe luxuriant
Fait périr bien des gens :
Il conduit à la luxure
Qui en est comme la signature.

256- Au clair de la lune
Les enfants aiment bien jouer ;
Et c’est au clair de lune
Qu’on peut bien méditer.

257- À l’ombre de Notre-Dame
Il fait bon épancher son âme :
C’est là qu’on peut bien la prier
Et qu’on en est exaucé.

258- Les excès amoureux
Du Cœur de notre Dieu
Doivent nous subjuguer
Si nous n’avons pas le cœur fermé.

259- La dévotion au Sacré-Cœur
Est une tendre dévotion
Qui devrait nous ravir le cœur
D’amour et de componction.

260- Ô Sacré-Cœur de Jésus,
Amollissez notre cœur :
Remplissez-le de ferveur
Pour vous aimer de plus en plus.

261- Ô Notre-Dame de Montligeon,
Délivrez les âmes du Purgatoire :
Les mettez en la sainte Sion,
Dans le repos et dans la gloire.

262- Ô Notre-Dame Auxiliatrice,
De grâce, soyez-nous propice :
Délivrez-nous de nos ennemis
Et nous placez en Paradis.

263- Saint Donatien et saint Rogatien,
Voilà deux bien grands saints,
Patrons de l’Église de Nantes !
Mais qui aujourd’hui s’en tourmente ?

264- Lorsque vous direz
Paix et sécurité,
Eh bien, le sachez,
Le temps est arrivé.

265- Les adversaires
Seront vaincus
Par le saint Rosaire :
Qu’ils en soient convaincus.

266- Souvent les amis de la terre
Nous conduisent en enfer.
Il vaut mieux n’en avoir aucun
Que d’aller séjourner chez le malin.

267- Les gloires de sainte Jeanne d’Arc
Sont tout-à-fait nationales,
Mais sa fête nationale ?
Hélas, aucune marque !

268- À Massabielle,
La Vierge fidèle
Est apparue
À une enfant ingénue.

269- Ô Notre-Dame des cœurs,
Faites-nous vous aimer,
Et faites-nous adorer
Le divin Sacré-Cœur.

270- Pour nous il en est temps
Que nous nous convertissions
Ou ce sera la damnation
Si nous passons le temps.

271- Vivre d’Amour vraiment,
Ce n’est pas faire la fête,
Mais c’est incliner notre tête
En offrande au Dieu vivant.

272- Au Cœur de mon divin Sauveur
J’ai offert ma tête et mon cœur
Afin que son Sacré-Cœur
M’y loge à l’intérieur.

273- Que d’Ave Maria
On chante à Fatima :
C’est pour émouvoir le Cœur
De la Dame au divin Cœur.

274- Que de roses effeuillées
Sainte Thérèse a semées
Par toute la chrétienté
Depuis plus de cent années !

275- Le premier mai on fête
Saint Joseph artisan :
Pie XII en promulgua la fête
Il y a plus de cinquante ans.

276- Disons-le, le respect humain
Est pour beaucoup de chrétiens
Une pierre d’achoppement
Qui fait tomber en un moment.

277- Les litanies du Précieux-Sang
Sont en toute vérité,
Des litanies qu’on doit aimer
Malgré tout ce que l’on entend.

278- Désirons communier
En toute vérité
Comme à Jésus il plaît,
Et non comme il nous plaît.

279- Lorsque la mort viendra,
Lui diras-tu : « Attends
Encore un petit moment ! »
Mais non, elle te prendra.

280- Notre-Dame du Bel-Amour,
Que nous vous aimions toujours
Avec le même tendre amour
Dont vous nous aimez tous les jours !

281- Si nous voulons mettre couronne
Sur le front de la Madone,
Il nous faut bien réciter
Tous les jours le Chapelet.

282- Ô notre saint Patron,
Menez-nous en la Maison,
Celle que nous désirons,
Savoir la sainte Sion.

283- Ô notre saint Ange Gardien,
Prenez-nous par la main,
Et nous conduisez chez les Saints
Dans le beau Ciel serein.

284- L’heure était venue
Où la Vierge Marie
À Bernadette apparut
Dans sa belle patrie.

285- À Lépante, saint Pie
Avec son seul Rosaire
Gagna une grande guerre
Contre les Turcs ennemis.

286- Ô Notre-Dame de Toute-Patience,
Octroyez-nous votre patience,
Soyez-nous pleine de clémence,
Que nous fassions pénitence.

287- Engageons-nous résolument
Sur le chemin du Paradis,
Et n’hésitons plus un moment
Car il y va de notre vie.

288- Ô merveille infinie,
La sainte Eucharistie :
Ô l’infinie merveille
Que ce divin Soleil !

289- Tous les Saints sont catholiques :
Cela ne peut être autrement !
Au Ciel, point de musulmans,
D’apostats ou d’hérétiques...

290- L’espérance des vrais catholiques
Est espérance bien véridique,
Car l’Église revivra :
Elle ressuscitera.

291- La Russie n’est point convertie,
Mais elle se convertira
Quand le Pape la consacrera
Au Cœur-Immaculé de Marie.

292- Ce temps passera
Et l’on reverra
L’Église catholique
Aujourd’hui domestique.

293- Deux-mille-dix-sept sera
Le centenaire de Fatima ;
Trois et cinquième centenaires :
Maçonnerie, Luther !

294- Ave Maris Stella :
Salut Astre des mers ;
N’oublions pas dans nos prières
Aussi l’Ave Maria.

295- Si nous servons bien le bon Dieu,
Le monde nous fera la guerre
Ainsi que le démon et la chair :
C’est le prix pour aller aux Cieux.

296- Le serviteur fidèle
Ne cache pas son talent,
Mais il va toujours fructifiant
Jusqu’à la vie éternelle.

297- Sur l’Ave Maria de Lourdes,
Chantons un hymne à Jeanne d’Arc :
Nos tâches seront moins lourdes,
Se détendra notre arc.

298- Les litanies du Père de Montfort
Ne sont pas pour les esprits forts
Mais pour les dévots catholiques
Qui aiment beaucoup ses cantiques.

299- Ô Esprit de vérité,
Oh ! venez nous éclairer :
Préservez-nous de l’hérésie,
Du schisme et de l’apostasie.

300- Noël des enfants de Marie
Qui sont tous ses enfants chéris :
Elle les présente à Jésus
Par qui ils sont bien reçus.


Gilbert Chevalier
l'Aveugle-Vendéen

(19/05/2014 au 10/06/2014)

 

 
 http://montfortajpm.blogspot.fr/search/label/Po%C3%A8mes%20pieux%20de%20Gilbert%20Chevalier%20l%27Aveugle-Vend%C3%A9en

 

Plus de Poèmes pieux de Gilbert Chevalier, l'Aveugle-Vendéen :

http://montfortajpm.blogspot.fr/search/label/Po%C3%A8mes%20pieux%20de%20Gilbert%20Chevalier%20l'Aveugle-Vend%C3%A9en

 

  + POÈMES PIEUX 5

 

 


Page "Le CHAPELET récité avec vous !"


« Le ROSAIRE est admirable !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
Disons-le donc tous les jours ! »

Alors, rendez-vous ici :
"Le CHAPELET récité avec vous ! 
avec Méthode montfortaine"