mercredi 29 mars 2017

POÈME-DES-POÈMES 6

276


 « Quand nous saluons Marie par l’Ave Maria, 
prière qui lui est si agréable, 
elle nous répond toujours du haut du Ciel 
par quelque grâce. »

(Saint Alphonse de Liguori)





L'AVE MARIA & l'ANGELUS, ici :
http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/04/lannonciation-lave-maria-langelus.html




* * * * * * *

  POÈME-DES-POÈMES 6



501- L’Exterminateur est en route :
De cela, n’aie aucun doute !
Ses processus sont ses flèches
Pour au ciel faire des brèches.

502- À l’assaut du Paradis,
Il monte, sans contredit :
Avec son saut de qualité,
Il va tout accélérer.

503- Il me faut anticiper
Ce qui doit arriver,
Car mon poème, autrement,
S’arrêterait à l’instant.

504- Car au temps où nous sommes,
Aucun miracle il n’a fait ;
Voyons donc ce que cet Homme
Fera : écoute s’il te plaît.

505- Sa porte sainte passée,
Il ne se contiendra plus :
Après son saut de qualité,
Il voit qu’il est élu.

506- C’est l’Élu du Dragon,
Comme d’autres l’ont été :
Mais lui, c’est le dernier,
C’est le Fils du Démon.

507- En cette qualité
Du Fils de Lucifer,
Tout pouvoir est accordé
À cet Homme de Fer.

508- Faussement ressuscité,
Il se croit immortel :
Au-delà de l’éternité,
Il a placé son ciel.

509- Son ciel est la maison
Qu’il appelle commune,
Où toutes les choses sont
Pour tous et chacun, communes.

510- Maintenant qu’il se croit
Au-dessus de la loi,
Il ne se contient plus
Et marche sur les nues.

511- Déplaçant à volonté
Montagnes et vallées,
Il change la configuration
De cette nouvelle maison.

512- Quoique cela soit tout faux,
Tous pensent que c’est vrai,
Que cet homme est le Très-Haut
Et qu’il donne la paix.

513- Ses prodiges seront
D’une grande extravagance :
Pour qui bien les scruteront,
Ils verront leur impudence.

514- Les exemples charismatiques
En sont une pâle idée,
Car leur caractéristique
Sera la sensationnalité.

515- Il fera des acrobaties
Plus grandes qu’à Garabandal,
Et il fera des prophéties
Comme celles de l’Escorial.

516- Il fera virer le soleil
Comme à Medjugorje l’on vit :
Avec de la boue, il se purifie,
Comme à Dozulé : c’est tout pareil !

517- Comme à Amsterdam il fera
Ce qu’a fait le diable à Akita,
Et bien plus qu’à San Damiano,
Et au-delà de Kibeho.

518- Ce que les fausses apparitions,
Soit publiques ou privées,
Et les charismatiques font,
Par lui, cela est surpassé.

519- Oui, il a tout surpassé
Des fausses apparitions
Qui n’étaient que l’embryon
De ce qu’il a réalisé.

520- Tous les apparitionneurs
Et les apparitionneuses
Ne sont que lueurs fumeuses
À côté de l’Exterminateur.

521- De Garabandal, les quatre voyantes
Par leurs acrobaties extravagantes,
De l’Antéchrist, furent l’image :
Châtiment, miracle, avertissage !

522- Trente-huit : Avertissement !
Vatican II : le Châtiment !
Dix-Sept : le Grand-Miracle !
Et voilà les vrais Oracles !

523- Les exemples passés
Servent pour l’avenir
De l’Homme de péché
Qui les fait en bien pire.

524- Il est l’achoppement
Pour tous les réprouvés :
Pour les prédestinés,
L’épreuve pour un temps.

525- Tu crois Garabandal ?
Le bon Dieu te réprouve,
Mais l’Antéchrist t’approuve :
De même pour l’Escorial.

526- Tu crois San Damiano,
Ainsi que Kibeho ?
L’Antéchrist est content,
Mais Dieu est mécontent.

527- Akita, Amsterdam,
Tu aimes ce ramdam ?
L’Antéchrist applaudit
Très fort avec furie.

528- Medjugorje, Valtorta,
Toutes ces choses-là
L’Antéchrist dépassera
Haut la main et fort le bras.

529- Kerezinen, Balestrino,
Loublande, L’Ile-Bouchard,
Sont des exemples bien hauts
Qui révèlent le Renard.

530- Bayside et autres apparitions,
De l’Antéchrist ne sont
Que des exemples ténus
De sa présente venue.

531- Dozulé et d’autres exemples
Ne sont que piètres exemples
De ce que l’Antéchrist fera :
Je t’en prie, écoute-moi.

532- Car d’innombrables prodiges
Se produisent partout,
Seulement en vestiges
Pour annoncer le Loup.

533- Chez d’innombrables voyants
Et voyantes de tous calibres
On dénote Satan
Qui agit à l’air libre.

534- Chez les charismatiques aussi,
Miracles et prophéties !
L’Antéchrist ira plus loin :
Ce n’en fut que le chemin.

535- Il rit, il rit, il rit,
Et tout le monde rit ;
Il pleure, il pleure, il pleure,
Et tout le monde pleure.

536- Il est ici et là
Et partout à la fois,
Les diables prenant sa forme
Mais sans être difformes.

537- On ne le reconnaît pas
Pour ce qu’il est vraiment :
On dit de celui-là
Qu’il est Dieu tout-puissant.

538- On ne le reconnaîtra
Pour ce qu’il est vraiment
Que lorsqu’il s’en ira
En enfer éternellement.

539- Un des signes certains
Que l’Antéchrist est là,
C’est qu’on ne le sait pas :
Savoir, on ne veut point.

540- Voilà qu’il s’est fait pape ?
On adore le pape !
Pour ce qui est des vrais Papes,
Ils détestent le Pape.

541- Eh oui, la chose est telle
Qu’on prend l’enfer pour ciel,
Et l’on y met dedans
Ceux qui vont de l’avant.

542- Ceux qui vont de l’avant
Comme l’Antéchrist dit,
Ne sont point des fervents
Mais des amis de lui.

543- Eux aussi auront part
À cette primipare :
Ils feront avec lui
Ce que lui-même fit.

544- Ils feront des miracles
Comme lui-même fera :
Ils tiennent des cénacles
Déjà même ici-bas.

545- Si tu ne comprends pas
Tout ce que je viens de dire,
Alors tu le comprendras
Quand je finis d’écrire.

546- Lorsque je finirai
D’écrire ce que dirai,
C’est que la chose alors
Sera tout au-dehors.

547- Tout au-dehors sera
Ce qu’alors tu verras :
Chose mystérieuse,
Oui, chose merveilleuse !

548- Car, qui pourra comprendre
Ce que fait la Salamandre
Tout au milieu du feu ?
Mais regarde donc ses yeux !

549- Elle te dit : « Je suis
Vraiment celui qui suis ! »
Et toi, tu la crois sur parole
À cause de son auréole.

550- Tu la suis où elle va
Dans les antres des francs-maçons,
Et tu crois bien que c’est là
Que gît le divin Éon !

551- Et te voilà bien trompée
Dans les bras de ton Asmodée !
Les trois-points ont fort bien compris
Tout ce qu’au-dessus, là, je dis.

552- Mais eux aussi seront bien trompés
Par celui-là qu’ils ont bien élu,
Car il les tient déjà enchaînés,
Tous ces aveugles n’ayant rien vu !

553- Qui pourra donc le retenir
Puisque vous l’avez fait venir ?
Mais il vous subjuguera,
Et vous lècherez ses pas.

554- Ses pas lancent des étincelles
Qui enflamment la planète
Et qui éclairent jusqu’au ciel
Les cheveux des comètes.

555- La terre ne lui suffit pas :
Il veut tout l’univers,
Le ciel et les enfers,
L’éternité jusqu’au-delà !

556- Cela n’est pas suffisant
Pour l’Homme de péché :
Il veut la déité,
Et même le néant.

557- Son plan est établi
Depuis longtemps déjà
Car la maçonnerie
L’a aidé en cela.

558- Il veut monter, monter,
Monter toujours plus haut :
Il ne peut arrêter,
Car il veut le chaos.

559- Ses éclairs illuminent
La face de l’océan,
Et tous les astres s’inclinent
En faisceaux rayonnants.

560- Il en fait à loisir
Tout ce que bon lui semble,
Multipliant les plaisirs
D’un commun vivre ensemble.

561- Tout ce que nous verrons,
Nous le voyons déjà,
Mais personne n’en fait cas,
Et alors tous dormiront.

562- Quand l’Antéchrist fera
Ses faux miracles éclatants,
Dis-moi, qui réagira ?
Personne ! Comme maintenant !

563- Triste réalité,
Mais réelle vérité !
C’est pourquoi les deux Témoins
Se mettront en chemin.

564- Car s’ils ne venaient pas,
Le monde serait perdu :
D’Église, il n’y aurait plus !
Or cela ne se peut pas.

565- Souviens-toi du début
De ce poème-ci !
Mais tu ne m’écoutes plus
Et tu n’as rien suivi.

566- C’est que l’indifférence
Partout a prévalu :
Les deux Témoins prévus
Prêcheront la pénitence.

567- Je reprends mon récit
Où je l’avais laissé ;
Les deux Témoins attristés
Ont tout vu et se sont dit :

568- « Le temps est arrivé
Pour nous deux de prêcher
Toute la vérité
Contre l’Homme de péché. »

569- Ils voient toute la turpitude
De ce monde désolé :
Ils entendent la solitude
Des hommes désespérés.

570- Car la désespérance
Gît à peu près partout,
Mais ces Hommes d’espérance
Font voir où est le Loup.

571- Les Hommes d’espérance
Sont Hénoch et Élie
Qui, prêchant la pénitence,
Seront pour tous la lie.

572- Il a posté des sentinelles,
De l’enfer jusque même au ciel,
Afin que ne viennent pas
Ces deux vrais Témoins-là.

573- Mais ils sont venus, ils viendront
Contre ce grand Caméléon,
Et ils diront, et ils disent
Ce que les Prophètes prophétisent.

574- Et ils réduisent à néant
L’Homme de l’iniquité
Qui ne sait plus d’ailleurs comment
Les combattre pour les contrer.

575- Et c’est miracles contre miracles,
Des oracles contre des oracles !
Les deux disent la vérité,
Mais lui répand l’iniquité.

576- Car les miracles des deux Témoins
Sont véridiques et certains :
L’autre et ses prodiges menteurs
Sont faux dans toute leur teneur.

577- Mais le monde préfère croire
Tout ce qui est mensonger,
Car il veut s’en faire accroire
Pour pouvoir mieux pécher.

578- L’Antéchrist lui donne à boire
Ce qu’il désire avidement
En lui faisant tout voir
D’un seul coup en l’aveuglant.

579- Et tu crois marcher sur la mer
Et même voler dans les airs
Alors qu’en réalité
Tu es chez toi attablé.

580- Mais le mirage est si fort
Que tu ne peux t’en défaire,
Et tu défies même la mort
Que tu crois morte : erreur d’enfer !

581- Il faudra bien que tu meurs,
Ô Exterminateur,
Et ta mort sera terrible,
Toi qui te crois invincible !

582- Quand tu te croiras certain
De ta victoire entière,
Alors viendra ta fin,
Ô Fils de Lucifer !

583- En attendant, il est là,
S’en allant de-ci de-là,
Arrivant à l’improviste,
Mais la caméra suit sa piste.

584- Il le sait bien, ce fourbe
Qui prend toutes les lignes courbes
Pour sillonner les périphéries
Qu’il illumine de ses féeries.

585- Il sème partout ses virus
Qui produisent des processus
Qui marchent tout seul une fois lancés
Pour tout détruire sur leur lancée.

586- Et il est toujours en chemin
À la poursuite des deux Témoins
Pour les traquer et mettre fin
À leur course, à leur destin.

587- Pendant trois ans et demi,
Il sera à leur poursuite,
Commettant folies sur folies :
Mais devant eux, il prend la fuite !

588- Il est obligé de reconnaître
Que contre eux, il ne peut rien !
Il emploie tous les coups de traître,
Mais chaque fois tombe sa main.

589- Toute sa sorcellerie
Échoue devant Élie :
Tous ses misérables pokes
Sont en échec devant Hénoch.

590- Il remue ciel et terre,
Mais devant eux, rien à faire :
On les dirait invulnérable !
Qu’inventera donc ce misérable ?

591- Il leur tend à plaisir
Tous les pièges possibles,
Mais il voit tous ses désirs
Sauter comme des fusibles.

592- Il croit les prendre à tel endroit ?
Ils sont partis ailleurs !
Ça y est, il les voit,
Mais soudain il prend peur.

593- Il dérange les éléments :
C’est son changement climatique !
Afin de les surprendre aisément :
Mais il se trompe, ils sont catholiques !

594- Il envoie contre eux des orages :
Ils mettent à bas ses mirages !
Il déchaîne contre eux des cyclones :
Tranquillement ils continuent leurs prônes !

595- Il va et il vient :
Jamais ne les atteint !
Eux se présentent à lui
Et il reste déconfit.

596- Il a eu beau marquer
Et beau martyriser,
Des prodiges faire aussi,
Malgré cela, rien n’y fit.

597- Il fait tourner le soleil
Pour émouvoir ses pareils
Afin qu’une fois émus
Ils chassent les deux inconnus.

598- Mais ceux-ci parcourent le monde
Sans s’occuper de la Bête immonde :
Ils dénoncent Vatican II,
Jean XXIII et Jean-Paul II.

599- Ils les dénoncent tous les six,
Jean-Paul Ier et Paul VI,
Le Benoît et le François,
Et au diable ils les envoient.

600- Ils condamnent leur doctrine
En prêchant la pénitence :
Ils remettent la discipline
Et font cesser la vacance.

(à suivre)

Gilbert Chevalier
l'Aveugle-Vendéen

(22/09/2016 au 09/10/2016)

 


+ Prophétie de St François d'Assise  sur l'Exterminateur

 

http://montfortajpm.blogspot.fr/search/label/Proph%C3%A9tie%20de%20St%20Fran%C3%A7ois%20d%27Assise


SOMMAIRE des ARTICLES ayant trait à la GRANDE APOSTASIE :

 

 
http://montfortajpm.blogspot.fr/search/label/Po%C3%A8mes%20pieux%20de%20Gilbert%20Chevalier%20l%27Aveugle-Vend%C3%A9en


SOMMAIRE des POÈMES PIEUX 

de Gilbert Chevalier, l'Aveugle-Vendéen :

http://montfortajpm.blogspot.fr/2017/05/sommaire-des-poemes-pieux-de-Gilbert-Chevalier.html

 

  + POÈME-DES-POÈMES 5

      

Page "Le CHAPELET récité avec vous !"


« Le ROSAIRE est ADMIRABLE !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
DISONS-LE DONC TOUS LES JOURS ! »

Alors, rendez-vous ici :
"Le CHAPELET récité avec vous ! 
avec Méthode montfortaine"