mercredi 29 juin 2016

UNE ÉGLISE SALE

203

« Le combat ne cesse 
que lorsqu’on est assuré de la victoire 
en entrant dans le Royaume éternel. »

(Saint Prosper)





* * * * * * *


UNE ÉGLISE SALE


  Permettez donc que je vous dise
Ce qu'est la véritable Église,
Ou plutôt ce qu'elle n'est pas
Et que l'autre croit qu'elle a.
La sainte Église n'est pas sale
Comme le prétend un visage pâle !
Elle n'est pas non plus accidentée
Comme le prétend l'homme tourmenté !
Lui, il est dans son bureau ;
L’Église, elle, est dans les travaux.
Lui est dans la synagogue,
Mais l’Église est pédagogue :
Elle nous enseigne quoi faire ;
Lui nous enseigne à mal faire.
Lui est un révolutionnaire ;
L’Église est toute débonnaire.
Plus il veut la mettre dehors,
Plus elle se hâte vers le port.
Son Époux est un Dieu catholique ;
Son dieu à lui est la mosquée !
Son âme à lui est famélique !
L’Église a l'Esprit de vérité
Qui l'instruit et la guide toujours
Dans un vibrant et merveilleux amour.
L'église sale à lui
N'est pas l’Église, je vous le dis,
Mais la prostituée de Babylone
Qui à tous ses amants se donne.
Et qui sont donc tous ses amants
Avec qui elle fait la fête ?
Ce sont toutes ces vilaines bêtes
Des non-vénérables traditionnements
Qui iront tous en un instant
Avec lui rejoindre Satan.
La sainte Église est aussi vierge ;
La sale église, elle, est veuve :
C'est lui-même qui nous l'assure !
Il n'a pas de mots assez durs
Contre la sainte Église qu'il abreuve
Des coups redoublés de sa verge.
Il la calomnie à tout moment,
Lui, cet anti-clérical,
Cette face-bouc au visage pâle
Qui ira en enfer assurément
S'il continue de la dénigrer
Chaque matin, chaque journée.
L'église sale n'est pas,
Je le répète encore une fois,
La sainte Église de Jésus-Christ
Mais bien plutôt sa pagode à lui
Qui écume les périphéries
Existentielles de l'enferrerie.
Vraiment je suis attristé
De dire cette vérité
Que plus personne ne comprend
Tant est grand l'aveuglement.
Ô juste jugement de Dieu
Qui a aveuglé nos yeux
Pour ne plus voir ce que nous voyons
Tant nous avons perdu la raison.
Ô sainte Vierge délivrez-nous
De l'emprise de tous ces loups
Qui ont usurpé la sainte Place
De la gloire et de la grâce
Pour en faire des superstitions
Qui certainement si nous les suivons
Nous mèneront droit à l'enfer
Avec leur prince Lucifer.
Qui réagira à tous ces blasphèmes
Qui sortent de ce vieux volcan
Je le dis, je le dis en pleurant :
Personne ! église sale : anathème !
Maintenant écoutons pour finir
Quatre vers du Père de Montfort
Qui diront mieux ce que je viens de dire :
D'un Saint, ce sont des vers très forts.
« Je déteste tout hérétique,
Le juif, le turc et le païen,
L'apostat et le schismatique ;
Le seul catholique est mon bien ! »

La Foi catholique a parlé :
À nous donc de bien l'écouter,
Et de la mettre en pratique
Comme nous le dit ce cantique :

 

Gilbert Chevalier
l'Aveugle-Vendéen

(28/11/2013)

 

 

 

LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=gue_xX06eD0

  PAROLES ici :

http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/01/la-chaire-de-saint-pierre-rome-18.html

http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/01/la-chaire-de-saint-pierre-rome-18.html

 


http://montfortajpm.blogspot.fr/search/label/Proph%C3%A9tie%20de%20St%20Fran%C3%A7ois%20d%27Assise


SOMMAIRE des ARTICLES ayant trait à la GRANDE APOSTASIE :

 

 
http://montfortajpm.blogspot.fr/search/label/Po%C3%A8mes%20pieux%20de%20Gilbert%20Chevalier%20l%27Aveugle-Vend%C3%A9en


SOMMAIRE des POÈMES PIEUX 

de Gilbert Chevalier, l'Aveugle-Vendéen :

http://montfortajpm.blogspot.fr/2017/05/sommaire-des-poemes-pieux-de-Gilbert-Chevalier.html

 


Page "Le CHAPELET récité avec vous !"


« Le ROSAIRE est admirable !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
Disons-le donc tous les jours ! »

Alors, rendez-vous ici :
"Le CHAPELET récité avec vous ! 
avec Méthode montfortaine"