mercredi 25 mai 2016

Dernières mises en ligne _ Ste Madeleine-Sophie Barat

184

« Qui que tu sois, pécheur, 
si enfoncé et si endurci que tu te sentes dans le mal, 
ne désespère pas ! 
Vas aux pieds de Marie : 
implore son secours et tu seras sauvé. »

(Saint Bernard)


LIENS de TÉLÉCHARGEMENT des PDF de CANTIQUES & PAROLES de SAINTS


* * *




« À Paris,
sainte Madeleine-Sophie Barat,
fondatrice de l'Institut des Sœurs du Sacré-Cœur de Jésus.
 Elle travailla grandement à la formation chrétienne des jeunes filles.
Elle a été inscrite au catalogue des saintes vierges par le Pape Pie XI. »

(Le Martyrologe Romain au 25 mai)



* * *


NEUVAINE à NOTRE-DAME du SACRÉ-CŒUR

(fêtée le 31 mai)

 

 

TROISIÈME JOUR :

  La protection de Notre-Dame du Sacré-Cœur

 

  « Nous venons implorer votre protection. »

 


Quel royaume que notre cœur !... 
la nature et la grâce l'assiègent tour à tour ; 
l'esprit du bien et l'esprit du mal se le disputent à l'envi, 
et c'est nous seuls qui sommes maîtres de le donner à qui il nous plaît... 
Mais infiniment plus désirable est le Cœur de Jésus, 
ce vaste royaume où habite l'Amour divin avec ses infinies miséricordes ! 
Là se trouvent la justice et la paix ; 
les richesses de l'éternité y abondent ; 
toutes les vertus y fleurissent ; 
la terre et le ciel s'y rencontrent. 
Dieu et l'homme s'y donnent le baiser de réconciliation, 
et c'est Marie qui peut nous introduire dans cet asile du vrai bonheur. 
Vous avez toujours libre accès auprès de lui, ô Notre-Dame du Sacré-Cœur ! 
Vous pouvez en obtenir l'entrée à ceux que votre amour protège. 
Ô Mère bien-aimée, souvenez-vous que nous sommes vos enfants ; 
que nous sommes sous votre protection ; 
que nous voulons demeurer avec vous dans le royaume de l'éternel amour : 
et aujourd'hui voyez-nous humblement prosternés à vos pieds 
pour vous demander une nouvelle preuve 
de votre maternelle et auguste libéralité ! 
Ô céleste Trésorière du Cœur de Jésus, 
vous êtes riche et nous sommes pauvres : 
vous avez tout et nous n'avons que le néant ! 
En nous voyant prosternés devant vous, 
resterez-vous sourde à nos gémissements ?... 
Est-ce en vain que nous serons près de vous 
et que nous frapperons à la porte du Cœur de votre divin Fils ?... 
N'êtes-vous pas la Mère de miséricorde ? 
Ne dédaignez pas de porter secours à des enfants 
qui gémissent sous le poids de tant d'épreuves, 
de les délivrer de tant de maux qui les accablent, 
et d'écarter d'eux les attaques de leur infernal ennemi. 
Ô Notre-Dame du Sacré-Cœur, 
que votre manteau virginal abrite toujours vos enfants ! 
Gardez-les, ils sont à vous sans retour.




Souvenez-Vous, ô Notre-Dame du Sacré-Cœur,
de l’ineffable pouvoir que votre divin Fils
vous a donné sur son Cœur adorable.
Pleins de confiance en vos mérites,
nous venons implorer votre protection.
Ô céleste Trésorière du Cœur de Jésus,
de ce Cœur qui est la source intarissable de toutes les grâces,
et que vous pouvez ouvrir à votre gré
pour répandre sur les hommes
tous les trésors d’amour et de miséricorde,
de lumière et de salut qu’il renferme,
accordez-nous, nous vous en conjurons,
les faveurs que nous sollicitons...
Non, nous ne pouvons essuyer de refus,
et puisque vous êtes notre Mère,
ô Notre-Dame du Sacré-Cœur,
accueillez favorablement nos prières
et daignez les exaucer.

Ainsi soit-il.




Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL de la vidéo :

https://youtu.be/LW-NUg0Ip6A

(exemple de site de téléchargement :  

https://www.onlinevideoconverter.com/fr/video-converter )




* * *


NEUVAINE au SACRÉ-CŒUR de JÉSUS
pour se préparer 

à chaque premier Vendredi du mois

(http://montfortajpm.blogspot.fr/p/premiers-vendredis-samedis-du-mois.html)

qui, le 3 juin coïncidera avec la Fête du SACRÉ-CŒUR







 Invocations, ici :
http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/02/dernieres-mises-en-ligne-neuvaine-au.html

& l'Acte de Réparation, là :
http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/03/dernieres-mises-en-ligne-st-casimir.html


* * *

 

À DIEU

(cantique de St Alphonse de Liguori)

 

 https://gloria.tv/album/o7cyg42MJsD/audio/nFkmPsCZhBX

(Audio [mp3] à télécharger !)

 

Chant : Jean-Myriam Chevalier
 
Accompagnement à l'orgue : Gilbert Chevalier (aveugle) 

  Enregistrement : 16 mai 2016 

Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL de la vidéo :

https://youtu.be/jTncyWygBz0



 

« De toute éternité, que n'ai-je reçu l'être,
Dès que je fus aimé de ton Cœur paternel !
De toute éternité, j'aurais pu te connaître
Et rendre à ton amour un amour éternel.
Ce n'est point pour la jouissance ;
Mais j'aurais pu toujours contempler ta splendeur,
Et j'aurais eu plus d'assurance
De t'aimer sans mesure, ô le Dieu de mon cœur ! »

 

Plus de Cantiques & Litanies de la Sainte Trinité ici :
http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/05/la-tres-sainte-trinite-notre-dame-de-la.html



* * *


 

ROSAIRE ENTIER

  sur les Ave Maria de Lourdes & Fatima

(cinquième version)


Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL de la vidéo :

https://youtu.be/rz0sr_6XMoQ

Interprète : Gilbert Chevalier (aveugle) 
Enregistrement : mars 2016



Fichier PDF 
des 6 Cantiques du Rosaire ici :

+ Téléchargement : http://www.montfortajpm.sitew.fr/dl/Root/cu13d-Les_15_mysteres_du_Rosaire_Ave_Maria_de_Lourdes_Fatima_.pdf







* * *

 



Aux POÈTES du TEMPS
1/2

(cantique de St Louis-Marie Grignion de Montfort)



Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL de la vidéo :

https://youtu.be/9KyTucb5uGQ

 

Compositeur-interprète : Gilbert Chevalier (aveugle) 
Enregistrement : 2012



PAROLES ici :http://montfortajpm.blogspot.fr/2015/11/sainte-cecile-22-novembre.html



* * *

 

ADIEU AU MONDE INSENSÉ

3ème version

du troisième Intégral

(cantique de St Louis-Marie Grignion de Montfort)




Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL de la vidéo :

https://youtu.be/0N6FjMplDsc



Interprète : Gilbert Chevalier (aveugle) 
Enregistrement : 2014




1- Adieu, monde trompeur !
Je te dis : Anathème !
Avec Dieu, mon Sauveur,
Que je sers et que j’aime.
Ministre de Satan, Dieu t’a maudit, Dieu t’a maudit sur terre !
Je veux aussi, pour l’imiter, te déclarer la guerre !

2- C’est Satan qui t’apprend
Ta ruse et ta malice :
Contre le Tout-Puissant
Tu fais régner le vice,
Tu lui résistes en tout ! Il veut guérir, il veut sauver nos âmes :
Tu les séduis, tu les corromps, tu les conduis aux flammes !

3- « Souffrez, dit Jésus-Christ,
Si l’on vous persécute,
Si chacun vous maudit,
Vous maltraite ou rebute. »
Ceux-là, dis-tu, sont fous. Ô francs poltrons, tirez, tirez vengeance :
En gens de cœur, en gens d’honneur, vengez cette insolence !

4- Dieu répète cent fois :
« Heureux celui qui pleure !
Il faut porter sa croix
Et se vaincre à toute heure. »
Porter la croix, dis-tu, pleurer, souffrir, se faire mal, folie !
Rire et danser, boire et manger, vivants, voilà la vie !

5- « Bienheureux l’innocent
Qui souffre l’indigence ;
Malheureux le méchant
Qui vit dans l’abondance. »
Ne manquons point, dis-tu, soyons prudents, sortons de la poussière :
Le bonheur est de s’enrichir pour faire bonne chère.

6- Tu n’as pour le prochain
Qu’un cœur impitoyable !
Tu n’as que du dédain
Du pauvre misérable ;
S’il vient te demander, tu lui réponds : « Vas-t’en, coquin, travaille !
Qui m’a donné cet importun ? Je n’ai double ni maille ! »

7- Ô monde, réponds-moi,
N’est-il pas véritable
Que Dieu se trompe, ou toi ?
Mais, hélas ! détestable !
Ton mal ne peut guérir, car le démon, qui t’instruit et t’anime,
Te rend toujours aveugle et sourd et ferme dans le crime !

8- Ton abord est pompeux,
Montrant un beau visage
À tous ceux que tu veux
Réduire en esclavage.
Tu promets sans tenir, tu séduis tout par ruse et par finesse,
Tu fais mourir, tu fais périr tous ceux que tu caresses !

9- Tes souris sont mortels,
Tes biens sont en figure,
Tes plaisirs sont charnels
Et ta joie est impure.
Ceux qui t’ont mieux servi n’ont, à la fin, qu’un repentir pour gage,
Et pour jamais, et pour jamais un enfer pour partage !

10- Ton argent est ton roi,
Le Démon est ton père,
Ton plaisir est ta loi,
Et ta chair est ta mère.
Mais qu’apprends-tu chez toi ? La vanité, l’iniquité, le crime !
Ceux qui le font plus finement sont plus dans ton estime.

11- Le péché n’est, dis-tu,
Qu’une galanterie ;
Tu traites la vertu
D’une bigoterie.
Selon toi, la douceur, c’est lâcheté ; l’humilité, bassesse ;
Faire oraison, rusticité ; craindre l’enfer, faiblesse.

12- On nomme ton palais
L’infâme Babylone,
Où finement tu mets
Le Démon sur le trône.
Là, ton qu'en dira-t-on, tes bons repas, tes faux plaisirs, ta gloire,
Tes jeux, ton vin et ton argent te font chanter victoire.

13- Ô grand Dieu, levez-vous !
Prenez, prenez les armes,
Pour combattre avec nous
Le monde avec ses charmes.
« Confiez-vous, mon fils : je l’ai vaincu, vous le vaincrez de même ;
Il m’a haï, et s’il vous hait, c’est donc que je vous aime !

14- « Prenez tous mon parti
Contre ce détestable !
C’est Satan travesti
Pour se rendre agréable.
Chrétien, soyez prudent, je n’ai qu’horreur pour les grandeurs qu’il vante :
Aimez, cherchez tout l’opposé de ce dont il vous tente.

15- « Ah ! mondain, jusqu’à quand
Aimerez-vous le monde
Qui passe en un instant ?
Fuyez, quoiqu’il en gronde !
C’est un serpent rusé : fuyez, fuyez, ou vous mourrez, mon frère ;
Son abord plaît, mais tôt ou tard son doux poison opère. »

16- Nous voulons, ô Seigneur,
Marcher sous votre enseigne
Contre cet enchanteur,
Quoiqu’il gronde et se plaigne.
Oh ! qu’il est glorieux, oh ! qu’il est doux, oh ! qu’il est doux, bon Maître,
De vous avoir pour notre Chef pour combattre ce traître !

17- Malheureux monde, adieu !
Plus méchant qu’un athée
Qui n’a ni foi, ni Dieu,
Plus changeant qu’un Prothée,
Plus rusé qu’un serpent : adieu maudit ! adieu maudit, impie !
Nous méprisons, nous détestons, nous condamnons ta vie !








Page "Le CHAPELET récité avec vous !"


« Le Rosaire est admirable !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
Disons-le donc tous les jours ! »

Alors, rendez-vous ici :
"Le CHAPELET récité avec vous ! 
avec Méthode montfortaine"