mardi 17 mai 2016

Dernières mises en ligne _ St Jean-Baptiste de la Salle, St Jean Népomucène, St Simon Stock

178

« Notre petite Congrégation 
est un ouvrage du Cœur de Jésus et Marie. 
Le Sauveur mourant nous a enfantés 
par l’ouverture de son Sacré-Cœur. »

(Saint François de Sales à sainte Jeanne de Chantal, lettre du 10 juin 1611)


LIENS de TÉLÉCHARGEMENT des PDF de CANTIQUES & PAROLES de SAINTS





* * *



« À Rouen, en France,
saint Jean-Baptiste de la Salle,
prêtre et confesseur.
Fondateur de l'Institut des Frères des Écoles chrétiennes,
il a excellé dans l'instruction de la jeunesse,
spécialement chez les pauvres,
et ainsi a bien mérité et de la religion et de la société laïque.
Il s'endormit dans le Seigneur le 7 avril.
Le Souverain Pontife Pie XII l'a constitué auprès de Dieu
principal Patron céleste 
de tous les éducateurs de l'enfance et de la jeunesse. »

(Le Martyrologe Romain au 15 mai)









« À Prague en Bohême,
saint Jean Népomucène,
chanoine de l'église métropolitaine,
qui, ayant été vainement pressé 
de violer le secret de la confession,
fut jeté dans la Moldau,
et mérita la palme du martyre. »

(Le Martyrologe Romain au 16 mai)







À Bordeaux, en France,
la naissance au ciel de saint Simon Stock,
prêtre, confesseur et général des Carmes,
à qui la Sainte Vierge confia
l'insigne privilège attaché au port du Scapulaire de son Ordre.

(fêté le 16 mai)




LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=qkwJL2Mp95Y



Paroles ici :

http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/04/notre-dame-du-bon-conseil-26-avril.html







http://montfortajpm.blogspot.fr/p/le-scapulaire-de-notre-dame-du-mont.html 


LA SALUTAIRE PROMESSE 
ATTACHÉE AU PORT DU SCAPULAIRE  
DE NOTRE-DAME DU MONT-CARMEL :





* * *


MOIS de MARIE




LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=xb6QEXr-ru4

 


R./ Précieux Scapulaire,
Gage de mon bonheur,
Saint habit de ma Mère,
Repose sur mon cœur !

 

1- Combien de fois, dans la bataille,
Sur la poitrine du guerrier,
Ce saint habit, de la mitraille
Repoussa le plomb meurtrier !

2- Combien de fois, quand la tourmente
Épouvantait les matelots,
Plongé dans la mer écumante,
Ce saint habit calma les flots !

3- Combien de fois, quand l’incendie
Se répandait comme un torrent,
On vit cette étoffe bénie
Éteindre le brasier ardent !

4- Saint habit, l’univers publie
Et ta puissance et tes bienfaits !
Dans tous les malheurs de la vie,
Sois mon ferme espoir à jamais !

5- Les jours de l’homme, sur la terre,
Sont aussi des jours de combats :
Sois mon bouclier dans la guerre,
Et je ne succomberai pas !

6- Quand du monde la vague impure
Partout me présente la mort,
Mère, ton habit me rassure,
Ta main me guide vers le port.

7- Quand les passions dans nos âmes
Allument leur brûlante ardeur,
Le Scapulaire éteint ces flammes
Et porte la paix dans le cœur.

8- Surtout à mon heure dernière,
Je veux te presser sur mon cœur :
Qui meurt avec toi, Scapulaire,
Échappe à l’éternel malheur !


Fichier PDF des Paroles de ce cantique ici :

http://www.montfortajpm.sitew.fr/fs/Root/cuax1-Precieux_Scapulaire_de_Notre_Dame_du_Mont_Carmel_.pdf
+ Téléchargement : http://www.montfortajpm.sitew.fr/dl/Root/cuax1-Precieux_Scapulaire_de_Notre_Dame_du_Mont_Carmel_.pdf

 



* * *

 

  AU SAINT-ESPRIT

(pour le dimanche)

 


 LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=yZqrQqj8bqk


 Compositeur-interprète : Jean-Myriam Chevalier
Enregistrement : 23 mai 2015
 

Esprit d'amour, céleste flamme,
Par qui brûle le cœur des Saints,
Daigne répandre dans mon âme
Les rayons de tes feux divins.
Étends sur moi ton doux empire,
Viens m'embraser, et dans mon cœur
Fais que tout autre amour expire,
Et n'y laisse que ton ardeur.
(bis)




Autre version comprenant les 14 cantiques pour l'Octave de la Pentecôte
+ Autres Cantiques au Saint-Esprit à télécharger ici :

http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/05/la-pentecote.html




* * *

 

Les MYSTÈRES DOULOUREUX du ROSAIRE

  sur les Ave Maria de Lourdes & Fatima




  LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=nO6d2byeOxI

 

Interprète : Gilbert Chevalier (aveugle) 
Enregistrement : mars 2016



L’Agonie :
(la Contrition)

6- Dans son agonie,
    Le Verbe éternel
    Boit jusqu’à la lie
    Sa coupe de fiel.


R./ Ave, ave, ave Maria !
    Ave, ave, ave Maria !


ou

R./ Amour, amour,
    Amour à Jésus !
    Amour, amour,
    Amour à Jésus !

La Flagellation :
(la Mortification des sens)

7- Ô pure Victime
    Tombant sous les coups :
    Sainteté sublime,
    Purifiez-nous !

Le Couronnement d’épines :
(le support des humiliations)

8- Couronné d’épines,
    Vous le Roi des rois !
    Orgueil, sur tes ruines
    Élevons la Croix !

Le Portement de Croix :
(la Patience et la Résignation)

9- Suivons au Calvaire
    Le divin Sauveur :
    Ô Croix salutaire,
    Brise notre cœur !

Le Crucifiement :
(l’Amour de Dieu
et le salut des âmes)

10- L’Auteur de la vie
    Pour nous veut mourir !
    Avec toi, Marie,
    Aimer et souffrir !










* * *


L’EXCELLENCE DE LA CHARITÉ

(cantique de St Louis-Marie Grignion de Montfort)

  

 LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :
http://www.mp3tunes.tk/download?v=e6ZNoWKXP1Y

 

Chant : Jean-Myriam Chevalier
 
Mélodie & Orgue : Gilbert Chevalier (aveugle) 

  Enregistrement : 11 mai 2016




1- Je suis une vertu royale
Ou plutôt la divinité,
La première théologale
Qu’on appelle la charité.

2- C’est moi seule qui fais qu’on aime
Dieu par sur tout très purement,
Et son prochain comme soi-même
Pour l’amour de Dieu seulement.

3- Je suis difficile à comprendre,
Je suis de toute éternité :
Le Seigneur en son Cœur m’engendre,
J’ai sur lui toute autorité.

4- J’ai seule vaincu, mais sans guerre,
Ce redoutable Roi des cieux,
Je l’ai fait homme sur la terre
Pour y sauver des malheureux.

5- Parmi les vertus je suis reine,
Elles ne marchent qu’après moi.
J’ai tous les biens en mon domaine,
Dieu même obéit à ma loi.

6- La loi reçoit de moi la vie,
Et c’est à moi qu’elle aboutit.
Sans moi nul ne se sanctifie,
Sans moi toute vertu languit.

7- Je rends la vertu toute aisée,
J’en suis l’aiguillon amoureux :
Par une vigueur toute embrasée,
Le plus grand poids s’envole aux cieux.

8- C’est moi qui fais, à l’homme sage,
Tout abandonner, tout souffrir,
Tout entreprendre avec courage
Et mettre sa joie à mourir.

9- C’est moi qui, par mes puissants charmes
Change l’amertume en douceur,
Et fais tomber des mains les armes
Au plus redoutable vainqueur.

10- Je fais monter l’âme fidèle
Jusqu’à Dieu dans un char de feu,
J’épouse Dieu même avec elle
Et la transforme toute en Dieu.

11- Je suis le propre caractère
Qui distingue tous les élus,
Je suis la gloire et la lumière
Et le lien de leurs vertus.

12- Sans moi, l’or n’est que de l’argile,
Et la vertu même est péché,
Mais tout est grand, tout est utile,
Aussitôt qu’il m’est attaché.

13- C’est moi qui distingue et mesure
Le point d’honneur des bienheureux ;
Une charité grande et pure
Porte une âme au plus haut des cieux.

14- Aimez ce Dieu qui veut qu’on l’aime :
C’est son plus grand commandement !
Aimez, ou soyez anathème
Et maudit éternellement !

15- Dieu vous aime, il est véritable :
Aimez-le donc à votre tour !
Il est tout bon et tout aimable :
Donnez-lui donc tout votre amour !

16- Pour aimer, faut-il être habile,
Sain ou riche, fort ou puissant ?
A-t-on un cœur ? Il est facile.
L’amour est doux et ravissant !

17- Quiconque aime fait des merveilles
Et fera tout ce qu’il voudra ;
Sans grands travaux, sans longues veille
Malgré tout il se sauvera.

18- Sans moi la vie est inutile,
On est sans grâce et sans vertu,
En vain on croit dans l’Évangile,
Le plus grand cœur est abattu.

19- La grâce et toute la nature,
La terre, l’eau, l’air et le feu,
Enfin toute la créature
Crie à l’amour, l’amour de Dieu !

20- Mais l’amour-propre me déguise
Par de fines subtilités.
Agréez donc que je vous dise
Mes véritables qualités.

21- Je ne suis jamais fainéante :
Si je repose, c’est en Dieu ;
Mon humeur est entreprenante,
Je suis active comme un feu.

22- Je suis la guerrière invincible,
Je suis forte comme la mort ;
Rien de si fort, de si pénible,
Que je ne vainque avec effort.

23- Je rends toute charge légère,
J’aplanis le chemin du ciel ;
Je rends la croix la plus amère
Plus douce qu’un rayon de miel.

24- Par une industrie innocente,
J’attire un cœur comme l’aimant ;
J’en fais une hostie excellente,
Au Cœur de Dieu dans un moment.

25- Il n’est rien qui me soit semblable,
Sans moi, tout n’est que vanité ;
Tout passe, mais je suis durable
Comme Dieu dans l’éternité.

26- Je suis sans borne et sans limite,
Sans fin et sans commencement,
Puisqu’aimer Dieu comme Il mérite,
C’est de l’aimer infiniment.

27- Pure comme l’or et plus pure,
J’aime Dieu seul sans intérêt,
Sans égard à la créature,
Hors de Lui seul rien ne me plait.

28- Je suis dans ma propre nature
L’accomplissement de la loi ;
Mais dès lors qu’on lui fait injure,
On est séduit, ce n’est plus moi.

29- Ces cinq choses me font la guerre :
La chair, la propre volonté,
L’amour du monde et de la terre,
La paresse et l’iniquité.

30- L’amour-propre étant tout contraire
Au saint feu de l’amour divin,
Il faut tout souffrir et tout faire
Pour chasser ce subtil venin.

31- Pour brûler de ma pure flamme,
Pour goûter ma sainte onction,
Il faut haïr jusqu’à son âme
Par la mortification.

32- On éteint mon feu salutaire
Par les eaux du péché véniel ;
Qui n’en fait point de volontaire
Parvient au pur amour du ciel.

33- Où me trouver en plénitude,
Sinon au Très Saint Sacrement ?
J’y suis caché en solitude,
C’est mon véritable élément.

34- Heureux celui qui communie,
Le cœur humble, fidèle et pur,
Sans tiédeur, sans hypocrisie ;
Il aura ma flamme : il est pur !

35- Voulez-vous que je vous anime ?
Appliquez-vous à l’oraison ;
Vous y deviendrez ma victime
Et moi, votre perfection.

36- Fuyez loin du monde en retraite
Pour y prier Dieu dans la paix ;
C’est où les saints ont en cachette
Goûté mes feux, reçu mes traits.

37- Envers tous soyez charitables,
Aimez jusqu’à vos ennemis ;
Sans cet amour bien véritable,
De m’avoir il n’est pas permis.

38- Le secret est d’aimer Marie
Pour aimer Jésus nuit et jour :
Elle est la Mère et l’incendie
Du bel et du parfait amour.

39- Parler de Dieu dans sa manière,
Souffrir pour lui, garder sa loi,
Aimer la Croix et la prière,
Sont des signes certains de moi.

40- « Mille fois mon cœur vous désire,
Amour divin, venez à moi :
Être sans vous, c’est un martyre !
Venez donc me donner la loi.

41- « Voilà mon corps, voilà mon âme :
Tout à vous, ô Reine des cieux,
Allumez partout votre flamme,
Sacrifiez tout à vos feux.

42- « N’épargnez point la créature
Pour faire place au Créateur !
Rendez-le malgré ma nature,
Le Maître et le Roi de mon cœur.

43- « Pardon, ô charité divine,
De mes refus, de mes froideurs.
C’en est fait, j’ouvre ma poitrine
À vos attraits, à vos ardeurs.

44- « Par les entrailles de Marie,
Par les mérites de Jésus,
Venez chez moi, je vous en prie :
Je ne vous résisterai plus !

45- « Divin Jésus, amour suprême,
C’est vous seul que j’aime ici-bas !
Je vous aime et dis anathème
À ceux qui ne vous aiment pas.

46- « Oui, mon cher amour, je vous aime,
Non par crainte du châtiment,
Ni pour la récompense même,
Mais pour vous seul uniquement !

47- « Mon cher Époux, je vous embrasse,
Je me donne à vous tout entier !
Il est juste que je le fasse :
Vous m’embrassâtes le premier ! »

DIEU SEUL



* * *

CŒUR SACRÉ DE JÉSUS

 

 https://gloria.tv/album/BRDJeSqGvQ5/audio/fBzfk7FoU4F

(Audio [mp3] à télécharger !)

 

 Compositeur-interprète : Gilbert Chevalier (aveugle)



LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=0mo0et6FXvc

 



« Cœur Sacré de Jésus,
Que votre règne arrive !
Cœur Sacré de Jésus,
Je crois en votre amour pour moi !
Cœur Sacré de Jésus,
J’ai confiance en vous ! »



http://www.montfort.kingeshop.com/Le-Sacre-C%C5%93ur-2-CD-cbbaaabub.asp


La version abrégée de ce cantique
  est disponible sur notre petite boutique catholique en ligne ici :
 1- CD "Le Sacré-Cœur" (plage 7 du CD II) : http://www.montfort.kingeshop.com/Le-Sacre-C%C5%93ur-2-CD-cbbaaabub.asp

 


* * *

 

LES DEUX VOIES

3ème version

du troisième Intégral

(cantique de St Louis-Marie Grignion de Montfort)







LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=UlcRgDfgibU



Interprète : Gilbert Chevalier (aveugle) 
Enregistrement : 2014




LES FIDÈLES :
1- Ô Jésus, vous, la Vérité, la Vie,
Et notre bon Pasteur ;
Parlez-nous donc, un chacun vous en prie :
Chacun vous écoute, là,
Chacun vous écoute.

R./ Moi, je veux vous croire en tout ;
Moi, je veux vous croire !
Moi, je veux vous suivre en tout ;
Moi, je veux vous suivre !

JÉSUS :

2- Distinguez bien la voix qui vous appelle ;
Le monde est un trompeur !
Il contrefait ma parole éternelle,
Il mord en cachette ! gars !
Il mord en cachette.

3- Il faut, chrétiens, m’écouter, ou le monde :
Choisissez l’un des deux.
Me croyez-vous ? Que chacun me réponde !
J’enseigne à bien faire, Moi !
Le monde, à mal faire.

4- Il faut, chrétiens, me croire, ou bien le monde :
Choisissez l’un des deux.
Me croyez-vous ? Que chacun me réponde !
Jamais je ne trompe, Moi !
Mais le monde trompe.

5- Il faut, chrétiens, me suivre, ou bien le monde :
Choisissez l’un des deux.
Me suivez-vous ? Que chacun me réponde !
Jamais je ne change, Moi !
Mais le monde change.

6- Il faut, chrétiens, me servir, ou le monde :
Choisissez l’un des deux.
Me servez-vous ? Que chacun me réponde !
Jamais je ne passe, Moi !
Mais le monde passe.

7- Si vous suivez ce monde détestable,
J’en jure maintenant,
Je vous rendrai pour jamais misérable :
Suivez-vous le monde, ou Moi ?
Que chacun réponde !

LES FIDÈLES :

8- Tous d’une voix nous disons : Anathème !
À ce monde présent.
Nous vous croyons, ô Vérité suprême !
Que l’on vous entende là,
Que l’on vous entende.

R./ Moi, je veux vous croire en tout,
Je veux vous croire !
Moi, je veux vous suivre en tout,
Je veux vous suivre !



* * *

  

INVOCATION AU SAINT-ESPRIT

 

 LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=oqaqQ8OSryE


 Interprète : Jean-Myriam Chevalier
Enregistrement : 2010



R./ Ô Saint-Esprit, venez en nous, (bis)
Embrasez notre cœur
De vos feux, de vos feux les plus doux ;
Embrasez notre cœur
De vos feux, de vos feux les plus doux.


1- Sans vous, mon Dieu, notre prudence
Ne peut hélas ! que s'égarer.
Ah ! dissipez notre ignorance, (bis)
Esprit d'intelligence,
Venez nous éclairer.

2- Le noir enfer, pour nous livrer la guerre,
Se réunit au monde séducteur ;
Tout est pour nous embûche sur la terre,
Soyez, soyez notre libérateur. (bis)

3- Enseignez-nous la divine Sagesse,
Seule elle peut nous conduire au bonheur ;
Dans ses sentiers, qu'heureuse est la jeunesse !
Qu'heureuse est la vieillesse !




Autre version en duo
+ Autres Cantiques au Saint-Esprit à télécharger ici :
http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/05/la-pentecote.html



* * *

 

LA CONDAMNATION DU MONDE

1ère version

du troisième Intégral

(cantique de St Louis-Marie Grignion de Montfort)






LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=56QCFEA3SvQ



Interprète : Gilbert Chevalier (aveugle) 
Enregistrement : 2014




LE MONDE :
1- Amis, buvons, chantons, faisons la vie !
N’engendrons point d’ennui :
Notre jeunesse et tout nous y convie !

LES FIDÈLES :
R.1/ Tais-toi, tais-toi, monde trompeur !
Nous croyons tous dans le Seigneur.
Malheureux sont ceux qui se fient en toi !
Bienheureux ceux qui vivent dans la foi !
Nous condamnons les lois de ton empire,
Nous détestons ce que tu viens de dire !


JÉSUS :
2- Il faut toujours se faire violence
Pour être mon ami :
Il faut périr ou faire pénitence.


LES FIDÈLES :
R.2/ Nous vous croyons tous, Bon Maître,
Nous embrassons votre loi ;
Le monde est un malin traître :
Aidez-nous donc, augmentez-nous la foi !
Malheur au monde, en son impiété !
Louange au Dieu de vérité !


LE MONDE :
3- Il faut danser, rire, manger et boire :
Dieu ne le défend pas !
Gens scrupuleux, il ne faut pas vous croire !

JÉSUS :
4- Si quelqu’un dit qu’il m’honore et qu’il m’aime, 

Qu’il marche sur mes pas,
Portant sa croix, renonçant à soi-même.


LE MONDE :
5- Pour se sauver, à la fin de la vie,
Un peccavi suffit :
N’engendrons donc point de mélancolie !

JÉSUS :
6- Ne tardez point à faire pénitence,
Ou vous mourrez maudit,
En vous flattant d’une vaine espérance.


LE MONDE :
7- Sans scrupules, divertissons-nous, frère !
Le Seigneur est si bon !
Nous en aurons l’indulgence plénière.

JÉSUS :
8- Si je suis bon, faut-il que l’on m’offense ?
Oh ! l’injuste raison !
J’attends, j’attends le jour de ma vengeance.


LE MONDE :
9- Gagnons du bien, sortons de la poussière :
C’est là le capital !
C’est le moyen de faire bonne chère.

JÉSUS :
10- Cherchez le ciel, gardez votre innocence :
C’est là le principal !
Car vous aurez le reste en abondance.


LE MONDE :
11- Monter toujours, se rendre nécessaire,
C’est avoir de l’esprit !
Est un grand fou qui ne le sait pas faire !

JÉSUS :
12- Abaissez-vous pour monter dans ma gloire :
J’exalte le petit,
Et je confonds ceux qui s’en font accroire.


LE MONDE :
13- Hantez les grands pour y faire fortune
Et devenir comme eux !
Que gagne-t-on à suivre à la commune ?

JÉSUS :
14- Si vous voulez des amis véritables,
Pour vous conduire aux cieux,
Gagnez le cœur des pauvres misérables.


LE MONDE :
15- Soyez bien mis, suivez en tout la mode,
Ornez-vous proprement :
Faire autrement, c’est se rendre incommode.

JÉSUS :
16- Gardez toujours la propreté chrétienne :
C’est un bel ornement ;
Mais gardez-vous de la mode mondaine.


LE MONDE :
17- Être dévot et bigot, c’est le même !
Évitez ce renom,
Si vous voulez que le monde vous aime.

JÉSUS :
18- Un vrai dévot m’est toujours agréable :
Méritez donc ce nom,
En devenant doux, humble et charitable.


LE MONDE :
19- Quoi ! vous quittez ces belles compagnies ?
Que dira-t-on de vous ?
On se rira de vos bigoteries.

JÉSUS :
20- Chère brebis, gardez votre retraite
Pour éviter les loups,
Pour m’écouter et parler en cachette.


LE MONDE :
21- Qui vous rend donc si barbare et rustique ?
C’est la dévotion !
Quittez, quittez cet air mélancolique.

JÉSUS :
22- Soyez dévot, mais sans hypocrisie,
Pratiquez l’oraison ;
Soyez joyeux, mais sans immodestie.


LE MONDE :
23- Quoi ! vous souffrez de cette créature ?
Vengez-vous promptement !
Vous en auriez quelque nouvelle injure.

JÉSUS :
24- Souffrez de tous, ne nuisez à personne :
C’est mon commandement ;
Et pardonnez, comme je vous pardonne.


LE MONDE :
25- Gardez-vous bien de vous laisser conduire
Et traiter en enfant !
Les gens prudents ne feraient que s’en rire.

JÉSUS :
26- Pour m’imiter et pour chanter victoire,
Soyez obéissant :
Soyez enfant pour entrer dans ma gloire.


LE MONDE :
27- Ah ! vous donnez trop dans les bagatelles,
Gardant vos règlements :
Ce ne sont pas des choses essentielles !

JÉSUS :
28- Vos règlements, petits en apparence,
Sont à mes yeux très grands !
Veillez donc à leur entière observance.


LE MONDE :
29- Dieu vous défend d’enfouir dans la terre
Vos dons et vos talents :
Manifestez votre grand savoir-faire !

JÉSUS :
30- Pratiquez mon humilité profonde,
Cachez-vous prudemment,
Fuyez l’éclat et l’honneur de ce monde.






Page "Le CHAPELET récité avec vous !"


« Le Rosaire est admirable !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
Disons-le donc tous les jours ! »

Alors, rendez-vous ici :
"Le CHAPELET récité avec vous ! 
avec Méthode montfortaine"