dimanche 10 avril 2016

Dernières mises en ligne _ St Macaire d'Antioche

147

« Il est certain que sans le secours de Dieu 
nous ne pouvons rien faire de bon pour notre âme ; 
d’un autre côté, 
Dieu proteste qu’il n’accorde ses grâces 
qu’à celui qui les lui demande ; 
ainsi, celui qui ne demande pas ne reçoit pas ; 
or sans prier, 
il est impossible de persévérer dans la grâce de Dieu 
et de se sauver ; 
mais celui qui prie est sûr de l’assistance de Dieu. 
Si donc nous voulons nous sauver, 
il faut prier avec humilité, 
avec confiance 
et surtout avec persévérance. »

(Saint Alphonse de Liguori)


 Téléchargement PDF du "Recueil de Paroles de Saints 1" :
  http://www.sitew.com/fs/Root/cohsg-Recueil_de_paroles_de_Saints_1.pdf



* * *





« Saint Macaire,
évêque d'Antioche,
illustre par ses vertus et ses miracles. »

(Le Martyrologe Romain au 10 avril)



* * *

 

Les 5 MYSTÈRES JOYEUX

  sur les Ave Maria de Lourdes & Fatima

(quatrième version)

 


  LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=vxe_J7y13VQ

 

Interprète : Gilbert Chevalier (aveugle) 
Enregistrement : mars 2016

  


Fichier PDF 
des 6 Cantiques du Rosaire
à télécharger ici :
http://www.sitew.com/fs/Root/cu13d-Les_15_mysteres_du_Rosaire_Ave_Maria_de_Lourdes_Fatima_.pdf




* * *

 

   

 

RECONNAISSANCE

(cantique du petit séminaire de la Primatiale de Lyon)

 

          LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=HseNsShOcJs

  

  Orgue & Chant : Jean-Myriam Chevalier

 

  Premier couplet du cantique avec partition pour quatre voix mixtes 

 

Plus de détails avec téléchargements des Paroles ici :

http://cantiques-anciens.blogspot.fr/2016/04/6-reconnaissance.html




* * *

 

LA COMÉDIE ET LES SPECTACLES

(cantique de St Louis-Marie Grignion de Montfort)

3ème version

1/2

du troisième Intégral :

 

LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :
http://www.mp3tunes.tk/download?v=QJ9630o8-aM

 

Compositeur-interprète : Gilbert Chevalier (aveugle) 
Enregistrement : 2014

PARTIE 1 :

1- Mais que dirons-nous du bal
Et des maux, des comédies,
De ce trésor infernal
De toutes les infamies ?
C’est là que le cœur le plus dur
S’attendrit pour être impur !

2- C’est le trésor du péché,
Pour y savoir la méthode
De le faire si caché,
Qu’il en devient à la mode,
Et qu’il soit finement vêtu
Des habits de la vertu.

3- Diabolique invention,
Malheureuse comédie.
Oh ! cruelle illusion !
Oh ! infernal incendie,
Où l’on fait toute impiété
Avec joie, avec gaieté !

4- Lieu d’opéra, lieu maudit
Où l’air, la voix et le geste
Opèrent sans contredit
Le poison le plus funeste.
« Les beaux airs ! », dit-on, « les beaux vers ! »
Oh ! sirènes des enfers !

5- Ô source des plus grands maux,
Fournaise de Babylone,
Où des prestiges nouveaux
Ont mis Satan sur le trône !
Ô le plus fin des hameçons !
Ô le plus doux des poisons !

6- Se mettre un masque trompeur,
Défigurer son visage,
Blâmer ainsi son auteur
Et réformer son ouvrage,
C’est porter le sceau du démon
Et se vêtir de son nom.

7- Ce masque de réprouvé
Qui semble au diable son père,
Paraît pour être approuvé :
Non, c’est Satan qui veut plaire !
Ce maudit ainsi travesti
Appelle à prendre parti.

8- Écoutez Satan parler
Par cet acteur qui déclame :
C’est par lui qu’il sait brûler
Le corps aussi bien que l’âme !
Fin serpent glissé sous les fleurs
Et les plus vives couleurs.

9- Le plus parfait des acteurs,
Qui fait mieux son personnage,
Est le plus fin des menteurs
Qui cache le mieux sa rage,
En glissant finement au cœur
Le poison le plus trompeur.

10- Chacun admire à danser
Cette malheureuse femme :
Elle va tout embraser
De son amoureuse flamme !
Son poison paraît le plus doux :
C’est le plus cruel de tous !

11- Les yeux riants et joyeux
De cette belle danseuse,
Son air tendre et doucereux
Et sa voix harmonieuse
Portent coup et lancent des traits
Qu’on ne rejette jamais.

12- Les gestes, les mouvements
Que fait cette baladine
Sont de vrais enchantements
D’une malice très fine ;
Ses yeux, son chant et ses contours
Prêchent ses folles amours.

13- On la voit, on réfléchit,
Le démon vient, il anime :
On sent, le cœur se fléchit,
On tombe enfin dans le crime !
Alors on dit que dans le bal
On ne fait jamais de mal.

14- Dans l’enfer, que de milliers
De danseurs et de danseuses
Qui brûlent dans ces brasiers
Et ces flammes rigoureuses !
Malgré tout, dansez, étourdis,
Sans croire ce que je dis.


Décollation de St Jean-Baptiste





Page "Le CHAPELET récité avec vous !"


« Le Rosaire est admirable !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
Disons-le donc tous les jours ! »
Alors, rendez-vous ici :