mercredi 23 mars 2016

MERCREDI SAINT




« Ô Dieu,
qui avez voulu que votre Fils 
souffrit pour nous le supplice de la Croix,
afin de nous délivrer de la puissance de l'ennemi ;
accordez-nous,
à nous qui sommes vos serviteurs,
de parvenir à la grâce de la résurrection.
Par le même Jésus-Christ Notre-Seigneur, 
votre Fils, qui, étant Dieu, 
 vit et règne avec Vous
dans l’unité du Saint-Esprit pour les siècles des siècles.
Ainsi soit-il.
»

 
(Oraison de la messe du jour)




* * *


  CANTATE sur la PASSION

(cantique de St Alphonse de Liguori)

 


LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=EgKMDmAzfHs

 

« Juge inique et méchant, ah ! pourquoi plusieurs fois
De mon divin Sauveur proclamer l'innocence,
Et puis le condamner, par une autre sentence,
Comme un vil criminel, à mourir sur la Croix ? »

  

 




* * *


  LE POÈME DE LA PASSION

  (cantique de St Louis-Marie Grignion de Montfort)

 




LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=o9y5ogjjmBA




IV- JÉSUS CONDAMNÉ 

(pour le mercredi)

   

 LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=T1KAz2iPYuU

 


54- Suivons notre très cher Maître
Qu’on traîne la corde au cou
Pour le faire comparaître
Au tribunal comme un fou.

55- Dans cet état misérable
Où l’on réduit ses bourreaux,
Il n’est pas reconnaissable,
Tant il a reçu de maux...

56- Pilate, quoiqu’un impie,
Est attendri, le voyant :
Il veut lui sauver la vie,
Sachant qu’il est innocent.

57- Afin d’apaiser la rage
De ce peuple mutiné,
Il le montre en l’équipage
Où les bourreaux l’ont laissé.

58- Aussitôt qu’il est en vue,
On n’entend que hurlements !
Chacun le raille et le hue
Avec grincements de dents.

59- Sa Face défigurée
Et couverte de crachats,
Sa chair toute découpée
Ne touchent point ces ingrats.

60- Ses douleurs et sa misère,
Au lieu de toucher leur cœur,
Fait redoubler leur colère
Et les remplit de fureur.

61- Pilate dit : « Voilà l’homme,
Ayez-en compassion ! »
Voyez, il faut qu’il le nomme,
À peine le connaît-on.

62- À ces mots, la populace
S’écrie, en frappant du pied :
« Qu’on l’ôte et qu’on s’en défasse,
Et qu’il soit crucifié ! »




Fichier PDF des Paroles  
de tout ce Poème de la Passion ici :





 



Page "Le CHAPELET récité avec vous !"


« Le Rosaire est admirable !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
Disons-le donc tous les jours ! »

Alors, rendez-vous ici :
"Le CHAPELET récité avec vous ! 
avec Méthode montfortaine"