lundi 21 mars 2016

DIMANCHE des RAMEAUX



« Ce serait bien faire la mémoire de ce glorieux triomphe 
que de triompher de nous-mêmes, 
du monde et de notre chair ; 
pour pouvoir en porter les trophées 
dans la Jérusalem céleste, 
aux pieds de l’Agneau qui y règne, 
il nous faut livrer une guerre continuelle 
à nos ennemis. 

Dans cette guerre, 
quatre conditions sont nécessaires, 
à savoir : 
un  grand courage 
à combattre notre appétit sensuel 
et nos affections, 
une grande défiance de soi-même, 
une grande confiance en Notre-Seigneur, 
une grande diligence 
à nous servir des moyens 
qu’il nous a mis en main, 
et, pour obtenir ses grâces, 
employons la faveur 
de notre glorieuse Dame, 
la sacrée Vierge, 
sans le secours de laquelle 
ne saurait être remportée aucune victoire. »

(Saint François de Sales)








* * *


  La PASSION selon Saint MATTHIEU


LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=LPrHRpdTeqU





* * *


  LE POÈME DE LA PASSION

  (cantique de St Louis-Marie Grignion de Montfort)





LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :
http://www.mp3tunes.tk/download?v=gHxgM0AvNoc




I- JÉSUS AGONISANT  

(pour le dimanche)


 LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=7ES7vRGxfo0

 


1- Jésus voit la mort affreuse
Qui vient d’un air menaçant,
Pour être victorieuse,
Quoi qu’il soit le Tout-Puissant.

2- Il voit toutes les offenses
De l’homme méconnaissant,
Le mépris de ses souffrances,
De sa mort et de son Sang.

3- Il se prévoit dans l’outrage
Même au Très Saint-Sacrement,
Qu’il doit nous laisser pour gage
De son amour très ardent.

4- À cette vue, il s’écrie
D’une languissante voix :
« Ô mon Père, je vous prie
De m’exempter de ces croix. »

5- Mais ce Sauveur débonnaire,
Tout rempli de charité,
Dit : « Mon Père, je veux faire
Votre sainte Volonté. »

6- Dans cette agonie étrange,
Lorsqu’il est prêt d’expirer,
Ce grand Dieu souffre qu’un ange
Vienne le fortifier.

7- Oh ! chrétiens, qui peut comprendre
La grandeur de son tourment ?
Voyez-vous son corps tout tendre
Suer des gouttes de Sang ?

8- Serons-nous donc insensibles ?
Ne serons-nous point touchés
En voyant les maux terribles
Que lui causent nos péchés ?

9- Ô Jésus très pitoyable,
D’où vient que vous souffrez tant,
Car vous n’êtes point coupable,
Mais juste, et très innocent ?

10- Jésus, priez votre Père
Qu’il ait pitié de nous tous,
Ou qu’il montre sa colère
Plutôt sur nous que sur vous.

11- Pardon de tant de souffrances,
Ô Jésus agonisant !
Puisque nos propres offenses
Vous mettent dans ce tourment.

12- C’est moi qui suis le coupable,
Et Jésus est l’innocent.
Ah ! que je suis misérable,
Je le dis en soupirant !

 

Fichier PDF des Paroles  
de tout ce Poème de la Passion ici :





 


Page "Le CHAPELET récité avec vous !"


« Le Rosaire est admirable !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
Disons-le donc tous les jours ! »

Alors, rendez-vous ici :
"Le CHAPELET récité avec vous ! 
avec Méthode montfortaine"