vendredi 4 mars 2016

Dernières mises en ligne _ St Casimir

112

« Comme il est impossible de se sauver 
quand on n’a pas de dévotion envers Marie 
et qu’on n’est donc pas protégé par elle, 
de même il est impossible de se damner 
quand on se recommande à la bienheureuse Vierge 
et qu’on est alors regardé par elle avec amour. »

(Saint Alphonse de Liguori)

 Téléchargement PDF du "Recueil de Paroles de Saints 1" :
  http://www.sitew.com/fs/Root/cohsg-Recueil_de_paroles_de_Saints_1.pdf



* * *





« À Vilna en Lithuanie,
saint Casimir, confesseur,
fils du roi Casimir.
Le pape Léon X l'a mis au nombre des saints. »

(Le Martyrologe Romain au 4 mars)



* * *


  PREMIER VENDREDI du mois

 

 

ACTE de RÉPARATION envers le SACRÉ-CŒUR de JÉSUS

  

Cœur Sacré de Jésus, 

humblement prosternés devant vous, 

nous venons vous renouveler notre consécration, 

avec la résolution de réparer les outrages des hommes 

par un accroissement de fidélité et d’amour envers vous.

Oui, nous le jurons, 

plus on blasphèmera vos mystères, 

plus nous les croirons, 

ô Cœur Sacré de Jésus !
Plus l’impiété s’efforcera de nous enlever nos immortelles espérances, 

plus nous espérerons en vous, 

ô Cœur, unique espoir des mortels !
Plus les cœurs ingrats résisteront à vos divins attraits, 

plus nous vous aimerons, 

ô Cœur infiniment aimable de Jésus !
Plus on attaquera votre divinité, 

plus nous l’adorerons, ô divin Cœur de Jésus !
Plus vos saintes lois seront oubliées et transgressées, 

plus nous les observerons, 

ô Cœur très-saint de Jésus !
Plus vos sacrements seront méprisés et abandonnés, 

plus nous les recevrons avec amour et respect, 

ô Cœur libéral de Jésus !
Plus vos adorables vertus seront méconnues, 

plus nous nous efforcerons de les pratiquer, 

ô Cœur modèle de toutes les vertus !
Plus l’enfer travaillera à la perte des âmes, 

plus nous nous enflammerons du désir de leur salut, 

ô Cœur de Jésus, zélateur des âmes !
Plus le sensualisme et l’orgueil 

tendront à détruire l’abnégation et l’amour du devoir, 

plus nous nous attacherons au renoncement 

et à l’esprit de sacrifice !


Ô Cœur de Jésus, rassasié d’opprobres ! 

Cœur de notre Dieu ! 

donnez-nous une grâce si grande  et si efficace, 

que nous puissions être vos disciples et vos apôtres au milieu du monde, 

et que vous soyez notre couronne dans la bienheureuse éternité. 

Ainsi soit-il.

 
http://montfortajpm.blogspot.fr/p/premiers-vendredis-samedis-du-mois.html

 

 

 

PREMIERS VENDREDIS & SAMEDIS du MOIS



 

 

 

* * *

 


LA CONVERSION

sur le canon de Pachelbel

 (cantique attribué à St Louis-Marie Grignion de Montfort)

 



https://gloria.tv/album/QuchuYitRz3/audio/yEdhT83oW4v



LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=O8-DoSE4tp4



1- Voici l’heure,
Où, sans demeure,
Il faut changer,
Il faut se corriger.

R./ Vite, vite, préparons-nous :
Plus de péchés, Dieu veut nous sauver tous !


2- Temps de grâce
Pour peu qu’on fasse,
Temps de faveur
Pour le plus grand pécheur.

3- Ô Carême,
Second Baptême,
Temps de faveur
Pour le plus grand pécheur.

4- Dieu nous cherche
Et nous recherche :
Ce grand amour
Demande un prompt retour.

5- Dieu nous presse :
Plus de paresse,
Plus de langueur,
Il faut de la ferveur.

6- Qu’on s’empresse :
Vite, à confesse ;
Plus on attend,
Et plus mal on se rend.

7- Sans remise,
Vite à l’église :
Dans ce saint lieu,
Qu’on vienne écouter Dieu.

8- Viens, mon frère,
À la lumière :
Sors promptement
De ton aveuglement.

9- Dieu te crie,
Âme endurcie :
« Sors du tombeau
Et prends un cœur nouveau. »

10- Sa voix forte
Crie à la porte
De tous les cœurs :
« Amendez-vous, pécheurs ! »

11- Que l’impie
Change de vie :
Un Dieu tout bon
L’assure du pardon.

12- Qu’il gémisse,
Qu’il s’attendrisse,
Pour le péché
Dont il s’était taché.

13- Homme, femme,
Sauve ton âme ;
Pensons-y bien,
Le reste n’est rien.

14- Homme sage,
Sers sans partage
Ton Créateur :
C’est là tout ton bonheur.

15- La victoire,
Le bien, la gloire
Et le plaisir,
Sont à le bien servir.

16- Cette affaire
Est nécessaire :
Il ne faut pas
Prétexter d’embarras.

17- Oh ! que d’âmes
Vont dans les flammes !
Un chacun rit,
Pendant que tout périt.

18- Ô folie !
Ô tromperie !
Perdre le Ciel
Pour un bien temporel !

19- Que d’orages !
Que de naufrages !
Faisons effort
Pour arriver au port.

20- Sur nos ailes,
Âmes fidèles,
Volez aux Cieux
Dans ces temps bienheureux.

21- Pour victimes
Des plus grands crimes,
Offrez des cœurs
Pénétrés de douleurs.

22- L’Indulgence,
La Pénitence
Vont s’allier
Pour vous justifier.

23- Qu’il est rare
Qu’on se prépare !
Que la ferveur
Réponde à la faveur.

24- Pour le faire,
Le saint Rosaire
Est un conseil
Qui n’a point de pareil !

 

* * *


CHANT DE LA PROMESSE SCOUT :

"JE VEUX T'AIMER SANS CESSE !"





LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=vHi6E2N--aY

Chant : Jean-Myriam Chevalier
 
Mélodica : Gilbert Chevalier (aveugle) 

  Enregistrement : 25 novembre 2015



1- Devant tous je m’engage
Sur mon honneur,
Et je te fais hommage
De moi, Seigneur !

R./ Je veux t’aimer sans cesse,
De plus en plus !
Protège ma promesse,
Seigneur Jésus !


2- Je jure de te suivre
En fier chrétien,
Et tout entier je livre
Mon cœur au Tien.

3- Fidèle à ma Patrie
Je le serai ;
Tous les jours de ma vie,
Je servirai.

4- Je suis de tes apôtres,
Et chaque jour
Je veux aider les autres
Pour ton amour.

5- Ta Règle a sur nous-mêmes
Un droit sacré ;
Je suis faible, tu m’aimes :
Je maintiendrai !


 

* * *

 

L’UTILITÉ des CANTIQUES

(cantique de St Louis-Marie Grignion de Montfort)




  LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :
http://www.mp3tunes.tk/download?v=Sz_77diwMrM

 

Compositeur-interprète : Gilbert Chevalier (aveugle) 
Enregistrement : 2014


1- Chantons, ma chère âme, chantons,
Faisons retentir nos cantons
D’une très sainte mélodie :
Le Ciel et tout nous y convie !

2- Notre grand Dieu toujours joyeux
Nous écoute du haut des Cieux,
Il aime beaucoup les cantiques :
Ce sont ses concerts angéliques.

3- Écoutons les anges chanter
Et chantons pour les imiter !
Ils sont anges par leurs louanges :
En chantant nous deviendrons anges.

4- Jour et nuit brûlant d’un saint feu,
Ils chantent les grandeurs de Dieu ;
Dieu même y prête les oreilles :
Chantons donc comme eux ses merveilles !

5- En chantant ils brûlent d’amour :
Chantons, brûlons à notre tour !
En chantant ils soufflent leurs flammes :
Chantons pour enflammer nos âmes !

6- Leurs airs font retentir les cieux,
Faisons un écho merveilleux :
Que tout chante et se réjouisse
Et que la terre au ciel s’unisse !

7- Chantons, mais chantons comme il faut
Pour chanter dans les Cieux plus haut :
Chantons, âme prédestinée,
Chantons pour être couronnée.

8- Mon cantique est désapprouvé
Du mondain et du réprouvé.
Tant mieux ! puisqu’il ne veut pas croire,
Sur lui je chanterai victoire.

9- Dieu veut que ses bons serviteurs
Chantent jour et nuit ses grandeurs :
Quand toute son Église chante,
Il triomphe à sa voix charmante.

10- Comme il est toujours bienheureux,
Il veut des serviteurs joyeux.
Le trouble le chasse d’une âme
Et la tristesse éteint la flamme.

11- Dieu fait chanter en tous les lieux
Le prêtre et le religieux :
Il leur fait chanter ses mystères
Les jours et les nuits même entières.

12- Il trouve un très parfait honneur
Dans leurs chants, s’ils partent du cœur.
Il veut qu’au plus lugubre office
On lui fasse ce sacrifice.

13- Les saints chrétiens des premiers temps
S’animaient au bien par leurs chants :
En chantant de divins cantiques
Ils devenaient tout séraphiques.

14- Le Saint-Esprit les y portait.
Souvent saint Paul leur répétait :
« Soyez joyeux, chantez, fidèles,
Quelques chansons spirituelles. »

15- Plusieurs fois les saints ont chanté,
C’est un secret de sainteté.
Marie a fait un beau cantique :
Chantons en prenant sa pratique.

16- Chantons donc, mais avec ferveur ;
Chantons, nous plairons au Seigneur ;
Chantons, nous lui donnerons gloire ;
Chantons, nous chanterons victoire !

17- Sachez qu’un cantique sacré
Rend notre esprit plus éclairé,
Chasse du cœur toute humeur noire
Et met Dieu dans notre mémoire.

18- Lorsque le cœur est abattu,
Le cantique porte vertu :
Chantez, malgré votre tristesse,
Et vous recevrez l’allégresse.

19- Le chant, ainsi qu’il est écrit,
Ouvre le cœur au Saint-Esprit :
Dieu descend dans un cœur qui chante
Et lui donne grâce abondante.

20- Le cantique charme nos maux
Et nous délasse en nos travaux :
C’est en chantant qu’on se dispose
À travailler à d’autre chose.

21- Le chant est un secret divin
Pour chasser tout esprit malin :
Un saint cantique que l’on chante
Le fait s’enfuir lorsqu’il nous tente.

22- Le monde a mêlé le péché
Dans des airs qu’il a recherchés :
Sa musique est l’apprentissage
De son plus fin libertinage.

23- Chantons et réparons l’honneur
Que ses chansons font au Seigneur :
Par de nouveaux airs de justice
Détruisons ceux de sa malice !

24- Chante, ivrogne, en buvant ton vin ;
Après avoir bu ce venin,
Va pleurer, va prendre avec rage
Le fiel des dragons pour breuvage !

25- Libertin, qu’il t’en coûtera
Pour ce vilain chant d’opéra !
Satan l’a fait par sa malice ;
En chantant tu lui rends service.

26- Avale, avale les poisons
De tes amoureuses chansons :
Un jour ces impures délices
Seront tes plus cruels supplices.

27- Le diable, par ce mot couvert,
Te fait rire, mais il te perd :
Il souffle ton chant, il t’enflamme
D’un tendre plaisir, mais infâme.

28- Tu prends un poison infernal
Et dis que ce n’est pas un mal :
Cette parole à double entente
Cache et fait ta perte évidente.

29- Tu nous appelles scrupuleux
Et nous t’appelons malheureux,
Car à ta chanson si plaisante
Tout le ciel pleure et l’enfer chante.

30- Loin de moi, chantres de Bacchus !
Loin de moi, chantres de Vénus !
Loin de moi, fins suppôts du diable !
Dont le malheur est déplorable.

31- Tu chantes cet air empesté
Devant tous pour être écouté,
Tu leur en apprends la cadence
Et tu corromps leur innocence.

32- Damne-toi si tu veux, mondain,
Mais ne damne pas ton prochain :
Il t’écoute, il apprend le crime,
Il le fait, il tombe en l’abîme.

33- Va, cloaque de saleté !
Vomir ailleurs l’impureté
Des chansons de tes amourettes
De tes paroles de fleurettes.

34- Amis de mon Dieu, tenons bon
Contre le monde et le démon :
Leur air est beau, leur voix est tendre,
Mais gardons-nous de les entendre !

35- Chantons en l’honneur de Jésus
L’excellence de ses vertus,
Pour les mettre en notre mémoire
Et les pratiquer avec gloire.

36- Faisons retentir l’univers
De nos chansons et de nos vers,
Afin que Dieu s’y glorifie
Et le prochain s’en édifie.







  * * *


LE DÉVOT ESCLAVE DE JÉSUS EN MARIE

sur un choral de Bach 

(cantique de St Louis-Marie Grignion de Montfort)




LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :
http://www.mp3tunes.tk/download?v=wrIXTS6jcY0


Compositeur-interprète : Gilbert Chevalier (aveugle) 
Enregistrement : 2006




1- Que mon âme chante et publie,
À la gloire de mon Sauveur,
Les grandes bontés de Marie
Envers son pauvre serviteur.

2- Que n’ai-je une voix de tonnerre
Afin de chanter en tous lieux
Que les plus heureux de la terre
Sont ceux qui la servent le mieux !

3- Chrétiens, apprêtez vos oreilles,
Écoutez-moi, prédestinés,
Car je raconte les merveilles
De celle dont vous êtes nés.

4- MARIE est ma grande richesse
Et mon tout auprès de Jésus :
C’est mon honneur, c’est ma tendresse,
C’est le trésor de mes vertus !

5- Elle est mon arche d’alliance
Où je trouve la sainteté ;
Elle est ma robe d’innocence
Dont je couvre ma pauvreté.

6- Elle est mon divin oratoire
Où je trouve toujours Jésus :
J’y prie avec beaucoup de gloire,
Je n’y crains jamais de refus.

7- Elle est ma ville de refuge
Où je ne suis point outragé ;
C’est mon arche dans le déluge
Où je ne suis point submergé.

8- Je suis tout dans sa dépendance
Pour mieux dépendre du Sauveur,
Laissant tout à sa Providence :
Mon corps, mon âme et mon bonheur.

9- Quand je m’élève à Dieu mon Père
Du fond de mon iniquité,
C’est sur les ailes de ma Mère,
C’est sur l’appui de sa bonté.

10- Pour calmer Jésus en colère,
Avec Marie il est aisé ;
Je lui dis : « Voilà votre Mère ! »
Aussitôt il est apaisé.

11- Cette bonne Mère et Maîtresse
Me secourt partout puissamment,
Et quand je tombe par faiblesse
Elle me relève à l’instant.

12- Quand mon âme se sent troublée
Par mes péchés de tous les jours,
Elle est toute pacifiée,
Disant : « Marie, à mon secours ! »

13- Elle me dit dans son langage,
Lorsque je suis dans mes combats :
« Courage, mon enfant, courage !
Je ne t’abandonnerai pas ! »

14- Comme un enfant à la mamelle
Je suis attaché sur son sein :
Cette Vierge pure et fidèle
M’y nourrit d’un lait tout divin.

15- Voici ce qu’on ne pourra croire :
Je la porte au milieu de moi,
Gravée avec des traits de gloire,
Quoique dans l’obscur de la foi.

16- Elle me rend pur et fertile
Par sa pure fécondité ;
Elle me rend fort et docile
Par sa profonde humilité.

17- Marie est ma claire fontaine
Où je découvre mes laideurs,
Où je me délecte sans gêne,
Où je tempère mes ardeurs.

18- Je vais par Jésus à son Père
Et je n’en suis point rebuté ;
Je vais à Jésus par sa Mère
Et je n’en suis point rejeté.

19- Je fais tout en elle et par elle :
C’est un secret de sainteté
Pour être à Dieu toujours fidèle,
Pour faire en tout sa Volonté.

20- Chrétiens, suppléez, je vous prie
À ma grande infidélité :
Aimez Jésus, aimez Marie,
Dans le temps et l’éternité !



Fichier PDF des Paroles de ce cantique à télécharger ici :  
http://www.sitew.com/fs/Root/cwe2y-Le_devot_esclave_de_Jesus_en_Marie_cantique_du_Pere_de_Montfort_.pdf


http://montfortajpm.blogspot.fr/p/a-jesus-par-marie.html


http://montfortajpm.blogspot.fr/p/a-jesus-par-marie.html








Page "Le CHAPELET récité avec vous !"


« Le Rosaire est admirable !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
Disons-le donc tous les jours ! »

Alors, rendez-vous ici :
"Le CHAPELET récité avec vous ! 
avec Méthode montfortaine"