jeudi 18 février 2016

La FUITE en ÉGYPTE de l'ENFANT-JÉSUS (17 février)



« Ô Dieu, qui protégez ceux qui espèrent en vous,
vous qui avez voulu que votre Fils unique, notre Rédempteur,
fût soustrait au glaive d'Hérode par la fuite en Égypte 
accordez à nous vos serviteurs,
que par l'intercession de sa Mère la bienheureuse Vierge Marie,
nous soyons délivrés de tout danger 
quant à l'âme et au corps,
et puissions parvenir à la patrie céleste. 
Par Notre-Seigneur Jésus-Christ, 
votre Fils, qui, étant Dieu, 
vit et règne avec Vous
dans l’unité du Saint-Esprit pour les siècles des siècles.
Ainsi soit-il. »


 
(Oraison de la messe de la fête)


 


« Le bon saint Joseph 
s’embarqua sur la mer de la divine Providence, 
sans biscuit, sans rames, sans avirons, sans voiles, 
enfin sans nulle sorte de provisions ; 
ainsi l’âme fidèle doit laisser tout le soin 
d’elle-même et de ses affaires 
à Notre-Seigneur, 
se confiant pleinement qu’il y pourvoirait. »
 

« Laissons le soin à Dieu 
de vouloir et faire ce qui lui plaît 
en nous, sur nous et de nous, 
sans être attentifs à ce qui se passe, 
quoique nous le sentions bien ; 
et appliquons notre attention 
en la bonté et douceur divine, 
le bénissant, 
non en ses effets ni ès événements qu’elle ordonne, 
mais en elle-même et en sa propre excellence. »


« Il ne faut vouloir autre chose 
que ce qui est permis par la divine Providence. 
Qu’elle nous conduise par où il lui semblera mieux 
et qu’elle fasse ce qu’elle voudra de nous. »


(Saint François de Sales)



* * *


  L’ABANDON À LA PROVIDENCE

(cantique de St Louis-Marie Grignion de Montfort)

 

LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

1- http://www.mp3tunes.tk/download?v=Nk6h4YiQHzY

2- http://www.mp3tunes.tk/download?v=ubuB7zh7SOk

 

1- Admirons la Providence
Qui conduit tout à sa fin :
Cette suprême prudence
Et cet ordre souverain
Qui connaît, règle et dispose
Fortement et doucement
Tout jusqu’à la moindre chose,
Sans aucun dérèglement.

32- Amis de Dieu, sans attendre
Jetons-nous dans l’abandon,
Pour ne pas nous laisser prendre
Par ces pièges du démon ;
Vidons de nous la malice
Pour avoir le Saint-Esprit,
Le royaume et la justice
Dont nous parle Jésus-Christ.

43- Perdons-nous en Dieu, mon âme,
Sans réserve et pour toujours !
Attendons, quoiqu’on nous blâme,
De Dieu tout notre secours !
N’ayons nulle attache au monde :
Volons-y comme un oiseau,
Mais dans une paix profonde
Et pauvre jusqu’au tombeau.

44- Que nous ferions de merveilles
Si nous étions détachés !
Sans travaux presque et sans veilles,
Nous détruirions les péchés ;
Nous deviendrons apôtres
Et des hommes merveilleux,
Dignes d’enseigner les autres
Et de les conduire aux cieux.
 


* * *
  

L’ABANDON EST LE FRUIT DÉLICIEUX DE L’AMOUR

(poésie de Ste Thérèse de l'Enfant-Jésus)

 

 

LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=loiHK7Jkrno

 

1- Il est sur cette terre
Un Arbre merveilleux :
Sa racine, ô mystère !
Se trouve dans les Cieux....

2- Jamais sous son ombrage
Rien ne saurait blesser :
Là, sans craindre l’orage,
On peut se reposer.

3- De cet Arbre ineffable
L’Amour voilà le nom,
Et son fruit délectable
S’appelle l’Abandon.

4- Ce fruit dès cette vie
Me donne le bonheur :
Mon âme est réjouie
Par sa divine odeur.

5- Ce fruit quand je le touche
Me paraît un trésor,
Le portant à ma bouche
Il m’est plus doux encor.

6- Il me donne en ce monde
Un océan de paix :
En cette paix profonde
Je repose à jamais...

7- Seul l’Abandon me livre
En tes bras, ô Jésus !
C’est lui qui me fait vivre
De la vie des Élus.

8- À toi je m’abandonne
Ô mon Divin Époux !
Et je n’ambitionne
Que ton regard si doux.

9- Moi je veux te sourire
M’endormant sur ton Cœur :
Je veux encore redire
Que je t’aime, Seigneur !

10- Comme la pâquerette
Au calice vermeil,
Moi petite fleurette
Je m’entrouvre au soleil.

11- Mon doux Soleil de vie,
Ô mon Aimable Roi,
C’est ta Divine Hostie
Petite comme moi...

12- De sa Céleste Flamme,
Le lumineux rayon
Fait naître dans mon âme
Le parfait Abandon.

13- Toutes les créatures
Peuvent me délaisser,
Je saurai sans murmures
Près de toi m’en passer.

14- Et si tu me délaisses
Ô mon Divin Trésor,
Privée de tes caresses
Je veux sourire encor.

15- En paix je veux attendre
Doux Jésus, ton retour,
Et sans jamais suspendre
Mes cantiques d’amour.

16- Non, rien ne m’inquiète,
Rien ne peut me troubler :
Plus haut que l’alouette
Mon âme sait voler.

17- Au-dessus des nuages
Le ciel est toujours bleu,
On touche les rivages
Où règne le Bon Dieu.

18- J’attends en paix la gloire
Du Céleste séjour,
Car je trouve au Ciboire
Le doux Fruit de l’Amour !



http://montfortajpm.blogspot.fr/search/label/Po%C3%A9sies%20de%20Ste%20Th%C3%A9r%C3%A8se%20de%20l%27Enfant-J%C3%A9sus




À retrouver ici :






 * * *

 


Deuxième douleur de Marie

 

"Ô Reine des martyrs, jusqu’au soir de ta vie,
Ce glaive douloureux transpercera ton Cœur.
Déjà tu dois quitter le sol de ta patrie
Pour éviter d’un roi la jalouse fureur.
Jésus sommeille en paix sous les plis de ton voile,
Joseph vient te prier de partir à l’instant,
Et ton obéissance aussitôt se dévoile :
Tu pars sans nul retard et sans raisonnement."

 

http://montfortajpm.blogspot.fr/2015/11/tous-les-saints-de-lordre-des-servites.html



  L'article consacré aux Douleurs de Marie vous attend ici :

http://montfortajpm.blogspot.fr/2015/11/tous-les-saints-de-lordre-des-servites.html

 


Le RETOUR d'ÉGYPTE de l'ENFANT-JÉSUS, ici :  
http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/01/retour-degypte-de-lenfant-jesus-7.html


 


Page "Le CHAPELET récité avec vous !"


« Le Rosaire est admirable !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
Disons-le donc tous les jours ! »

Alors, rendez-vous ici :
"Le CHAPELET récité avec vous ! 
avec Méthode montfortaine"