mercredi 6 janvier 2016

L’ÉPIPHANIE de NOTRE-SEIGNEUR (6 janvier)


« Grand Dieu !
recevez en ce jour le désir qui me presse 
de me consacrer à votre gloire. 
Puissé-je, à l’exemple des Mages, 
vous offrir l’or pur de la charité, 
l’encens de la prière 
et la myrrhe de la mortification ! 
Tout ce que je suis est à vous : 
je vois dois et mon âme , et mon corps, et mes biens ; 
agréez-en le sacrifice entier et absolu : 
soyez le Roi de mon cœur, 
et régnez-y sans partage dans le temps et dans l’éternité.
Ainsi soit-il. »

 





À Sessania des Adrumètes dans l'Arabie Heureuse, 
les trois saints Rois Mages, 
Melchior, Gaspard et Balthazar,
qui, avertis et conduits par un astre miraculeux, 
vinrent d'Orient adorer le Roi des rois 
et lui offrir leurs présents.
Après l'Ascension de Notre-Seigneur, 
ils furent ordonnés évêques par l'apôtre saint Thomas 
et méritèrent la palme du martyr.


* * *

NOËL des ROIS

(cantique de St Louis-Marie Grignion de Montfort)



LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=JilfaAcez5U

 

  

 Le disque où se trouve ce cantique
 est disponible sur notre petite boutique catholique en ligne ici :
2- Téléchargement MP3 :


 

 

LES ROIS :
1- Ô grands rois, voyez-vous un bel astre des cieux ?
Qu’il est nouveau, qu’il est mystérieux !
Il avertit qu’un Sauveur vient de naître,
Allons, allons adorer ce grand Maître.

2- Marchons et quittons tout sans tarder un moment,
Sans raisonner sur cet événement.
Sentez-vous pas une douceur nouvelle ?
C’est là la voix de Dieu qui nous appelle.

3- Suivons en sûreté ce céleste flambeau,
À sa clarté cherchons l’Enfant nouveau.
Il vient de loin pour montrer qu’il nous aime,
Allons bien loin, pour lui rendre le même.

4- L’astre s’arrête ici. Quoi ! dans ce pauvre lieu ?
Serait-ce ici qu’est né notre vrai Dieu ?
Cela n’est pas, cela n’est pas croyable.
Quoi qu’il en soit, entrons en cette étable.

5- En vérité, voici celui que nous cherchons :
C’est notre Dieu ; descendons, arrêtons,
Prosternons-nous aux pieds de son enfance,
Dans le respect, l’amour et le silence.

6- Amis, que voyons-nous ? Ô prodige étonnant !
Voici, voici notre Dieu tout-puissant.
Dans le respect, l’amour et le silence,
Prosternons-nous aux pieds de son enfance.

JÉSUS ENFANT :
7- Vous avez pris, ô rois, bien des peines pour moi,
Je ne puis trop admirer votre foi.
Relevez-vous, approchez-vous de grâce,
Venez à moi pour que je vous embrasse.

LES ROIS :
8- Bonjour, ô cher Enfant, ô puissant Roi des rois,
Nous venons pour nous soumettre à vos lois,
Nous adorons votre toute-puissance
Au travers de cette vile apparence.

9- Daignez prendre cet or comme un Roi tout-puissant,
Comme vrai Dieu recevez cet encens,
Comme mortel recevez cette myrrhe,
Nos sceptres sont soumis à votre empire.

JÉSUS ENFANT :
10- J’accepte ces présents, je reçois ces honneurs ;
Je veux aussi vous combler de faveurs,
Pour vous seront mes plus grandes largesses,
Vous goûterez mes plus tendres caresses.

LES ROIS :
11- Amis, ressentez-vous l’ineffable douceur
Qu’on goûte ici près de ce doux Sauveur ?
Nos palais n’ont point de plaisir semblable
À celui qu’on ressent dans cette étable.

12- Adorons, adorons ce débonnaire Agneau,
Tombons, tombons au pied de son berceau ;
Il est enfant, mais il est adorable,
Il est abject, mais il est tout aimable.

13- Mère du bel amour, qu’on vous loue en tout lieu
De nous avoir donné cet Enfant-Dieu,
D’avoir donné le jour à la lumière,
L’être au vrai Dieu, la vie à notre Père.

14- Votre exemple, ô Jésus, nous montre évidemment
Que la grandeur est dans l’abaissement,
Que le bonheur consiste en la souffrance,
Que le vrai bien se trouve en l’indigence.

15- Vous enlevez nos cœurs par votre humilité,
Vous les gagnez par votre pauvreté,
Ayez sur eux une victoire entière,
Bénissez-les par votre Sainte Mère.

16- Puisque nous ne pouvons rester ici longtemps
Pour contempler vos attraits si charmants,
Avant partir, bénissez-nous de grâce,
Et pour jamais en nos cœurs prenez place.

17- Digne Mère de Dieu, mille remerciements
De nous avoir donné ce bel Enfant.
Il faut partir, ô notre unique joie :
Bénissez-nous, bénissez notre voie.

JÉSUS ENFANT :
18- Amis, allez en paix sous ma protection,
Prêchez partout la gloire de mon nom,
Croyez en moi, portez chacun à croire,
Et vous serez de grands rois dans ma gloire.

 

(les 2 vidéos se suivent) 


    LIENS de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

1- http://www.mp3tunes.tk/download?v=-PnILvLOd5w

2- http://www.mp3tunes.tk/download?v=fhAM2ikN7no

 

 

* * *

 

La MARCHE des ROIS

 


LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=W0_XjXdzTUY

 

 

I- DE BON MATIN


1- De bon matin j’ai rencontré le train
De trois grands Rois qui allaient en voyage,
De bon matin j’ai rencontré le train
De trois grands Rois dessus le grand chemin.
Venaient d’abord des gardes du corps,
Des gens armés avec trente petits pages ;
Venaient d’abord des gardes du corps,
Des gens armés dessus leurs just’au corps.

2- Puis sur un char, parmi les étendards,
Venaient trois Rois modestes comme d’anges ;
Puis sur un char, parmi les étendards,
C’est Melchior, Balthazar et Gaspard.
L’étoile luit qui les Rois conduit
Par longs chemins devant une pauvre étable,
L’étoile luit qui les Rois conduit
Par longs chemins devant l’humble réduit. 

3- Au Fils de Dieu qui est né en ces lieux
Ils viennent tous présenter leurs hommages,
Au Fils de Dieu qui est né en ces lieux
Ils viennent tous présenter leurs doux vœux.
Or, myrrhe, encens sont les beaux présents
Qu’ils ont porté à cet Enfant adorable ;
Or, myrrhe, encens sont les beaux présents
Qu’ils ont porté à ce divin Enfant. 
 

 

 

II- CE MATIN


1- Ce matin j’ai rencontré le train
De trois grands Rois qui allaient en voyage,
Ce matin j’ai rencontré le train
De trois grands Rois dessus le grand chemin.
J’ai vu d’abord gardes du corps
Et gens armés, puis une troupe de pages ;
J’ai vu d’abord gardes du corps
Tout couverts d’or dessus leur justaucorps.

2- Les drapeaux, les harnais des chameaux,
Des aquilons suivaient le badinage ;
Les drapeaux, les harnais des chameaux
Faisaient de loin un effet des plus beaux.
Et les tambours, puissants et lourds,
De temps en temps faisaient un bruyant tapage ;
Et les tambours, puissants et lourds,
Marquaient la marche chacun à son tour.

3- Sur un char doré de toutes parts
Étaient les Rois, humbles comme les anges ;
Sur un char doré de toutes parts
Flottaient au vent de riches étendards.
Fifres, hautbois, mêlés aux voix,
De notre Dieu chantaient déjà les louanges ;
Fifres, hautbois, mêlés aux voix,
Chantaient des airs d’un admirable choix.

4- Tout ravi d’entendre tout ceci,
Je me rangeais pour voir les équipages ;
Tout ravi d’entendre tout ceci,
De près, de loin, les ai toujours suivis.
L’astre brillant au firmament
Servait de guide et menait les trois Rois Mages ;
L’astre brillant au firmament
S’arrêta net quand il fut vers l’Enfant.

5- Pour présent, Melchior offrit l’encens,
Et Balthazar apporta de la myrrhe ;
Pour présent, Melchior offrit l’encens,
Le bon Gaspard, lui, donna tout son or.
Entre le bœuf et l’âne gris,
L’Enfant dormait avec un joli sourire ;
Entre le bœuf et l’âne gris
Dormait celui qui devint Jésus-Christ.


Fichier PDF des Paroles de ce Cantique

ici :

http://www.montfortajpm.sitew.fr/fs/Root/clzvx-Peuple_fidele_Adeste_fideles_.pdf
+ Téléchargement : http://www.montfortajpm.sitew.fr/dl/Root/clzvx-Peuple_fidele_Adeste_fideles_.pdf

 


 * * *

ÉPIPHANIE

(cantique du petit séminaire de la Primatiale de Lyon) 

 


   LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=ApMo31QWwHc

 

Interprète : Jean-Myriam Chevalier

 

  Premier couplet du cantique avec partition pour quatre voix mixtes 

 

Plus de détails avec téléchargements des Paroles ici :

http://cantiques-anciens.blogspot.fr/2016/01/4-epiphanie.html






« Ô mon Dieu ! 
je vous supplie de rendre ces filles (les Visitandines), 
que vous m’avez données, 
toutes d’or en charité, 
toutes d’encens et de parfums par l’oraison et la vie intérieure, 
et toutes de myrrhe en mortification ! » 

(Saint François de Sales)


* * *



Fichier PDF des Paroles 

d'autres Cantiques de Noëls 

  ici :

 

"Venez, divin Messie !" : 
http://www.montfortajpm.sitew.fr/fs/Root/ckwjs-Venez_divin_Messie_.pdf
+ Téléchargement : http://www.montfortajpm.sitew.fr/dl/Root/ckwjs-Venez_divin_Messie_.pdf
Chanté : http://montfortajpm.blogspot.fr/2015/12/lattente-du-divin-enfantement-de-marie.html

"Venez, Verbe adorable !" : 

http://www.montfortajpm.sitew.fr/fs/Root/dc8g8-_Venez_Verbe_adorable_sur_Venez_divin_Messie_.pdf

+ Téléchargement : http://www.montfortajpm.sitew.fr/dl/Root/dc8g8-_Venez_Verbe_adorable_sur_Venez_divin_Messie_.pdf 
Chanté : http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/12/venez-Verbe-adorable-cantique-sur-venez-divin-Messie.html


  "Douce nuit" (les trois cantiques) :
http://www.montfortajpm.sitew.fr/fs/Root/ckwjr-Douce_nuit.pdf
+ Téléchargement : http://www.montfortajpm.sitew.fr/dl/Root/ckwjr-Douce_nuit.pdf
Chanté : http://montfortajpm.blogspot.fr/2015/12/neuvaine-de-noel-st-alphonse-de-liguori_24.html

  "Il est né le Divin Enfant" :
http://www.montfortajpm.sitew.fr/fs/Root/ckwjq-Il_est_ne_le_Divin_Enfant.pdf
+ Téléchargement : http://www.montfortajpm.sitew.fr/dl/Root/ckwjq-Il_est_ne_le_Divin_Enfant.pdf

Les Anges dans nos campagnes (les deux cantiques) :
http://www.montfortajpm.sitew.fr/fs/Root/cl70t-Les_Anges_dans_nos_campagnes.pdf
+ Téléchargement : http://www.montfortajpm.sitew.fr/dl/Root/cl70t-Les_Anges_dans_nos_campagnes.pdf

"Les Chœurs Angéliques" & "Entre le bœuf et l'âne gris" :
http://www.montfortajpm.sitew.fr/fs/Root/clz3v-Les_Choeurs_Angeliques_Entre_le_boeuf_et_l_ane_gris.pdf
+ Téléchargement : http://www.montfortajpm.sitew.fr/dl/Root/clz3v-Les_Choeurs_Angeliques_Entre_le_boeuf_et_l_ane_gris.pdf


  Peuple fidèle "Adeste fideles" (les deux cantiques) :
http://www.montfortajpm.sitew.fr/fs/Root/clzvx-Peuple_fidele_Adeste_fideles_.pdf
+ Téléchargement : http://www.montfortajpm.sitew.fr/dl/Root/clzvx-Peuple_fidele_Adeste_fideles_.pdf

 

+ Noël (cantique de Ste Marguerite-Marie) :

 





Page "Le CHAPELET récité avec vous !"


« Le Rosaire est admirable !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
Disons-le donc tous les jours ! »

Alors, rendez-vous ici :
"Le CHAPELET récité avec vous ! 
avec Méthode montfortaine"