mercredi 20 janvier 2016

Dernières mises en ligne _ St Dié, St Canut

78

« Marie promet la persévérance 
à ceux qui la servent. »

(Saint Alphonse de Liguori)

 Téléchargement PDF du "Recueil de Paroles de Saints 1" :
  http://www.sitew.com/fs/Root/cohsg-Recueil_de_paroles_de_Saints_1.pdf



* * *





« En Bourgogne,
saint Déicole (ou Dié), abbé,
disciple du bienheureux Colomban
et fondateur de l'abbaye de Lure. »

(Le Martyrologe Romain au 18 janvier)





« Saint Canut, quatrième du nom, 
roi de Danemark et martyr,
qui reçut la couronne de gloire le septième jour de juin. »

(Le Martyrologe Romain au 19 janvier)


* * *

  LES BONS ENFANTS

(cantique de St Louis-Marie Grignion de Montfort)

 

LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=ssPOCp7SmfY


Compositeur-interprète : Gilbert Chevalier (aveugle)
Enregistrement : 2006

 

LES ENFANTS :
1- Vous êtes notre Maître,
Enfant-Jésus !
Nous voulons vous connaître
En vos vertus !
Ah ! parlez-nous !
Un chacun vous écoute,
Enseignez-nous la route
Pour arriver à vous.

JÉSUS ENFANT :
2- Vous voulez donc m'entendre,
Mes chers enfants ?
Je ne puis m'en défendre,
Oui, j'y consens.
Écoutez-moi,
Apprêtez vos oreilles,
Pour savoir les merveilles
De ma divine loi.

3- J'aime beaucoup votre âge,
Mes chers petits,
Je l'ai pris pour partage,
Dieu que je suis.
Je suis Enfant
Et j'aime aussi l'enfance,
Pourvu que l'innocence
En fasse l'ornement.

4- Honorez père et mère,
Sans les fâcher ;
Faites votre prière
Sans y manquer ;
Entr'aimez-vous,
Gardez-vous de médire,
De rien faire ou rien dire
Qui ne profite à tous.

5- Par jour, tâchez de dire
Le chapelet,
C'est moi qui vous l'inspire,
C'est très bien fait ;
Au moins allez
Tous les mois à confesse,
Entendez bien la messe
À mes jours commandés.

6- Soyez sages à l'église
Sans y causer :
Souffrez qu'on vous méprise,
Sans vous venger.
Ne dites rien
Quand on vous fait injure,
Souffrez tout sans murmure
Comme un enfant chrétien.

7- N'ayez point dans la bouche
De jurement :
Celui qui ment me touche
Sensiblement.
Soyez, enfants,
Chastes de corps et d'âme ;
Fuyez l'homme ou la femme
De sexe différent.

8- Il faut haïr le monde,
C'est un trompeur.
Il faut fuir, quoiqu'il gronde,
Cet enchanteur.
C'est m'honorer
Que d'honorer ma Mère,
C'est plaire à Dieu mon Père,
Enfin, c'est m'imiter.

9- La Croix est nécessaire,
Il faut souffrir ;
Ou monter au Calvaire,
Ou bien périr.
Si vous voulez
Avoir la récompense,
Faites-vous violence
Et vous mortifiez.

10- Publiez mes louanges
Et les chantez,
Honorez vos bons anges
Et les priez.
Sans vous lasser,
Vaquez à la prière.
Le diable est en colère,
Il veut vous dévorer.

11- N'allez point dans la rue
Pour y jouer,
Car le démon y tue,
C'est son quartier.
Fréquentez ceux
Dont la vie est réglée,
Employez la journée
Sans être paresseux.

12- Malgré votre nature,
Suivez ces lois,
Dieu que je suis, j'en jure :
Vous serez rois ;
Vous régnerez
Pour jamais dans ma gloire,
Vous serez couronnés,
En signe de victoire.

LES ENFANTS :
13- Ô Jésus, mille grâces
Pour vos leçons.
Nous marchons sur vos traces,
Nous vous suivons.
Mais sachant bien
Quelle est notre faiblesse,
La charité vous presse
D'être notre soutien.

DIEU SEUL
 



* * *


AVE MARIA de LOURDES

RÉSUMÉ du CANTIQUE de PROCESSION

 



 LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=7KJj50KTqSo


Interprète : Gilbert Chevalier (aveugle) 



1- Ô Vierge Marie,
    Le peuple chrétien
    À Lourdes vous prie :
    Chez vous il revient.

R./ Ave, ave, ave Maria !
    Ave, ave, ave Maria !


2- Chantons votre histoire
    Dans votre Cité :
    Du haut de la gloire
    Daignez l’écouter.

3- Un jour Bernadette
    Ramasse du bois
    Avec deux fillettes
    Qui pleurent de froid.

4- Jusqu’à Massabielle
    L’enfant veut passer ;
    Mais elle est si frêle,
    Comment traverser ?

5- Le froid l’a saisie,
    Un bruit la surprend ;
    Mais sur la prairie
    Ne souffle aucun vent.

6- Le fond de la roche
    S’éclaire à l’instant :
    La Dame s’approche,
    Fait signe à l’enfant.

7- La blanche apparence
    Paraît à ses yeux
    Comme une présence
    Qui parle de Dieu.

8- Avec la parure
    D’un lys immortel,
    Elle a pour ceinture
    Un ruban du ciel.

9- Au pied de sa Mère,
    L’enfant qui la voit,
    Apprend à bien faire
    Le Signe de Croix.

10- L’enfant la supplie :
    « Que dit votre Cœur ? »
    - « Je veux que l’on prie
    Pour tous les pécheurs. »

11- Avec insistance
    La Dame, trois fois,
    A dit : « Pénitence ! »
    Chrétien, c’est pour toi !

12- « Mangez l’herbe amère
    Qui sort du limon,
    Et, dans la poussière
    Courbez votre front.

13- « À cette fontaine
    Venez et buvez ;
    Dans l’eau pure et saine
    Allez vous laver.

14- « Je veux qu’ici même,
    Au pied de ces monts,
    Le peuple que j’aime
    Vienne en procession.

15- « Et qu’une chapelle
    Bâtie en ce lieu,
    Aux hommes rappelle
    Qu’il faut prier Dieu. »

16- Marie à la terre
    Livra son secret,
    Par cette bergère
    Que tous ignoraient.

17- Vierge Immaculée,
    En vous nous croyons,
    Enfin révélée
    Par votre vrai nom.

18- « Marie est venue
    Chez nous, dix-huit fois :
    L’enfant qui l’a vue
    Est digne de foi. »

19- Ô Vierge Marie,
    Vivons dans l’espoir,
    Après cette vie,
    Au Ciel de vous voir.

20- Que votre louange
    Redise sans fin 
    Le chant que l’Archange
    Apprit aux humains.



Fichier PDF des Paroles de ce cantique à télécharger ici :
http://www.sitew.com/fs/Root/cu13d-Les_15_mysteres_du_Rosaire_Ave_Maria_de_Lourdes_Fatima_.pdf

 

* * *

  LE PÉCHÉ

(cantique attribué à St Louis-Marie Grignion de Montfort)

 

 


LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=utHzBHH1akU



Compositeur-interprète : Gilbert Chevalier (aveugle)
Enregistrement : 2011


* * *


GLOIRE À MARIE !

  -44-

sur les Ave Maria de Lourdes & Fatima

 


   LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=26Zm4q7-1dA


Interprète : Gilbert Chevalier (aveugle) 
Enregistrement : janvier 2016


* * *


JÉSUS au TRÈS SAINT-SACREMENT

(cantique de St Louis-Marie Grignion de Montfort)

 

(Audio [mp3] à télécharger !)

 Compositeur-interprète : Gilbert Chevalier (aveugle)



http://montfortajpm.blogspot.fr/2015/12/la-communion-spirituelle.html




Comment faire la COMMUNION SPIRITUELLE ?
Saint Alphonse vous répond ici :





* * *

LE PURGATOIRE

(cantique attribué à St Louis-Marie Grignion de Montfort)

  

LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=1pWgAHg8WGI



Compositeur-interprète : Gilbert Chevalier (aveugle)
Enregistrement : 2011



1- Écoutez les voix lamentables
Et les soupirs des trépassés,
Qui, se voyant si délaissés,
Jettent des cris si pitoyables :

R.1/ Parents, amis, secourez-nous !
Hélas ! nous brûlons, hâtez-vous !


2- J’entends, hélas ! ces pauvres âmes,
J’entends leurs soupirs et leurs pleurs.
J’entends les plaintes, les clameurs
Qu’elles font au milieu des flammes. 

3- « Ô Dieu d’amour, ô notre Père !
Ô centre unique de nos cœurs !
Ah ! quand verrons-nous vos splendeurs !
Ah ! que votre absence est amère !

4- « Écoutez, chrétiens charitables,
Vos enfants, parents et amis :
Ne soyez pas sourds à nos cris,
Écoutez nos voix lamentables. »

5- « C’est moi-même, hélas ! votre père,
Qui vous aimais tant autrefois ;
- Enfants, reconnaissez la voix
De votre misérable mère.

6- « Ah ! vous vivez dans l’abondance,
D’un bien que je vous ai laissé ;
Je m’en suis trop embarrassé,
Prenez part à ma pénitence.

7- « Faut-il que les jeux et la danse
Fassent votre occupation,
Sans penser à l’affliction
Des auteurs de votre naissance ? »

8- « Pensez que vous êtes mon père,
Vous dit ailleurs ce pauvre enfant,
Ayez pitié de votre sang :
Soulagez-moi dans ma misère. »

9- « Soulagez-moi dans ma souffrance !
Vous dit ce frère ou cette sœur :
Étant cause de ma douleur,
Prenez part à ma délivrance. »

10- « Ah ! que nos douleurs sont cuisantes !
Ah ! que nos feux sont dévorants !
Nos chers voisins, nos chers parents,
Écoutez nos plaintes pressantes. »

11- « Je suis ce compagnon fidèle
Qui vous aimait tant autrefois :
Ami, reconnaissez la voix
De cet ami qui vous appelle ! »

12- « Moi qui n’ai ni père, ni mère,
Mort sans parents et sans amis,
Vers qui porterai-je mes cris ?
Qui prendra part à ma misère ?

R.2/ Chers inconnus, secourez-nous !
Hélas ! nous brûlons, hâtez-vous !


13- « Hélas ! j’ai beau crier à l’aide,
Personne ne vient au secours ;
À qui donc aurai-je recours ?
Nul ami pour moi n’intercède ! »

14- « Vous couchez sur la douce plume,
Ayant tous vos contentements ;
Et nous, au milieu des tourments,
Et dans une mer d’amertume !

15- « Voyez nos maux, voyez nos peines.
Soulagez-nous dans ces prisons :
Vos jeûnes et vos oraisons
Peuvent briser toutes nos chaînes. 

16- « Chrétiens, si, dans le purgatoire,
Vous venez éteindre nos feux,
Lorsqu’au Ciel nous serons heureux,
Nous procurerons votre gloire. »


17- Faites, Seigneur, que les fidèles,
Qui sont morts dans la charité,
Aillent dans la félicité
Goûter les douceurs éternelles !

Dernier R./ Par nos vœux et par leur douleur,
Laissez-vous attendrir le Cœur.


* * *

L'ENFER

(cantique attribué à St Louis-Marie Grignion de Montfort)




LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=qv55_kJ-V8A



Compositeur-interprète : Gilbert Chevalier (aveugle)
Enregistrement : 2011




DEMANDE :
1- Malheureuses créatures,
Que le Dieu de l'univers,
Par d’éternelles tortures
Punit au fond des enfers.

R.1/ Dites-nous, dites-nous,
Quels tourments endurez-vous ?


RÉPONSE :
2- Nos tourments sont trop horribles :
Pourriez-vous les écouter ?
Ils sont incompréhensibles ;
Dieu seul peut les raconter.

R.2/ Hélas ! hélas ! hélas !
Mortels, ne nous suivez pas.


DEMANDE :
3- Vains adorateurs du monde,
Où sont toutes ces grandeurs
Et la gloire que l’on fonde
Sur l'éclat des faux honneurs ?


RÉPONSE :
4- Ah ! cette gloire est passée
Comme un songe de la nuit,
Qui, trompant notre pensée,
À notre réveil s'enfuit.

DEMANDE :
5- Méchants qui par avarice
Avez fait tort au prochain,
Qui, contre toute justice
Dérobiez à toute main.


RÉPONSE :
6- Ah ! Dieu prend en main la cause
Du pauvre et de l’orphelin ;
Faut-il, pour si peu de chose,
Souffrir un tourment sans fin ?

DEMANDE :
7- Que vous reste-t-il, avares,
De cet argent, de cet or,
Et de tous ces meubles rares
Qui faisaient votre trésor ?


RÉPONSE :
8- Une éternelle indigence
Est le déplorable fruit
Que notre avare opulence
Pour jamais nous a produit.

DEMANDE :
9- Racontez-nous, impudiques,
Les douleurs que vous sentez,
Pour vos infâmes pratiques
Et vos sales voluptés.


RÉPONSE :
10- Ah ! pour des plaisirs infâmes,
Pour des plaisirs d'un moment,
Faut-il, au milieu des flammes,
Brûler éternellement !

DEMANDE :
11- Pauvres âmes condamnées
Au feu de l'éternité 
Pour un péché de pensée
Que vous avez négligé.


RÉPONSE :
12- Pour un agréable songe
Qui n'a duré qu'un moment,
Un ver éternel nous ronge
Et nous déchire au dedans.

DEMANDE :
13- Et vous, mondains, pour vos danses,
Pour vos divertissements,
Pour vos jeux et vos dépenses,
Et vos vains amusements.


RÉPONSE :
14- Ah ! maudits soient nos délices,
Nos danses, festins et jeux,
Qui sont cause des supplices
Que nous souffrons en ces feux.

DEMANDE :
15- Vous qui, dans les compagnies,
Par vos discours médisants
Et vos noires calomnies,
Déchiriez les innocents.


RÉPONSE :
16- Ô Dieu, que les médisances,
Dont on se fait tant d’honneur,
Causent d'extrêmes souffrances
Dans ce lieu rempli d'horreur !

DEMANDE :
17- Vous qui, même aux jours de fête,
Méprisant l'honneur divin,
Par un mouvement de bête,
Alliez vous remplir de vin.


RÉPONSE :
18- Notre langue est arrosée
Du fiel amer des dragons ;
Notre bouche est embrasée
Des feux que nous respirons.

DEMANDE :
19- Cœurs irréconciliables,
Inflexibles ennemis,
Par vos haines implacables,
Où vous êtes-vous réduits ?


RÉPONSE :
20- Ah ! malheureux que nous sommes !
Pour n'avoir pas pardonné,
Le juste vengeur des hommes
Nous a pour jamais damnés.

DEMANDE :
21- Vous qui, tout le jour, oiseuses,
Ne vous occupez à rien,
Âmes lâches, paresseuses
Qui n'avez fait aucun bien.


RÉPONSE :
22- Oisiveté détestable,
Ô temps perdu pour jamais !
Que ta perte irréparable
Me coûte ici de regrets !

DEMANDE :
23- Enfants sans obéissance,
Sans respect et sans amour,
Qui traitiez sans déférence
Ceux dont vous tenez le jour.


RÉPONSE :
24- Pour n'avoir pas voulu rendre
Nos respects à nos parents,
Vous ne sauriez bien comprendre
Combien nos tourments sont grands.

DEMANDE :
25- Vous, langues abominables,
Jureurs du saint nom de Dieu,
Blasphémateurs exécrables,
Qui vous tourmente en ce feu ?


RÉPONSE :
26- Mille langues de vipères
Nous rongent incessamment :
C' est des langues téméraires
Le très juste châtiment.

DEMANDE :
27- Vous qui, par crainte ou par honte,
Cachiez à vos confesseurs
Des péchés dont tenait compte
Le Dieu qui sonde les cœurs.


RÉPONSE :
28- Infortunés que nous sommes,
Nous éprouvons en ce lieu,
Qu’en vain l’on se cache aux hommes,
Quand on est connu de Dieu.

DEMANDE :
29- Répondez, pécheurs infâmes,
Qui, le crime au fond du cœur,
Osiez présenter vos âmes
À la Table du Seigneur.


RÉPONSE :
30- Ô sainte et vivante Hostie !
Hélas ! par un triste sort,
Loin de nous donner la vie
Tu nous as donné la mort.

DEMANDE :
31- Dans ce gouffre épouvantable,
Dans ce séjour plein d'horreur,
Des tourments dont vous accable
Le courroux d' un Dieu vengeur,


R./ Dites-nous, dites-nous,
Quel est le plus grand de tous?


RÉPONSE :

32- Le tourment le plus horrible
N’est pas le tourment du feu ;
Il en est un plus terrible :
C' est de ne voir jamais Dieu !

CONCLUSION :
33- Allez donc, maudites âmes,
Esprits réprouvez de Dieu,
Allez brûler dans les flammes.
Adieu pour Jamais, adieu !


R./ Hélas ! hélas ! hélas !
Chrétiens, ne vous damnez pas !


LES DAMNÉS :

34- « Pour jamais » est-il possible ?
« Jamais » , que ce terme est long !
Cette éternité terrible 
Nous abat et nous confond.

R./ Hélas! hélas! hélas !
Chrétiens, ne vous damnez pas !




* * *


ADIEUX à MARIE

sur les Ave Maria de Lourdes & Fatima

  

 http://gloria.tv/album/n9xexwE67Vc/media/5h1pvhXZUyo 

(Audio [mp3] à télécharger !)

 Interprète : Gilbert Chevalier (aveugle)
Enregistrement : août 2015

 LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=EW_LzvcM5i8








Page "Le CHAPELET récité avec vous !"


« Le Rosaire est admirable !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
Disons-le donc tous les jours ! »

Alors, rendez-vous ici :
"Le CHAPELET récité avec vous ! 
avec Méthode montfortaine"