lundi 7 décembre 2015

Dernières mises en ligne

45

« Si vous voulez vous sauver 
et vous maintenir dans la grâce de Dieu, 
il le faut prier souvent de vous protéger de sa main. »

(Saint Alphonse de Liguori)


LIENS de TÉLÉCHARGEMENT des PDF de CANTIQUES & PAROLES de SAINTS



* * *

OFFRANDE de la SAINTE MESSE

(cantique attribué à St Louis-Marie Grignion de Montfort)


LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=n6t6lK3uxtY


Compositeur-interprète : Gilbert Chevalier (aveugle)
Enregistrement : 2011

 

* * *

 

AU SACRÉ-CŒUR

(cantique attribué à St Louis-Marie Grignion de Montfort)

   
 http://gloria.tv/album/QuchuYitRz3/media/JGdLdNirrX4

(Audio [mp3] à télécharger !)


Compositeur-interprète : Gilbert Chevalier (aveugle) 
Enregistrement : 2011



1- Cœur adorable
De Jésus, mon divin Sauveur,
Si le Ciel nous est favorable,
Nous vous devons cette faveur,
Cœur adorable !

2- Vos excellences
Sont des Cieux l’objet ravissant ;
Dieu même y prend ses complaisances ;
Il forma, comme en s’épuisant,
Vos excellences.

3- Cœur ineffable,
Des trésors, le plus précieux ;
Des objets, le plus admirable
Qui soit sur terre et dans les cieux :
Cœur ineffable !

4- Nous devons croire,
Sans sonder vos traits glorieux :
Il faut la lumière de gloire
Pour les contempler dans les cieux.
Nous devons croire.

5- Trône de grâce,
Beau chef-d’œuvre du Tout-Puissant ;
Les chérubins voilent leur face
À votre aspect éblouissant,
Trône de grâce !

6- Cœur tout céleste,
Et cent fois plus pur que les cieux :
Mais dont l’amour se manifeste
Même au cœur le plus vicieux,
Cœur tout céleste !

7- Divin oracle
Des plus adorables desseins ;
Du Saint des saints le tabernacle,
Et le conseil de tous les saints,
Divin oracle !

8- Ô Cœur sublime !
Centre de toutes les vertus !
Mon cœur trop faiblement s’exprime
Sur tous vos divins attributs,
Ô Cœur sublime !

9- Je vous révère,
Siège de la Divinité,
Temple saint, sacré sanctuaire
De l’ineffable Trinité,
Je vous révère.

10- Noble victime
Des beaux feux du divin amour,
En eux, pour expier mon crime,
Vous vous immolez nuit et jour,
Noble victime !

11- Charité forte !
Zèle ardent ! Violent transport !
L’amour que ce grand Cœur me porte
L’immole encore après sa mort !...
Charité forte !

12- Ô soif ardente
D’un Cœur mourant pour mon salut !
Ô flamme vive, ardeur brûlante,
Qui, par ses traits, lui survécut !
Ô soif ardente !

13- Percé d’un glaive,
Ce Cœur forme un sanglant ruisseau ;
Par ce trait d’amour, il achève
De s’épuiser de Sang et d’eau.
Percé d’un glaive !

14- Plaie amoureuse
Du Cœur de mon divin Époux,
Que mon âme serait heureuse
De se pouvoir loger en vous !
Plaie amoureuse !

15- Sainte demeure !
Séjour heureux ! Repos charmant !
Soit que je vive ou que je meure,
Soyez mon unique élément,
Sainte demeure !

16- Belle ouverture,
Que je me cache tout en vous !
Que je goûte, en votre blessure,
Que de souffrir, rien n’est si doux !
Belle ouverture !

17- Douce retraite,
Où vivent les cœurs bienheureux,
Lorsqu’une charité parfaite
Les fait vivre en vous plus qu’en eux,
Douce retraite !

18- Croix adorable,
Plantée en cet auguste Cœur ;
Au pécheur soyez favorable,
Du juste augmentez la ferveur,
Croix adorable !

19- Épines saintes,
Dont ce Cœur est environné,
Que je ressente vos atteintes !
Que de vous je sois couronné,
Épines saintes !

20- Ô feux ! ô flammes !
Qui l’embrasez de vos ardeurs,
Pénétrez, enflammez nos âmes,
Brûlez et consumez nos cœurs,
Ô feux ! ô flammes !

21- Fournaise ardente,
Brasier sacré, feu consumant,
Votre ardeur douce et violente
Me cause un amoureux tourment,
Fournaise ardente !

22- Amour extrême
Du Cœur d’un Dieu pour des mortels !
Mais... amour, charité suprême
Au Sacrement de nos autels !
Amour extrême !

23- Ô Cœur propice,
À chaque instant sacrifié,
Pour calmer Dieu dans sa justice !
Regardez mon cœur en pitié,
Ô Cœur propice !

24- Quel incendie
Sait enflammer ce Roi des cœurs,
Lorsqu’il veut bien, divine Hostie,
Entrer dans le cœur des pécheurs !
Quel incendie !

25- Quelle tendresse !
Il porte si loin son amour,
Qu’il me permet et qu’il me presse
De le recevoir chaque jour :
Quelle tendresse !

26- Quelle merveille !
Quel excès de l’amour divin !
Fut-il jamais grâce pareille ?
Le Cœur d’un Dieu m’aime sans fin !
Quelle merveille !

27- Que je vous aime,
Divin Cœur de mon Bien-Aimé !
Pour vous ma tendresse est extrême,
Jamais je n’ai rien tant aimé
Que je vous aime !

28- Aimable abîme,
Où l’on se perd heureusement !
Lorsque votre amour nous anime,
Qu’on s’y noie agréablement,
Aimable abîme !

29- Grand oratoire,
Où Dieu n’a rien à refuser !
Consolant propitiatoire,
Où tout forfait peut s’expier !
Grand oratoire !

30- Ô doux asile !
Cœur tendre du plus cher Époux !
En vous aimant, qu’il est facile
De calmer le Ciel en courroux !
Ô doux asile !

31- Heureux refuge
Des plus misérables pécheurs !
Si c’est notre ami qui nous juge,
Comment redouter ses rigueurs ?
Heureux refuge !

32- Source féconde,
Qui contentez tous mes désirs ;
Faites connaître à tout le monde
Qu’on trouve en vous les vrais plaisirs,
Source féconde !

33- Riche assemblage
Des délices du Paradis ;
Tous ses biens sont votre apanage,
Et vos appas sont infinis,
Riche assemblage !

34- Trésor immense,
Que nul esprit ne peut priser,
Versez sur moi cette abondance
Qui jamais ne peut s’épuiser,
Trésor immense !

35- Manne charmante
Par toutes sortes de saveurs ;
Qu’en vous mon âme se contente,
Et s’embaume de vos douceurs,
Manne charmante !

36- Source de vie,
Et germe d’immortalité ;
Que votre amour me vivifie,
Dans le temps et l’éternité,
Source de vie !

37- Ô Cœur aimable !
Cœur généreux ! Cœur souverain !
Cœur obligeant ! Cœur secourable !
Cœur très humble, quoique divin.
Ô Cœur aimable !

38- Par vos doux charmes,
Soyez le plus grand des vainqueurs,
Nous ne redoutons pas vos armes ;
Soumettez, gagnez tous les cœurs
Par vos doux charmes !

39- Combien de grâces
Me présentez-vous chaque jour !
Combien de moyens efficaces,
Pour m’attirer à votre amour !
Combien de grâces !

40- De mille crimes
M’ayant absous ou préservé,
Penchant sur le bord des abîmes,
Mille fois vous m’avez sauvé
De mille crimes.

41- Qui vous engage
D’être pour moi si vigilant ?
Ce n’est que mon propre avantage,
Et votre amour trop bienveillant
Qui vous engage.

42- Je me dévoue
Et me consacre à votre amour.
Que mon cœur sans cesse vous loue,
Et s’unisse à vous nuit et jour !
Je me dévoue.

43- Pour vos louanges,
J’unis aux vœux de tous les cœurs
Les concerts des Saints et des Anges ;
Que sont ensemble tous ces chœurs
Pour vos louanges !

44- Quels sacrifices
Pourront payer tous vos bienfaits ?
Tous nos vœux, toutes nos justices,
Sans vous, n’ y suffiront jamais ;
Quels sacrifices ?

45- Je vous adore,
Cœur de mon Dieu, de mon Sauveur ;
Pour tous les cœurs, je vous implore,
Embrasez-les tous de ferveur.
Je vous adore.

46- Cœur charitable,
Si tendre pour tous les pécheurs ;
Je vous fais Amende honorable
De la dureté de nos cœurs :
Cœur charitable !

47- Pour tant d’offenses
Qui vous pénètrent de douleurs,
Pour tant d’excès, d’irrévérences,
Que n’ai-je des torrents de pleurs
Pour tant d’offenses !

48- Grand Dieu, je n’ose
Vous demander ce grand bonheur,
Qu’une heureuse métamorphose
Change mon cœur en votre Cœur.
Grand Dieu, je n’ose.

49- Cœur de Marie,
C’est de votre sang précieux
Que ce beau Cœur reçut la vie ;
Ranimez le mien par ses feux,
Cœur de Marie !

50- Par cette flèche
Qui perça vos Cœurs tour à tour,
Ouvrez en mon cœur une brèche,
Pour que j’expire en votre amour,
Par cette flèche.

Fichier PDF des Paroles de ce cantique ici :
 http://www.montfortajpm.sitew.fr/fs/Root/ddu8m-Au_Sacre_Coeur_cantique_montfortain_.pdf

+ Téléchargement : http://www.montfortajpm.sitew.fr/dl/Root/ddu8m-Au_Sacre_Coeur_cantique_montfortain_.pdf
   
Toutes les autres versions chantées : 
 http://montfortajpm.blogspot.fr/2017/02/au-Sacre-Coeur--cantique-montfortain.html


* * *

 

GLOIRE À MARIE !

  -20-

sur les Ave Maria de Lourdes & Fatima

 


LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=OhAAIyVVE2w

 

 Interprète : Gilbert Chevalier (aveugle) 
Enregistrement : décembre 2015


* * *

 

Le DÉSESPOIR du PÉCHEUR à la MORT

(cantique de St Louis-Marie Grignion de Montfort)




LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=ijSRlt_oPxo


Compositeur-interprète : Gilbert Chevalier (aveugle)
Enregistrement : 2006




LE MOURANT IMPÉNITENT :
1- Quoi donc ! faut-il que je meure
Et que je quitte mes biens ?
Ô cruelle et maudite heure
Qui m’ôte ce que je tiens !

2- Ô mort amère et terrible
Qui me sépare de tout,
À mes cris rends-toi sensible
Et suspends un peu ton coup.

3- Ah ! je suis pris dans les pièges
Que Satan m’avait cachés,
Je sens tous mes sacrilèges,
J’aperçois tous mes péchés.

4- Que de grâces méprisées !
Que de conseils rejetés !
Que d’heures mal employées !
Que de dons foulés aux pieds !

5- Mon Jésus, miséricorde
À ce malheureux pécheur ;
Mère de miséricorde,
Priez pour moi mon Sauveur.

JÉSUS :
6- Tu t’es moqué, misérable,
Des appels de mon amour :
Il est juste et raisonnable
Que je me moque à mon tour.

7- Je me ris de tes alarmes
Et de ton faux repentir,
Je me moque de tes larmes :
Il faut mourir et périr.

MARIE :
8- Il fallait pendant la vie
Me prier et t’amender :
C’est trop tard que tu me pries,
Car je ne veux plus t’aider.


LE MOURANT IMPÉNITENT :
9- Malheur sur moi ! Plus de Père :
Il est mon juge irrité.
Malheur sur moi ! Plus de Mère :
De tous, je suis rebuté.

10- Mes ennemis m’environnent,
Mon corps s’affaiblit toujours,
Et je ne trouve personne
Qui me donne du secours.

11- Hélas ! faut-il que je meure
Pour être à jamais damné ?
Malheureuse et maudite heure
À laquelle je suis né !

12- Je vois trop tard, monde impie,
Ton funeste aveuglement ;
Je connais ta tromperie,
Mais hélas ! Il n’est plus temps !

13- Adieu, maudite carcasse,
Adieu, pâture des vers,
Je vais t’attendre en ta place
Qui t’attend dans les enfers.

14- Ah ! si je t’avais matée,
La mort serait mon plaisir.
Mais, hélas ! je t’ai flattée,
C’est mon cruel repentir.

15- Je te vois, malheureux diable,
Qui m’attends près de mon lit.
Emporte-moi, détestable,
Car c’est toi qui m’as séduit.

16- On m’écorche, on me déchire,
Puisque je meurs malgré moi.
Hélas ! faut-il que j’expire
Dans mes péchés que je vois ?

17- Je meurs dans l’impénitence
Pour avoir, jusqu’au trépas,
Différé ma pénitence.
Pécheur, ne m’imite pas !

18- Celui-là seul est le sage
Qui s’est préparé longtemps
À ce terrible passage.
Rends-toi juge à mes dépens !

19- Vis mieux que moi, je t’en prie,
Pour avoir un meilleur sort.
Telle que sera ta vie,
Telle aussi sera ta mort !

DIEU SEUL







Page "Le CHAPELET récité avec vous !"


« Le Rosaire est admirable !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
Disons-le donc tous les jours ! »

Alors, rendez-vous ici :
"Le CHAPELET récité avec vous ! 
avec Méthode montfortaine"