dimanche 20 décembre 2015

Dernières mises en ligne

56

« Bien que parfois,
soit à cause de notre état d’aridité, 
soit par suite d’une faute commise,
nous n’éprouvions pas en priant 
cette confiance sensible que nous voudrions avoir, 
efforçons-nous néanmoins de prier sans nous relâcher :
Dieu ne laissera pas pour cela de nous exaucer,
car il lui est agréable de nous voir espérer en lui contre toute espérance,
quoique dans les troubles, les craintes ou les tentations
et malgré le sentiment de défiance
que nous fait éprouver quelque embarras
ou quelque peine intérieure. »

(Saint Alphonse de Liguori)



* * *
Les Saints ADAM & ÈVE 
nos premiers parents 
fêtés le 19 décembre

 
 

LE PÉCHEUR CONVERTI

(cantique de St Louis-Marie Grignion de Montfort)





LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=OoVhBEVcbRQ


Compositeur-interprète : Gilbert Chevalier (aveugle)
Enregistrement : 2006


-I-


DIEU LE PÈRE :
1- Écoutez-moi, je me plains en bon Père,
Depuis longtemps je recherche un enfant ;
Jusqu’à ce jour, j’ai calmé ma colère,
Ah ! faudra-t-il user de châtiments ?

R./ Que tout homme, que tout Ange
Redise donc cent fois :
« Le pécheur est sous vos lois,
À vous seul gloire et louange. »


2- Pourquoi, mon fils, est-ce que tu m’offenses ?
Qu’as-tu trouvé chez moi qui t’ait déplu ?
Reviens chez moi, reviens à pénitence,
Malheur à toi si tu n’es pas ému.

L’AMI :
3- Reviens, pécheur, c’est ton Dieu qui t’appelle ;
Viens au plus tôt te ranger sous sa loi.
Tu n’as été déjà que trop rebelle,
Reviens à lui, puisqu’il revient à toi.

4- Dans tes terreurs, sa voix se fait entendre,
Il te poursuit sans jamais se lasser.
C’est un bon Père, Père le plus tendre :
Enfant prodigue, il voudrait t’embrasser.

LE PÉCHEUR PÉNITENT :
5- Voici, mon Dieu, cet enfant si rebelle
Que vous daignez chercher depuis longtemps.
Ô charité, charité paternelle,
Sans plus tarder, je reviens, je me rends.

6- Je reconnais ma conduite insensée.
Contre vous seul, mon Père, j’ai péché ;
Détournez-en la vue et la pensée
Et ne voyez en moi qu’un cœur touché.

7- Ne rendez pas guerre pour guerre,
Voyez mon cœur humble et contrit ;
Je ne crains point votre tonnerre,
Couvert du Sang de Jésus-Christ.

8- Je vous ai délaissé, bon Père,
Foulant aux pieds tous vos bienfaits !
Calmez, calmez votre colère :
Pleurant, je demande la paix.

LES ANGES :
9- Chantons, Anges, chantons sa plus douce conquête,
Célébrons de Jésus-Christ la vertu de son Sang Précieux.
Que tout le Ciel se réjouisse,
Le pécheur passe au rang des saints :
Divin Sauveur, qu’on vous bénisse
De ce chef-d’œuvre de vos mains.
Chantons, Anges, chantons sa plus douce conquête,
Célébrons, célébrons la vertu de son Sang Précieux.


-II-
 
JÉSUS :
10- Ah ! j’ai perdu, j’ai perdu ma chère âme,
J’ai, par malheur, égaré ma brebis ;
Je le ressens, mon Sacré-Cœur se pâme,
Elle est livrée à mes grands ennemis.

11- J’ai tout donné, jusqu’à ma propre vie,
Pour te gagner, et pour m’unir à toi ;
Et tu me fuis, cruelle, et tu m’oublies,
Et, pour retour, tu t’armes contre moi.

L’AMI :
12- Reviens, pécheur, c’est Jésus qui t’appelle,
Viens au plus tôt te ranger sous sa loi.
Tu n’as été déjà que trop rebelle,
Reviens à lui, puisqu’il revient à toi.

13- Dans tes erreurs, sa voix se fait entendre,
Il te poursuit sans jamais se lasser.
C’est un Sauveur, le Sauveur le plus tendre :
Âme égarée, il voudrait t’embrasser.

LE PÉCHEUR PÉNITENT :
14- Ô mon Jésus, ô mon aimable Maître,
Unique objet digne de me charmer,
Que j’ai longtemps été sans vous connaître !
Que j’ai longtemps été sans vous aimer !

15- Je reconnais ma cruelle injustice ;
Pardonnez-moi ce long égarement :
Il me déplaît, je m’en fait un supplice,
Et pour lui seul je pleure amèrement.

16- Ah ! j’ai péché contre Dieu même !
J’ai méprisé mon Créateur !
Pardon, pardon, bonté suprême,
J’en ai regret de tout mon cœur.

17- Quittez, Sauveur, quittez les armes,
Je suis le prix de votre Sang.
Pardon, pardon, voyez mes larmes :
Plus de péché dorénavant !

JÉSUS TRIOMPHANT :

18- J’ordonne que  le Ciel fasse une grande fête
Pour ton retour, car c’est moi qui suis ton Sauveur glorieux.
Que tout le Ciel se réjouisse,
Le pécheur passe au rang des saints :
Que tous les êtres me bénissent
De ce chef-d’œuvre de mes mains.
J’ordonne que  le Ciel fasse une grande fête
Pour ton retour, car c’est moi qui suis ton Sauveur glorieux.

 
-III-

LE SAINT-ESPRIT :
19- C’en est donc fait, ô chère âme que j’aime,
Tu ne veux plus que je sois ton Époux,
Tu foules aux pieds les vœux de ton baptême.
Anges, pleurez...! ô cieux, étonnez-vous !

20- Si je suis bon, faut-il que tu m’offenses ?
Ton méchant cœur s’en prévaut chaque jour.
Plus de rigueurs vaincraient tes résistances ;
Tu m’aimerais, si j’avais moins d’amour.

L’AMI :
21- Le Saint-Esprit nous prie et nous exhorte
De retourner à Lui dedans nos cœurs.
Il veut entrer, il frappe à notre porte :
Aurons-nous donc toujours à faire ailleurs ?

22- Dans nos erreurs, sa voix se fait entendre,
Il nous poursuit sans jamais se lasser ;
C’est un Époux, oui l’Époux le plus tendre :
Laissons l’entrer, cessons de l’offenser.

LE PÉCHEUR PÉNITENT :

23- Venez, ô Saint-Esprit, Époux de flamme,
Redevenez, je vous prie, mon Époux.
Pardon, pardon, cher Époux de mon âme,
Faites que je rentre en grâce avec vous !

24- Ne rendez pas, Seigneur, guerre pour guerre,
Voyez mon pauvre cœur humble et contrit ;
Non, non, je ne crains point votre tonnerre,
Il est couvert du Sang de Jésus-Christ.

25- Priez pour moi, divine Mère,
Refuge assuré du pécheur !
Pardon, pardon : votre prière
Peut tout auprès de mon Sauveur.

26- Ô miséricorde infinie,
Vous ne pouvez me rejeter.
Ô doux Jésus, douce Marie,
Vous ne pouvez me rebuter.

MARIE :
27- Chantez, Anges, chantez ma plus douce conquête,
Célébrons de mon Jésus la vertu de son Sang Précieux.
Que tout le Ciel se réjouisse,
Le pécheur passe au rang des saints :
Mon très doux Fils, qu’on vous bénisse
De ce chef-d’œuvre de vos mains.
Chantez, Anges, chantez sa plus douce conquête,
Célébrez, célébrez la vertu de son Sang Précieux.


DIEU SEUL

 

* * *

 

EXPLICATION du ROSAIRE

(cantique de St Louis-Marie Grignion de Montfort)



http://www.gloria.tv/album/QuchuYitRz3/media/RoKn8wJXPXV

(Audio [mp3] à télécharger !)



Compositeur-interprète : Gilbert Chevalier (aveugle)


PAROLES avec IMAGES à télécharger ici :

 http://montfortajpm.blogspot.fr/p/le-chapelet-recite-avec-vous.html



* * *

GLOIRE À MARIE !

  -26-

sur les Ave Maria de Lourdes & Fatima


 

LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=1xbfqtDyKSQ

 

 Interprète : Gilbert Chevalier (aveugle) 
Enregistrement : décembre 2015 


* * *

VENEZ, DIVIN MESSIE

(cantique du petit séminaire de la Primatiale de Lyon)

 

 

LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=WSKKcy_araw

 

Interprète : Jean-Myriam Chevalier

 

  Premier couplet du cantique avec partition pour quatre voix mixtes 

 

Plus de détails avec téléchargements des Paroles ici :

http://cantiques-anciens.blogspot.fr/2015/12/1-venez-divin-messie.html



* * *

MARIE, REFUGE des PÉCHEURS

sur les Ave Maria de Lourdes & Fatima

 

   
http://gloria.tv/album/n9xexwE67Vc/media/3xN2fwPfmiy

(Audio [mp3] à télécharger !)


 Interprète : Gilbert Chevalier (aveugle) 
Enregistrement : juillet 2015

LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=hkCC7DUjKMY

 


* * *

  En l'HONNEUR de NOTRE-DAME des ANGES

(cantique attribué à St Louis-Marie Grignion de Montfort)


 

LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=3dii2u351oc


Compositeur-interprète : Gilbert Chevalier (aveugle)
Enregistrement : 2011

1- Couronnons la Reine des Anges,
Sur la terre comme aux cieux :
En tout temps, en tous lieux,
Faisons retentir ses louanges.



R./ Couronnons la Reine des Anges,
Faisons retentir ses louanges.
 


 2- Dans ce jour, Dieu fait une fête
À la Reine de sa cour ;
Après Dieu, tour à tour,
Les Anges couronnent sa tête.

3- Dans les cieux, les Anges couronnent
Cette Reine de Sion.
Par imitation,
Que les hommes sur terre entonnent :

4- Après Dieu, son Règne est suprême
En cette sainte Cité :
La Sainte Trinité
Lui donne aujourd’hui le diadème.

5- Sa lumière est plus éclatante
Que celle des Chérubins :
Le feu des Séraphins
Souffle une flamme moins ardente.

6- Tout l’éclat du ciel l’environne :
Tous les Trônes glorieux
Et les vertus des cieux
Sont les fleurons de sa couronne.

7- Elle tient sous ses dépendances
Mille et mille bataillons
De Dominations,
De Principautés, de Puissances.

8- Elle est, plus que tous les Archanges,
Fidèle à son Créateur,
Plus zélée en son Cœur
Et plus pure que tous les Anges.

9- Tout le ciel en réjouissance
Retentit de ses grandeurs :
Les Anges à neuf chœurs
Célèbrent sa magnificence.

10- Elle éclate en ce beau mélange
Comme un soleil lumineux,
Chacun à qui mieux mieux
Lui dit louange sur louange.

11- Ô céleste, ô douce harmonie !
Ô Angélique concert !
Des cieux dans l’Univers,
Faites donc retentir Marie.

12- Puissions-nous, ô troupe charmante,
Répondre à vos chants si beaux,
Disant par mille échos :
Triomphe à cette Triomphante !

13- Gloire, amour, honneur et louange,
À cette Reine des Cieux !
En tout temps, en tous lieux,
Vive Notre-Dame des Anges !



* * *

RÉSUMÉ du CANTIQUE de PROCESSION de LOURDES

sur un nouvel air





LIEN de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=jYjStSqZGV8


Interprète : Gilbert Chevalier (aveugle)


  1- Ô Vierge Marie,
    Le peuple chrétien
    À Lourdes vous prie :
    Chez vous il revient.

R./ Ave, ave, ave Maria !
    Ave, ave, ave Maria !


2- Chantons votre histoire
    Dans votre Cité :
    Du haut de la gloire
    Daignez l’écouter.

3- Un jour Bernadette
    Ramasse du bois
    Avec deux fillettes
    Qui pleurent de froid.

4- Jusqu’à Massabielle
    L’enfant veut passer ;
    Mais elle est si frêle,
    Comment traverser ?

5- Le froid l’a saisie,
    Un bruit la surprend ;
    Mais sur la prairie
    Ne souffle aucun vent.

6- Le fond de la roche
    S’éclaire à l’instant :
    La Dame s’approche,
    Fait signe à l’enfant.

7- La blanche apparence
    Paraît à ses yeux
    Comme une présence
    Qui parle de Dieu.

8- Avec la parure
    D’un lys immortel,
    Elle a pour ceinture
    Un ruban du ciel.

9- Au pied de sa Mère,
    L’enfant qui la voit,
    Apprend à bien faire
    Le Signe de Croix.

10- L’enfant la supplie :
    « Que dit votre Cœur ? »
    - « Je veux que l’on prie
    Pour tous les pécheurs. »

11- Avec insistance
    La Dame, trois fois,
    A dit : « Pénitence ! »
    Chrétien, c’est pour toi !

12- « Mangez l’herbe amère
    Qui sort du limon,
    Et, dans la poussière
    Courbez votre front.

13- « À cette fontaine
    Venez et buvez ;
    Dans l’eau pure et saine
    Allez vous laver.

14- « Je veux qu’ici même,
    Au pied de ces monts,
    Le peuple que j’aime
    Vienne en procession.

15- « Et qu’une chapelle
    Bâtie en ce lieu,
    Aux hommes rappelle
    Qu’il faut prier Dieu. »

16- Marie à la terre
    Livra son secret,
    Par cette bergère
    Que tous ignoraient.

17- Vierge Immaculée,
    En vous nous croyons,
    Enfin révélée
    Par votre vrai nom.

18- « Marie est venue
    Chez nous, dix-huit fois :
    L’enfant qui l’a vue
    Est digne de foi. »

19- Ô Vierge Marie,
    Vivons dans l’espoir,
    Après cette vie,
    Au Ciel de vous voir.

20- Que votre louange
    Redise sans fin 
    Le chant que l’Archange
    Apprit aux humains.



Fichier PDF des Paroles de ce cantique ici :
Autres versions & Litanies de Notre-Dame de Lourdes :




Page "Le CHAPELET récité avec vous !"


« Le Rosaire est admirable !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
Disons-le donc tous les jours ! »

Alors, rendez-vous ici :
"Le CHAPELET récité avec vous ! 
avec Méthode montfortaine"