vendredi 13 novembre 2015

TOUS les SAINTS de l'ORDRE des Ermites de Saint AUGUSTIN (13 novembre)

« Deux amours ont fait deux cités :
- l’amour de soi jusqu’au mépris de Dieu, la cité terrestre ;
- l’Amour de Dieu jusqu’au mépris de soi, la Cité céleste.
L’une se glorifie en elle-même, l’autre dans le Seigneur.
L’une demande sa gloire aux hommes ;
pour l’autre, Dieu témoin de sa conscience est sa plus grande gloire...
L’une, en ses maîtres, aime sa propre force ;
l’autre dit à son Dieu : “ Seigneur, Vous ma vertu, je Vous aimerai.” »

(Saint Augustin, "La Cité de Dieu")

 


« Le sacrifice de notre propre volonté,
comme nous n’avons rien à quoi nous tenions davantage,
est le plus agréable que nous puissions offrir au Seigneur,
et c’est celui qu’il ne cesse de nous demander. »
« Quelque chose que nous donnions à Dieu,
si nous nous réservons notre propre volonté il ne sera jamais satisfait :
“ Mon enfant, nous dit-il, donne-moi ton cœur ! ”
c’est-à-dire “ ta volonté ”. »

(Saint Alphonse de Liguori)


 



 « Nous ne pouvons offrir à Dieu 
rien qui lui soit plus agréable 
que notre volonté. »
 

(Saint Augustin)


LE MONDAIN DÉSABUSÉ
(cantique montfortain sur le canon de Pachelbel)




Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL de la vidéo :

https://youtu.be/ai2GtCSqPrQ

(exemple de site de téléchargement :  

https://www.onlinevideoconverter.com/fr/video-converter )



« Jamais plus, grand Dieu, de résistance !
J’obéis à vos moindres attraits,
Je soumets à votre obéissance
Tout mon cœur, sans partage, à jamais ! »


("Le service de Dieu en esprit et en vérité" cantique de St Louis-Marie Grignion de Montfort :
https://www.youtube.com/watch?v=2z-P862WmAE&list=PLkkHVphgJH9aW073qAl2orEUEPzAV3Hg2&index=437 )





1- En secret le Seigneur m'appelle
Et me dit : « Donne-moi ton cœur ! »
Ô mon Dieu, vous voilà vainqueur :
Je vous serai toujours fidèle !
Ô mon Dieu, vous voilà vainqueur,
Le monde n'est qu'un perfide, un trompeur !

2- Tout finit, tout nous abandonne,
Les plaisirs s’en vont et les jeux.
Vous, Seigneur, n’êtes pas comme eux :
Prenez mon cœur, je vous le donne !
Vous, Seigneur, n’êtes pas comme eux.
Pour vous seront désormais tous mes vœux !

3- Malheureux qui veut plaire aux hommes !
On n’a pas toujours leur faveur.
Mais pour être amis du Sauveur,
Dès que nous voulons, nous le sommes ;
Mais pour être amis du Sauveur,
En un moment on obtient ce bonheur.

4- L’amitié n’est plus qu’un langage,
C’est en vain qu’on en fait serment.
Je ne vois que déguisement,
Que des gens qui font personnage ;
Je ne vois que déguisement :
On dit qu’on aime et l’on hait très souvent.

5- Tout est plein de ruse et d’adresse,
La mode est de nuire avec art.
Tel pour vous a beaucoup d’égard,
Il vous sourit, il vous caresse ;
Tel pour vous a beaucoup d’égard,
Qui doucement enfonce le poignard.

6- Ah ! Seigneur, dans votre service,
On n’a point de fâcheux retours,
On ne craint aucuns mauvais tours
De la brigue ou de l’artifice,
On ne craint aucuns mauvais tours,
On voit couler tranquillement ses jours.

7- Vous fixez notre inquiétude :
Vous pouvez seul nous contenter !
Votre joug est doux à porter,
Celui du monde est bien plus rude ;
Votre joug est doux à porter,
À peu de frais le ciel peut s’acheter.

8- Le monde nous promet merveilles,
L’abord n’est qu’éclat, que beauté.
Mais après qu’il nous a flatté,
Quel est le fruit de tant de veilles ?
Mais après qu’il nous a flatté,
On voit trop tard qu’il n’est que vanité.

9- Le monde n’est jamais paisible :
Cette mer ne peut se calmer.
Ah ! j’ai pu m’en laisser charmer,
Et pour Dieu seul être insensible !
Ah ! j’ai pu m’en laisser charmer,
Et j’ai vécu, Seigneur, sans vous aimer !

10- Ancienne, mais toujours nouvelle,
Ancienne et nouvelle Beauté,
Je vous ai longtemps résisté,
J’étais un ingrat, un rebelle ;
Je vous ai longtemps résisté,
Enfin, mon Dieu, vous l’avez emporté.

11- Que sans Dieu l’on est misérable !
Rien sans lui ne nous parait doux,
Mais sitôt qu’il est avec nous,
La peine même est agréable ;
Mais sitôt qu’il est avec nous,
D’un mauvais sort on ne craint plus les coups.

12- Loin du monde en quelque retraite,
Que l’on goûte une heureuse paix !
Que mon cœur sent de doux attraits
Pour une vie aussi parfaite !
Que mon cœur sent de doux attraits
Pour vous y suivre et servir désormais !




* * *

NOTRE-DAME de la CONSOLATION
(fêtée le samedi suivant la fête de St Augustin)



« Je suis aux pieds de la Sainte Vierge
et de la Mère de toutes consolations :
saurais-je jamais être mieux ! »


(Saint François de Sales, 20 juin 1622)



   EN L’HONNEUR DE NOTRE-DAME DE TOUTE-CONSOLATION 

(cantique de St Louis-Marie Grignion de Montfort) 


Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL de la vidéo :

https://youtu.be/-crsquSsjCE

 

1- Chrétien, bénis le Seigneur,
Le Père des Lumières,
Qui te fait une faveur,
Et des plus singulières :
La Reine des cieux a mis
Chez toi-même son trône !
Elle y veut vaincre tes ennemis
Et te donner l’aumône.

2- Priez, pécheurs pénitents,
Votre Médiatrice ;
Invoquez, petits enfants,
Votre Mère nourrice ;
Honorez, bons serviteurs,
Votre aimable Maîtresse :
Allons tous recevoir ses faveurs,
Puisqu’elle nous en presse !

3- « Toute consolation
Pour le corps et pour l’âme
Dans mon intercession,
Pourvu qu’on la réclame :
Je suis, dans les plus grands maux,
Un remède immanquable ;
Dans l’orage et parmi les travaux,
Un repos favorable.

4- « Je suis l’appui tout-puissant
Du pauvre misérable,
Et le remède présent
Du malade incurable ;
Je suis l’asile assuré,
Le salut et la vie
Du pécheur le plus désespéré,
Aussitôt qu’il me prie.

5- « Implorez, gens affligés,
Ma bonté maternelle,
Et vous serez soulagés
Ici dans ma chapelle.
Priez-moi dans vos combats:
J’y donne la victoire !
Priez-moi quand vous seriez à bas :
J’en relève avec gloire !

6- « Priez, pauvres gens, mangés
De tailles sans mesure :
Vous en serez déchargés
Sans nulle procédure.
Venez, pauvres laboureurs :
Vous aurez l’abondance ;
Mais surtout, venez, pauvres pécheurs :
Vous aurez l’indulgence.

7- « Craignez-vous que le démon
Ne vous ôte la grâce ?
Recourez à mon saint Nom :
C’est moi qui le terrasse !
Quand vous seriez dans ses fers,
Vous aurez délivrance :
J’ai sur lui jusque dans les enfers
Une pleine puissance. »
 




Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL de la vidéo :

https://youtu.be/uHb7zakL2rw

 





AUX VIERGES :

8- « Vierges sages, suivez-moi,
Suivez-moi dans le temple :
Venez recevoir la loi,
La loi de mon exemple !
C’est là que le Saint-Esprit
Parle aux vierges fidèles,
Pour former dans leur cœur Jésus-Christ
À l’ombre de ses ailes.

9- « Fuyez la malignité
Et les charmes du monde,
Qui souillent la pureté
D’une vierge féconde.
Éloignez-vous des périls
Et des sources des crimes,
Pour goûter les douceurs de mon Fils
Et prendre ses maximes.

10- « Vous êtes d’un très haut rang ?
N’ayez point de bassesse.
Votre Époux est tout de Sang :
N’ayez point de faiblesse !
Mortifiez votre chair,
Vaquez à la prière :
Choisissez, ou le feu de l’enfer,
Ou le Sang du Calvaire.

11- « Courage, petit troupeau,
Votre Époux vous prépare
Un royaume tout nouveau,
Une gloire très rare,
Un glorieux vêtement,
Une belle auréole :
Vous l’aurez, combattez vaillamment !
Comptez sur ma parole.

12- « Vierges, je suis dans ce lieu
Votre parfait modèle !
Ma main vous y forme en Dieu
Et vous tient en tutelle,
Mon sein vous donne le jour :
C’est moi qui vous engendre,
Et mon cœur vous y remplit d’amour,
De l’amour le plus tendre.

13- « Quiconque veut être à moi
Et recevoir mes grâces
Doit me prendre pour sa loi
Et marcher sur mes traces,
Car m’aimer sans m’imiter
Et sans quitter ses crimes,
C’est périr, c’est se précipiter
Dans le fond des abîmes.

14- « À la bonne heure, exaltez
Et dites mon Rosaire,
Prenez ma chaîne et portez
L’habit du Scapulaire :
Mais n’ayez point d’autre fin
Que d’imiter ma vie,
Autrement c’est un piège malin,
C’est une hypocrisie !

15- « Pour n’être pas rebuté,
Pour avoir assistance,
Priez en humilité,
Avec persévérance.
Frappez, cherchez, demandez
Vos besoins nécessaires :
Tôt ou tard vous serez exaucés
Dans vos justes prières. »




Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL de la vidéo :

https://youtu.be/PhYTIG6AaJ0

 

ORAISON :

16- Hâtez-vous, Reine des Cieux,
De venir à notre aide !
Jetez sur nous vos doux yeux,
Donnez-nous du remède :
Vous en avez le pouvoir,
Vous êtes Souveraine,
Vous n’avez seulement qu’à vouloir
Pour nous ôter de peine.

17- Surtout, souvenez-vous bien,
Ô divine Marie,
Que vous ne refusez rien
À quiconque vous prie :
Que toute l’antiquité
Ne nous dit autre chose !
Souffrez donc que sur votre bonté
Chacun de nous repose.

18- « C’est moi qui forme les rois,
C’est moi qui les couronne,
C’est moi qui forme leurs lois,
C’est moi qui les ordonne.
Je fais que mes vrais dévots
Ont la grâce en partage,
Les trésors, les plaisirs, le repos,
La gloire en héritage. »


19- Ô très chers prédestinés,
Publiez votre gloire !
Écriez-vous par milliers,
Écriez-vous : « Victoire !
À Notre-Dame des cœurs ! »
À votre auguste Reine !
Criez tous aujourd’hui « Mille honneurs
À la Reine des reines ! »

20- Quelle consolation
Dans nos plus grandes peines
D’avoir pour protection,
La plus grande des Reines !
Oh ! qu’heureux est notre sort !
D’avoir dans nos misères,
Pour notre aide et pour notre support,
La plus tendre des Mères.




(les 2 vidéos se suivent)


Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL des vidéos :

1- https://youtu.be/WhbYVExSSDo

2- https://youtu.be/-0UjtFG0nJU

 



* * *

   SAINTE RITA




LITANIES DE SAINTE RITA




Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL de la vidéo :

https://youtu.be/pFhWJhUIGsA

 

Seigneur, ayez pitié de nous.
Ô Christ, ayez pitié de nous.
Seigneur, ayez pitié de nous.


Jésus-Christ, écoutez-nous.
Jésus-Christ, exaucez-nous.


Père Céleste, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Fils Rédempteur du monde, qui êtes Dieu,
Esprit-Saint Consolateur, qui êtes Dieu,
Trinité Sainte, qui êtes un seul Dieu,


Sainte Marie Immaculée, Mère de Dieu, priez pour nous.
Sainte Marie, Reine et réconfort des affligés,
Sainte Marie, Reine de tous les Saints,
Sainte Marie, protectrice aimante de sainte Rita,
Sainte Rita, notre avocate toute-puissante,
Sainte Rita, don choisi du Ciel,
Sainte Rita, prédestinée à la gloire,
Sainte Rita, admirable dès l’enfance,
Sainte Rita, désireuse de la solitude,
Sainte Rita, modèle de pureté,
Sainte Rita, exemple d’amabilité,
Sainte Rita, miroir d’obéissance,
Sainte Rita, modèle des épouses et des mères,
Sainte Rita, invincible dans la patience,
Sainte Rita, admirable d’énergie,
Sainte Rita, héroïque dans le sacrifice,
Sainte Rita, martyre de pénitence,
Sainte Rita, veuve très sainte,
Sainte Rita, magnifique pour les pauvres,
Sainte Rita, prompte à suivre la sainte vocation,
Sainte Rita, miraculeusement appelée au cloître,
Sainte Rita, modèle de vie religieuse,
Sainte Rita, miracle de mortification,
Sainte Rita, vase de myrrhe odorante,
Sainte Rita, jardin choisi de toutes les vertus,
Sainte Rita, pleine d’amour pour le Crucifié,
Sainte Rita, transpercée par une épine de Jésus,
Sainte Rita, fille aimante de Marie,
Sainte Rita, languissante d’amour divin,
Sainte Rita, reçue avec joie au Ciel,
Sainte Rita, parée de gloire sublime,
Sainte Rita, marguerite du Paradis,
Sainte Rita, gloire de l’ordre augustinien,
Sainte Rita, pierre précieuse de l’Ombrie,
Sainte Rita, riche d’une extraordinaire puissance,
Sainte Rita, astre bienfaisant des égarés,
Sainte Rita, sûr réconfort des éprouvés,
Sainte Rita, ancre de salut,
Sainte Rita, protectrice des malades,
Sainte Rita, secours dans les dangers,
Sainte Rita, sainte des impossibles,
Sainte Rita, avocate des cas désespérés,
Sainte Rita, secours pour tous,
Sainte Rita, merveille du monde,


Agneau de Dieu, qui ôtez le péché du monde, 

pardonnez-nous, Seigneur.
Agneau de Dieu, qui ôtez le péché du monde, 

exaucez-nous, Seigneur.
Agneau de Dieu, qui ôtez le péché du monde, 

ayez pitié de nous, Seigneur.

Jésus-Christ, écoutez-nous.
Jésus-Christ, exaucez-nous.


V./ Sainte Rita,
R./ Intercédez pour nous.

Prions :

    Ô Dieu qui avez daigné conférer à sainte Rita 

une si grande grâce qu’elle ait aimé ses ennemis 
et porté dans son cœur et à son front les signes de votre charité et de votre Passion, 
accordez-nous, nous vous en prions, par son intercession et ses mérites, 
d’épargner comme elle nos ennemis 
et de contempler les douleurs de votre Passion, 
en sorte que nous obtenions les récompenses promises aux doux et aux affligés ; 
vous qui étant Dieu vivez et régnez avec le Père dans l’unité du Saint-Esprit, 
pour les siècles des siècles. 
Amen.



http://www.montfort.kingeshop.com/Prieres-V-VI-2-CD-cbaaaabFa.asp


La version améliorée de cette litanie chantée
  est disponible sur notre petite boutique catholique en ligne ici :
 1- CD "Prières V-VI" (plage 4 du CD II) :
 http://www.montfort.kingeshop.com/Prieres-V-VI-2-CD-cbaaaabFa.asp





Page "Le CHAPELET récité avec vous !"


« Le Rosaire est admirable !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
Disons-le donc tous les jours ! »
Alors, rendez-vous ici :