vendredi 6 novembre 2015

PREMIER VENDREDI du MOIS


 

« Ce jour du Premier Vendredi du mois 

a été indiqué à sainte Marguerite-Marie par Notre-Seigneur lui-même

pour faire amende honorable à son Cœur.

Il est donc bien :

1° de s'y préparer par une Neuvaine ;

2° de communier aux intentions réparatrices 

demandées par le Sauveur à sa fidèle Amante ;

3° de renouveler sa Consécration au Sacré-Cœur. » 


(d'après le fascicule de la Garde d'honneur du Sacré-Cœur)

 

Indulgence plénière

(aux conditions ordinaires)

Si on assiste à un exercice public ;

ou en cas d'empêchement légitime, prières privées.

 

« Ô Cœur de Jésus, nous voici prosternés devant vous
pour vous adorer, vous louer, vous remercier,
réparer nos fautes passées et nous consacrer à votre amour.
 Nous souvenant de vos magnifiques promesses,
nous osons vous dire avec la plus entière confiance :
[...]
12- Cœur de Jésus, donnez à ceux qui communieront sans interruption
les neuf premiers vendredis
la grâce de la pénitence finale et de la réception des Sacrements.
Soyez leur asile assuré à cette heure dernière ;
Seigneur, vous nous l’avez promis. »


http://www.montfort.kingeshop.com/Priere-fondee-sur-les-promesses-du-S-C-cbaaaaaRa.asp




Extrait de la Prière fondée sur les promesses 
du Sacré-Cœur faites à Sainte Marguerite-Marie,
laquelle est disponible sur notre petite boutique catholique en ligne ici :








« Ce Cœur Sacré nous aime d’un amour infini,
et il n’est pas aimé et son amour est méconnu ! »

 
(Bienheureux Claude de la Colombière)



Il nous dit comme à ses apôtres :
« On m’abandonne, mes amis !
Voulez-vous me quitter vous autres,
Et vous joindre à mes ennemis ?

« Ah ! je souffrirais ces injures
De mes ennemis déclarés ;
Mais ceux que j’aime sans mesures
M’outrageraient ! amis, pleurez...

« Ah ! mon Cœur est à l’agonie,
On m’attaque dans ma maison !
On m’y trahit ! on m’y renie !
On change mon Sang en poison !

« Mon Cœur crie en son amertume,
Il est accablé du péché !
Aurez-vous tous des cœurs d’enclume ?
Aucun n’en sera-t-il touché ?

« Si vous m’abandonnez, fidèles,
Je suis abandonné de tous !
Irai-je chez les infidèles ?
Ils me connaissent moins que vous !

« Mon Cœur vous aime et vous désire,
C’est pour vous qu’il est transpercé !
Après votre cœur il soupire,
Eh quoi ! serai-je délaissé ? »


LES OUTRAGES FAITS AU CŒUR DE JÉSUS

&

L'AMENDE HONORABLE
(cantiques de St Louis-Marie Grignion de Montfort)


(les 2 vidéos se suivent)

(À noter qu'avec la vidéo qui précède celle-ci dans la playlist et les 2 suivantes,
vous avez les 7 cantiques manuscrits du Père de Montfort sur le Sacré-Cœur,
interprétés sur la même mélodie avec contre-chant.)

LIENS de TÉLÉCHARGEMENT (audio = MP3 ; vidéo = MP4) ici :

1- L'amoureuse dévotion au Cœur de Jésus :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=L_2wvPf_5gk

2- Les outrages faits au Cœur de Jésus :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=5ZkniGX79J0

3- Amende honorable au Cœur de Jésus :

http://www.mp3tunes.tk/download?v=nI96x79iigM

4- Aux Religieuses de la Visitation :

 http://www.mp3tunes.tk/download?v=FxV1qvifx7M


Toutes les PAROLES avec d'autres versions & les LITANIES du SACRÉ-CŒUR à télécharger ici : 



« J'ai souffert mille et mille outrages
Pour être à toi présentement :
Répare-les par tes hommages,
Mon Cœur t'en supplie ardemment ! »



ACTE DE RÉPARATION AU SACRÉ-CŒUR



Très doux Jésus, vous avez répandu sur les hommes les bienfaits de votre charité, 
et leur ingratitude n’y répond que par l’oubli, le délaissement, le mépris. 
Nous voici donc prosternés devant votre autel, 
animés du désir de réparer, par un hommage spécial, leur coupable indifférence 
et les outrages dont, de toutes parts, ils accablent votre Cœur très aimant.

Cependant, nous souvenant que nous-mêmes, 

nous nous sommes dans le passé rendus coupables d’une si indigne conduite, 
et pénétrés d'une profonde douleur, 
nous implorons d’abord pour nous-même votre miséricorde. 
Nous sommes prêts à réparer, par une expiation volontaire, 
les fautes que nous avons commises, 
tout prêts aussi à expier pour ceux qui, 
égarés hors de la voie du salut, s’obstinent dans leur infidélité, 
refusant de vous suivre, vous, leur Pasteur et leur Chef, 
ou, secouant le joug si doux de votre loi, 
foulent aux pieds les promesses de leur baptême.

Nous voudrions expier pour tant de fautes lamentables, 

réparer pour chacune d’elles : 
désordres de la conduite, indécence des modes, 
scandales corrupteurs des âmes innocentes, 
profanations des dimanches et des fêtes, 
blasphèmes exécrables contre vous et contre vos Saints, 
insultes à votre Vicaire et à vos prêtres, 
abandon et violations odieusement sacrilèges du divin sacrement de votre amour, 
péchés publics enfin des nations 
qui se révoltent contre les droits et l’autorité de votre Église.

Que ne pouvons-nous effacer de notre propre sang tant d’offenses ! 

Du moins, pour réparer votre honneur outragé, 
nous vous présentons cette même satisfaction 
que vous avez offerte à votre Père sur la Croix 
et dont vous renouvelez l’offrande, chaque jour, sur l’autel ; 
nous vous la présentons, accompagnée de toutes les satisfactions 
de la Très Sainte Vierge votre Mère, des Saints, des chrétiens fidèles. 
Nous vous promettons, de tout notre cœur, 
autant qu’il dépend de nous et avec le secours de votre grâce, 
de réparer nos fautes passées, 
celles de notre prochain, 
l’indifférence à l’égard d’un si grand amour, 
par la fermeté de notre foi, 
la pureté de notre vie, 
la docilité parfaite aux préceptes de l’Évangile, 
à celui surtout de la charité. 
Nous vous promettons aussi de faire tous nos efforts 
pour vous épargner de nouvelles offenses 
et pour entraîner à votre suite le plus d’âmes possible.

Agréez, nous vous en supplions, ô très bon Jésus, 

par l’intercession de la Bienheureuse Vierge Marie Réparatrice, 
cet hommage spontané d’expiation ; 
gardez-nous, jusqu’à la mort, 
inébranlablement fidèles à notre devoir et à votre service, 
accordez-nous ce don précieux de la persévérance 
qui nous conduise tous enfin à la patrie 
où, avec le Père et le Saint-Esprit, 
vous régnez, Dieu, dans les siècles des siècles. 
Ainsi soit-il.

http://www.montfort.kingeshop.com/Acte-de-reparation-au-Sacre-C%C5%93ur-cbaaaaaUa.asp



SOURCE : "Acte de réparation au Sacré-Cœur de Jésus 
prescrit par le pape Pie XI pour la fête du Sacré-Cœur",
 disponible sur notre petite boutique catholique en ligne ici :



Page "Le CHAPELET récité avec vous !"


« Le Rosaire est admirable !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
Disons-le donc tous les jours ! »

Alors, rendez-vous ici :
"Le CHAPELET récité avec vous ! 
avec Méthode montfortaine"