lundi 2 novembre 2015

Les FIDÈLES DÉFUNTS (2 novembre)

« Que par la miséricorde de Dieu 

les âmes des fidèles trépassés reposent en paix. 

Amen »



Requiescant in pace
Amen

 

 

* * *

 

  LES PLAINTES DES ÂMES DU PURGATOIRE

(cantique de St Louis-Marie Grignion de Montfort)



Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL de la vidéo :

https://youtu.be/k6TvtOJvNPE

(exemple de site de téléchargement :  

https://www.onlinevideoconverter.com/fr/video-converter )



1- Mortels, écoutez-nous,
Écoutez-nous, chers frères,
Nous soupirons vers vous
Du fond de nos misères.
Hélas ! que nous souffrons !
Qui le pourrait comprendre ?
Nous pleurons, nous crions
Sans qu’on nous veuille entendre.

2- Nous sommes vos parents,
Vos pères et vos mères :
Chers amis, chers enfants,
Exaucez nos prières !
Si l’amour ou le sang
Ne vous rend insensibles,
Soulagez maintenant
Nos souffrances terribles.

3- Vous vous divertissez,
Vous vivez à votre aise,
Et vous nous délaissez
Dedans cette fournaise.
Vous mettez votre argent
En de folles dépenses,
En pouvant aisément
Soulager nos souffrances.

4- Et vous, Seigneur très doux,
Vous nous faites la guerre.
Ah ! quand cesserez-vous
De nous être contraire ?
Que dans votre bonté
Vous nous semblez aimable !
Que notre iniquité
Vous rend épouvantable !

5- Amis, ce Dieu vengeur
Forme notre supplice,
Nous sentons la rigueur
De toute sa justice.
Il est vrai, nous l’aimons
Comme notre bon Père,
Mais nous le ressentons
Comme un juge sévère.

6- Il nous fait entrevoir
Ses beautés souveraines,
Et c’est dans ce miroir
Qu’augmente notre peine ;
Car pour voir un moment
Ses beautés infinies,
Il faudrait justement
Consacrer mille vies.

7- Gardez-vous de pécher,
Et gardez-vous de croire
Que c’est bien peu d’aller
Brûler en Purgatoire !
Point de péché petit,
Point de faute légère,
Puisque Dieu le punit
Avec tant de colère.

8- Hélas ! un feu cuisant,
En dévorant notre âme,
La pénètre et la rend
Un charbon tout de flamme.
Mais ces feux sont très vifs,
Leur flamme est toute pure :
Vos feux les plus actifs
N’en sont que la peinture.

9- Ici, plus de moyen
De nous aider nous-mêmes,
Nous ne méritons rien
Dans nos peines extrêmes.
Mortels, si vous vouliez,
Il vous serait facile :
Le peu que vous feriez
Nous serait très utile.

10- Tirez-nous de ces feux,
Dieu même le désire :
Nous mettre dans les cieux,
C’est former son empire.
Vous le glorifierez
D’une gloire nouvelle,
Si vous nous procurez
Une gloire éternelle.

11- Si vous nous délivrez
Ou donnez assistance,
Vous nous éprouverez
Pleins de reconnaissance ;
Car, ayant eu par vous
Une entière victoire,
Nous nous emploierons tous
Pour vous mettre en la gloire.

12- Si des biens très petits,
Un verre d’eau qu’on donne,
Ont devant Dieu leur prix,
Leur gloire et leur couronne,
Quel grand prix, ô mon Dieu,
Recevra votre aumône,
Si, pour un lit de feu,
Vous nous donnez un trône !

13- Si vous n’écoutez pas
Notre juste demande,
Le Seigneur ici-bas
Fera qu’on vous le rende :
On vous mesurera
À la même mesure,
On vous délaissera
En ce lieu de torture.

14- Tirez-nous de prison
Par toutes vos justices,
Payez notre rançon
Par vos saints sacrifices.
Entendez-vous nos cris ?
Nous crions tous à l’aide,
Soyez-en attendris :
À l’aide ! À l’aide ! À l’aide !

PRIÈRE À JÉSUS ET MARIE

15- Seigneur, apaisez-vous
Sur ces pauvres victimes,
Vengez plutôt sur nous
La grandeur de leurs crimes.
Retirez-les des feux,
Placez-les dans la gloire :
Vous aurez en tous lieux
Une pleine victoire !

16- Priez pour nos parents,
Sainte Vierge Marie :
Ils sont vos chers enfants,
Soyez-en attendrie !
Montrez-leur maintenant
Que vous êtes leur Mère :
Calmez le Tout-Puissant
Dans sa juste colère.

DIEU SEUL



(les 2 versions se suivent)




Page "Le CHAPELET récité avec vous !"


« Le Rosaire est admirable !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
Disons-le donc tous les jours ! »

Alors, rendez-vous ici :
"Le CHAPELET récité avec vous ! 
avec Méthode montfortaine"